Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 21 à 27 sur 27

Discussion: Nouvelle V Collection d'Arturia / Version 6 (et pas mal de nouveautés !)

  1. #21
    Modérateur Avatar de deb76
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Haute-Normandie
    Messages
    3 478
    Méliès a écrit => Je peux comprendre, ce n'est pas une petite somme. Et il y a un déséquilibre entre les anciens acheteurs et les nouveaux (tant mieux pour eux d'ailleurs )
    C'est une excellente remarque ce décalage entre les anciens et les nouveaux acheteurs. Ce qui fait que les anciens sont plus "tolérants" sur les prix pratiqués face aux instruments hardware ou virtuels. Car il fut une époque, où pour ne prendre que l'exemple du Yamaha DX7 qui était en soi une démocratisation d'un synthétiseur relativement abordable était néanmoins coûteux. Et je ne parle pas des Yamaha SY77, SY99, etc... qui excédaient en pris le salaire de la plupart des français.
    Concernant cette V6 le prix de sa mise à jour ne me choque pas en regard des nouveaux instruments proposés car cela a supposé un très grand savoir faire pour arriver aux modélisations du DX7, Clavinet, Fairlight et Buchla Easel. Et si on souhaite des émulations les plus fidèles par rapport aux instruments hardware et bien cela a un coût, ça se paye. Pour l'instant, je n'ai pas testé le DX7 et le Clavinet - j'ai celui de Pianoteq - mais pour l'avoir fait sur le Fairlight et le Buchla Easel, je constate qu'il y a eu dans ces deux modélisations un sacré pas en avant dans le savoir faire.
    Ainsi, et je tiens à rectifier ce que j'ai écrit sur le Fairlight sur la première page des commentaires et à reconnaître notamment que C-Real avait raison en écrivant "A noter que le Fairlight de ce pack est bien mieux que le plugin Darklight qui existait déjà..." et où j'indiquais que je préférais le Darklight IIx d'Uvi. Je l'apprécie mais comme le note fort justement Méliès, cette émulation est "figée" car basée simplement sur les samples. D'où de très beaux sons mais avec peu de possibilités d'évolution.
    Ce qui n'est pas le cas du CMI V, de ce Fairlight modélisé par Arturia. Et d'ailleurs, j'ai failli passer à côté de ce bel instrument que j'ai acheté séparément avec le Buchla Easel au prix de la promotion à 99 euros (99 euros pour de tels instruments...).
    En découvrant la version démo, j'ai commis l'erreur d'effectuer une comparaison entre les sons/presets du Darklight IIx d'UVI et ceux du CMI V où là ceux d'UVI sont immédiatement utilisables pour faire de la musique. Ce qui n'est pas le cas du CMI V où bon nombre de presets sont, disons, anecdotiques si on souhaite faire de la musique avec. Mais ma comparaison était biaisée, fausse car les presets d'Arturia sont des exemples de ce qu'on peut faire avec l'apport du sampling de cette émulation, d'utiliser ses propres échantillons, ses propres samples sur une durée maximum de 30 secondes. Ce qui va supposer notamment tout un travail en amont pour réécouter ses échantillons, sélectionner des plages, les découper et les exporter pour être insérés dans le Fairlight - Audacity fait ça très bien.
    C'est ce que j'ai fait hier en sélectionnant quelques samples de ma collection de sons que j'avais enregistré à partir de mon Buchla 200e et que j'ai réinjecté dans le CMI V. Et là, je suis me rendu compte que c'était comme ça qu'il fallait appréhender cet instrument, comme une machine à créer des alliages sonores personnalisés avec dix plots d'insertion et un effet sur chacun d'entre eux. Le résultat était là, j'obtenais une autre lecture de mes sons du Buchla 200e. Et du coup, j'ai décidé en complément du Buchla Easel, j'ai décidé de l'acheter.

    N'étant plus limité par les 20 minutes de la démo, j'ai continuer à explorer ce CMI V. Et j'ai découvert une fonction qui m'a laissé sans voix car c'est la première fois que je découvre une telle fonction pour travailler avec différents tempéraments. Généralement, ils sont fixés, on a du quart de ton, du 8e de ton (comme avec Omnisphere) ou éditable avec les fichiers .tun, etc. Mais là, Arturia propose une solution de calculer ses propres tempéraments à partir de racine de 2 ou autre comme on peut le constater ci-dessous :

    Cette possibilité de calculer ses tempéraments en changeant les deux rapports est proprement incroyable de par sa facilité. On peut ainsi diviser l'octave en x parties soit de façon microtonale ou par tons, tierce, quarte, etc.
    Hier avec un de mes échantillons du Buchla 200e, j'ai testé notre tempérament habituel (2 ^ (1/12)) en divisant l'octave par 12, puis par 4 (2 ^(1/4)) et le résultat au clavier m'a donné une autre lecture au clavier de mon échantillon. Et je ne vous parle pas du rapport ci-dessus (1,7 ^ (1/27)) qui est nettement plus microtonal.
    Bref, je rejoins Méliès pour estimer que c'est un instrument exceptionnel que vient nous livrer Arturia. Concernant son utilisation avec les sons obtenus par le truchement du Falcon pourquoi pas, mais on peut déjà avec le Falcon créer aussi ses propres alliages sonores et les mélanger, et profiter des différents algorithmes (dont ceux de l'Iracm), les tables d'ondes, les différents oscillateurs.
    Par contre, je pense que je vais enregistrer des sons avec le Buchla Easel d'Arturia - là aussi superbe instrument modélisé et des séquences créées avec l'application du IVCS3 sur l'Ipad ou avec Csound et les insérer dans cette modélisation du Fairlight par Arturia.
    Chroniques de la CAO (blog), Comprendre la Set Theory; Chroniques sur la découverte du Buchla200e; Bio Express (site);
    {CHARTE AK} {Mettre un avatar - tuto}

  2. #22
    rAKonteur Avatar de floyer
    Date d'inscription
    avril 2016
    Localisation
    Montigny le Bretonneux
    Messages
    1 850
    Je ne sais à quel point il est difficile d’émuler un DX7. Les principes sont simples, il y a des tables à étalonner (mais on peut regarder ce que propose dexed). Reste à voir les limitations (DAC 12bits, 49kHz...) je ne sais pas si c’est émulé.

    Mais il est sûr que faire une IHM soignée prend du temps.

  3. #23
    rAKonteur Avatar de skunk
    Date d'inscription
    novembre 2012
    Localisation
    saint-cheron (Essonne)
    Messages
    2 425
    Si justement la force de ce plug est justement l'émulation du dac, qu'on peut ou non mettre.

    Mat
    C'est bizarre j'ai les mains qui sentent la viande

  4. #24
    rAKonteur Avatar de C-Real
    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Saint-Arnoult en Yvelines
    Messages
    4 612
    Pero, j'étais passé de v4 à v5 pour 99 euros

  5. #25
    rAKonteur Avatar de Laurent S.
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    Bordeaux
    Messages
    2 522
    C'est vrai que n'ayant que le analogLab 2, la suite me parait très alléchante et je suis bluffé par les demos glanées aux detours youtubesques.
    Mais pour mon cas, je crains que la débauche de synthés et de presets anesthésie complètement ma créativité musicale.
    SAX alto et sopranino, guitares, harmonicas, flutes, EWI, D-05, voicelive3, beat buddy, EHX superego, reverb Immerse, boss sy300, Live 9, komplete 10

  6. #26
    Modérateur Avatar de deb76
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Haute-Normandie
    Messages
    3 478
    Citation Envoyé par Laurent S. Voir le message
    C'est vrai que n'ayant que le analogLab 2, la suite me parait très alléchante et je suis bluffé par les demos glanées aux detours youtubesques.
    Mais pour mon cas, je crains que la débauche de synthés et de presets anesthésie complètement ma créativité musicale.
    C'est vrai "que la débauche de synthés et de presets" peuvent se révéler au bout du compte un handicap pour la créativité musicale. Et qu'à bien y regarder on travaille souvent avec juste quelques uns alors qu'on dispose d'une large panoplie de VSTi. L'idéal c'est de connaître ce qu'ils peuvent apporter dans un morceau, dans une composition musicale. Dans les quatre nouveaux instruments que proposent Arturia et qu'on peut acheter séparément, si on ne s'intéresse pas trop à la synthèse, on peut éliminer le Buchla Easel qui est complexe à utiliser car sa synthèse "West-Coast" est très différente de la synthèse classique, l'East-Coast, celle de Moog notamment. En revanche, le DX7 avec ses nombreuses possibilités peut-être un bon choix.
    Et si on a un grand nombre de samples personnels, et qu'on a envie de se créer ses propres alliages sonores à sa main, l'émulation du Fairlight, le CMI V, se révèlera un très bon outil.
    Chroniques de la CAO (blog), Comprendre la Set Theory; Chroniques sur la découverte du Buchla200e; Bio Express (site);
    {CHARTE AK} {Mettre un avatar - tuto}

  7. #27
    Modérateur Avatar de Méliès
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Yvelines
    Messages
    9 963
    Citation Envoyé par Laurent S. Voir le message
    Mais pour mon cas, je crains que la débauche de synthés et de presets anesthésie complètement ma créativité musicale.
    C'est un risque en effet, mais pour ma part, je l'ai plus retrouvé dans Omnisphere (sans parler de la Komplete de Kontakt) où j'ai plutôt tendance à parcourir les presets qu'à programmer, mais du coup avec la V Collection, j'ai plutôt tendance à travailler un peu avec chaque synthé, chacun dans son domaine de prédilection (et ils ont suffisamment de caractère pour trouver son bonheur). Je connais assez peu le Synclavier, mais son émulation est particulièrement intéressante et le Fairlight me parle plus. Quand j'ai besoin du Moog ou du Prophet 5, en général je commence par un template tout simple pour ensuite créer un son qui s'adaptera à une compo.

    Comme indiqué dans un autre post en réponse à Saxfred, j'ai un faible pour ce qui est modélisation, plutôt que pur échantillonnage (même si celui-ci restera présent encore pour pas mal d'instruments et donne un rendu plus réaliste). Et la mise en oeuvre de la modélisation est plus complexe en termes d'algorithme, donc quand Pianoteq en est à sa 6ème version, le piano d'Arturia en est à la seconde, il faut du temps pour bien affiner tout ça !

    Il faut bien voir ces logiciels comme des "simulateurs" de synthés/claviers, avec les défauts et avantages que cela peut avoir, par comparaison aux logiciels à base d'échantillons, où on va se trouver en face d'une sorte de "photo" (donc très réaliste si bien programmé) que l'on peut adapter un peu aussi (mais moins dans le détail qu'un modèle mathématique).
    Nord Stage 2 76 - Roland A-800 Pro - Piano Yamaha LU101
    RME Fireface 802 - Dell XPS 15 (Windows 10 x64) / Cubase 9 / eaReckon BloXpander / Plugs...
    Ibanez Electro Acoustique / Fender Precision Bass / Fender Strat

    [
    CHARTE AK] [Mettre un avatar (tuto)] [Choisissez un bon titre de message et de section]

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •