Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Fête (Fugain) Pêches choeurs et cuivres

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Fête (Fugain) Pêches choeurs et cuivres

    Ia ora na tatou !

    Lors du défilé du 14 juillet aux Champzés, la Fanfare de la Garde Républicaine a joué, devant la tribune officielle, La Fête, de Michel Fugain, dans un superbe arrangement 👏 (*) ! Alors je suis allé rechercher la V.O. du Big Bazar de 1972 :



    Ils avaient une sacrée pêche, à l'époque 👍 !

    Justement, à propos de "pêche", je me suis demandé comment on pourrait reproduire, avec un rendu "écoutable", les "hey, hey-hey" de l'intro, que l'on retrouve comme "ponctuation" tout au long du morceau, tant vocale qu'instrumentale (cuivres).

    Il existe des MIDIFiles issus de cette version, mais leur rendu n'est vraiment pas écoutable :. Il faudrait simuler la multiplicité des voix, leurs modulations individuelles etc.

    Qu'en pensent nos spécialistes ?

    Alain

    (*) Manu avait l'air d'apprécier, Donald de se faire ch..r ::



  • #2
    UP !

    Personne n'a d'idée ?

    Commentaire


    • #3
      Salut,

      un petit sample qui va bien ne pourrait-il pas faire l'affaire ?
      (à dégotter, évidemment, peut être en essayant de l'extraire de l'original)

      A+
      Mistral (S90 ES + Nord Stage 2 73)

      Commentaire


      • #4
        Salut,
        Envoyé par mistral_73 Voir le message
        un petit sample qui va bien ne pourrait-il pas faire l'affaire ?
        (à dégotter, évidemment, peut être en essayant de l'extraire de l'original)
        Effectivement, si l'on arrive à l'isoler suffisamment du reste :roll:. Ou plutôt les isoler, puisqu'il y en a au moins 2 : voix et cuivres. Je vais analyser ça . Merci Philippe :super

        D'autres idées les AKiens ?

        Alain

        Commentaire


        • #5
          J'essaierais peut-être une combinaison de cuivres et de choeurs avec une attaque très courte et un release assez prononcé.
          Dernière modification par ballade, 20 octobre 2017, 14h14.
          Alexandre
          L'homme peut être heureux sans réfléchir, mais ne peut réfléchir sans vouloir être heureux !

          Kronos 2 61 - Nord Stage 3 HP76 - Yamaha MODX 6 - Korg Pa4x 76 - Studiologic SL88 Studio - Roland A50 - Cubase 10
          Allen@Heath Qu-16 -Yamaha 01V96 vcm - Genelec 1032APM - Genelec 7070 APM - Neumann KH120 - Alesis Adat HD24 - Motu Midi Express XT Usb - Takamine LTD99

          Commentaire


          • #6
            MP envoyé
            Pour le live : Clavia Nord Stage 88, Roland Fantom G6 + ARX-03, Roland XV-5050, Korg RK-100 (keytar), KORG M50-61 série limitée jaune, 1 prémix Fostex 2016, 1 equal. Behringer FBQ-1502, 2 Cortex HDC-500 (pour quelques séquences ...), 1 mic. serre-tête Crown CM311A, ears-monitor Earsonics SM3 V2, + (rarement) 2 Bose L1 Compact ...

            Le home-studio se compose de : Physis K4EX, Roland Fantom FA76 + SRX-10, U220, préampli lampe ART TPS II, Multimix Alesis 12 Firewire, LEXICON LXP-15II, + d'un PC équipé de CUBASE 5 avec une floppée de plugs-in et instruments virtuels, carte M-AUDIO OMNISTUDIO, écoutes FOSTEX PM0.5 MKII, et un RODE NT1-A ou Shure Béta 58 pour les voix .:8)

            Commentaire


            • #7
              Bonjour à toutes et à tous,

              Je crois que je n'ai pas été assez explicite sur le but de ma question :

              Il ne s'agit pas de créer un MIDI File pour - par exemple - les répétitions de mon groupe : pour ça, un rendu réaliste n'est pas indispensable.

              Non : c'est une pure curiosité concernant les techniques de synthèse de sons complexes, déclenchables via des Program Change MIDI, en partant d'échantillons :
              - disponibles dans les claviers du commerce (Stations de Travail, Arrangeurs),
              - téléchargeables,
              - créés de toutes pièces avec un sampler de fichiers audio.

              Bon week-end,
              Alain

              Commentaire


              • #8
                Il y a MIDI et MIDI... le MIDI GM qui référence 128 sons, le MIDI XG, (480), PA4X (encore plus) etc.

                Ensuite, chaque instrument permet plus pu moins d’expression (et il faut un contrôleur d’expression pour le moduler), avec une synthèse plus ou moins convaincante. Ainsi, les démos de SampleModeling sont bluffantes. Je t’invite à y faire un tour. https://www.samplemodeling.com/fr/products.php

                Ce qu’il y a c’est que dès que tu mets un VST ou un échantillon sur une piste, ce n’est plus vraiment strictement du MIDI car les VST ne sont pas référencés par un numéro (Program Change), mais par le nom. Par contre, contrôler un instrument avec un contrôleur à vent, c’est du MIDI (il y a un Control Change pour cela).

                Les échantillons ne sont pas non plus référencés en MIDI, mais on peut paramétrer certains instruments pour les associer à des notes. Ce qui permet par exemple de constituer un kit de batterie, mais ce n’est pas très optimum pour la voix (lier les voyelles serait un vrai challenge).

                Reste à voir comment on rend la mélodie qui est chantée uniquement et a une place importante ici.
                Dernière modification par floyer, 20 octobre 2017, 21h55.
                http://www.sinerj.org/~loyer/piano/

                It's never too late to learn to play the piano. (tip of the day)

                Côté piano : Yamaha CLP150, VSL CFX et Vienna Imperial, Garritan CFX, Bechstein Digital Grand, Ivory, Galaxy et beaucoup d’autres pianos virtuels - Côté synthé : Roland A-500 Pro, Arturia V Collection 7, Korg Legacy Collection, Air Music Technology plugins, OP-X Pro II, dexed (émulateur DX7 libre) - DAW : Reaper 6, Cubase Artist 9 - Interface audio : Steinberg UR22 -
                Casque : AKG K-702

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par floyer Voir le message
                  Ainsi, les démos de SampleModeling sont bluffantes. Je t’invite à y faire un tour.
                  Merci floyer, je vais aller voir euh... écouter

                  Ce qu’il y a c’est que dès que tu met un VST ou un échantillon sur une piste, ce n’est plus vraiment strictement du MIDI car les VST ne sont pas référencés par un numéro (Program Change), mais par le nom.
                  Certes, mais ce n'est pas rédhibitoire ! J'utilise déjà des bibli Garritan (notamment JABB3) avec Finale et Notion. Mais la technique de Sample Modelling me semble plus séduisante (je suis un fan de Pianoteq )

                  Commentaire


                  • #10
                    Les démos de JABB3 ont l’air pas mal aussi, et le prix est assez modéré vu le contenu.

                    Mais Finale et Notion ne permettent que d’aligner des notes. Pour profiter du potentiel d’instruments à vent virtuel, je suppose que le contrôle d'expression est un élément essentiel.

                    Ne lit on pas dans le manuel de JABB3 : « NOTE: In addition to the Mod Wheel (CC#1) JABB instruments will also respond to breath control (CC#2) and MIDI expression (CC#11) to control the function of expressive volume/timbre. »... idem chez tous les autres un minimum sérieux (NI Session Horn, Sample Modeling...)

                    L’instrument virtuel est au service de ton interprétation (expression comprise), l’interprétation est tienne.

                    Tu peux peut-être t’en passer pour des notes courtes en profitant des « vélocités », mais pour les notes longues « c’est la fêêête », cela le fera moins je suppose.
                    Dernière modification par floyer, 20 octobre 2017, 22h29.
                    http://www.sinerj.org/~loyer/piano/

                    It's never too late to learn to play the piano. (tip of the day)

                    Côté piano : Yamaha CLP150, VSL CFX et Vienna Imperial, Garritan CFX, Bechstein Digital Grand, Ivory, Galaxy et beaucoup d’autres pianos virtuels - Côté synthé : Roland A-500 Pro, Arturia V Collection 7, Korg Legacy Collection, Air Music Technology plugins, OP-X Pro II, dexed (émulateur DX7 libre) - DAW : Reaper 6, Cubase Artist 9 - Interface audio : Steinberg UR22 -
                    Casque : AKG K-702

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par floyer Voir le message
                      Les démos de JABB3 ont l’air pas mal aussi, et le prix est assez modéré vu le contenu.

                      Mais Finale et Notion ne permettent que d’aligner des notes. Pour profiter du potentiel d’instruments à vent virtuel, je suppose que le contrôle d'expression est un élément essentiel.
                      Absolument !!!

                      L’instrument virtuel est au service de ton interprétation (expression comprise), l’interprétation est tienne.
                      Et là, le claviériste pur est fort démuni : il faut non seulement qu'il soit aussi "souffleur", mais qu'il dispose des contrôleurs ad hoc :

                      Tu peux peut-être t’en passer pour des notes courtes en profitant des « vélocités », mais pour les notes longues « c’est la fêêête », cela le fera moins je suppose.
                      Je le crois aussi...

                      Commentaire


                      • #12
                        J'en ai fait il y a quelques temps une version sans choeurs, mais j'en ai rajouté à la volée pour l'enregistrement que je viens de faire.
                        Impossible de rendre l'impression du nombre, mais je pense que pour l'impression de pêche, c'est pas mal.
                        L'idée c'est de faire en sorte que les cuivres aient la patate, en jouant les bons accords, les bons phrasés, avec les bons sons.
                        Les choeurs rajoutent une couleur vocale, avec moins de patate. Pour essayer de donner l'impression du nombre : 3 sons de choeurs différents, avec chacun de gros vibratos ayant des vitesses différentes.

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par galettouille Voir le message
                          J'en ai fait il y a quelques temps une version sans choeurs, mais j'en ai rajouté à la volée pour l'enregistrement que je viens de faire.
                          Impossible de rendre l'impression du nombre, mais je pense que pour l'impression de pêche, c'est pas mal.
                          Aaaaaaaaah Alex ! je pensais bien que tu allais intervenir !!! Eh bien oui, c'est pas mal - je dirai même plus : c'est pas mal :super:super:super

                          L'idée c'est de faire en sorte que les cuivres aient la patate, en jouant les bons accords, les bons phrasés, avec les bons sons.
                          Très réussi à mon goût

                          Les choeurs rajoutent une couleur vocale, avec moins de patate. Pour essayer de donner l'impression du nombre : 3 sons de choeurs différents, avec chacun de gros vibratos ayant des vitesses différentes.
                          Oui, pas d'autre solution.

                          Cela me rappelle l'exploit d'un gars qui, il y a pas mal d'années, avait reproduit le célèbre morceau de Neal Hefti / Count Basie Splanky, en utilisant la partoche d'orchestre originale + Finale + Garritan (je crois), sans avoir jamais entendu le disque (*) !!! Mais il avait écrit autant de pistes que de zicos de l'orchestre de Basie, d'où l'impression de nombre justement : extraordinaire !


                          (*) The Atomic Mr. Basie, 1957. Il ne s'est planté que sur un point, justement pour cette raison : le tempo, un peu trop rapide

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par iaorana Voir le message
                            ...un gars qui, il y a pas mal d'années, avait reproduit le célèbre morceau de Neal Hefti / Count Basie Splanky, en utilisant la partoche d'orchestre originale + Finale + Garritan (je crois), sans avoir jamais entendu le disque (*)...
                            Il y a quelques années j'ai fait le contraire pour faire une séquence d'un medley Glenn Miller. A la feuille, sans partition.
                            Ce fut un "tout petit peu de boulot".

                            Un fois le relevé effectué (en fait je jouais les parties au fur et à mesure que je les entendais, pour ne pas avoir à les écrire), une difficulté consiste à trouver des sons de sax différents, sinon pas d'effet de nombre, mais utilisables en section (attaques franches).

                            Le Korg Triton avait une fonction très efficace absente des PA : pour chaque piste on pouvait régler un taux de désaccord aléatoire.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par galettouille Voir le message
                              Il y a quelques années j'ai fait le contraire pour faire une séquence d'un medley Glenn Miller. A la feuille, sans partition.
                              Ce fut un "tout petit peu de boulot".
                              Tiens, tu m'étonnes

                              Un fois le relevé effectué (en fait je jouais les parties au fur et à mesure que je les entendais, pour ne pas avoir à les écrire)
                              Ça gagne du temps, mais oblige à plus de retouches (rythmiques)...

                              une difficulté consiste à trouver des sons de sax différents, sinon pas d'effet de nombre, mais utilisables en section (attaques franches).
                              Il faut disposer d'une bibli de samples riche - donc être soi-même riche :: ! Ou alors utiliser la génération par modélisation genre Sample Modeling, où le nombre de paramètres est très grand :roll:

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X