Publicité

Annonce

Réduire

UNIVERSAL AUDIO APOLLO TWIN DUO USB

Voir plus
Voir moins

Omnisphere- pourquoi mon sample accélère quand je le joue plus aigu?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Omnisphere- pourquoi mon sample accélère quand je le joue plus aigu?

    Salut tout le monde,
    J'ai récemment acquis Omnisphère et je travaille dessus avec Ableton.
    J'ai trouvé des samples vraiment kiffant surtout quelques chants.
    Seulement quand je les joue au synthé, vu que c'est des samples, il y a une sorte de tempo tracking (quand je joue bas sur mon clavier les chants sont lents et quand je joue haut ils sont rapides) et du coup bah c'est pas très jolie...
    En vous remerciant

  • #2
    Bonjour Shockaz, merci de mettre un avatar conformément à la charte.
    [CHARTE AK] [COMMENT METTRE UN AVATAR (tuto)]

    Commentaire


    • #3
      Salut Shokazn je vois que t'es tout nouveau.
      Ici c'est une mine d'infos mais on demande aux membres de lire et respecter la charte. Ça rend le forum très efficace en terme de recherche d'infos.

      Pour ton problème (que tu aurais pu mettre sous forme de question) c'est tout a fait normal et incontournable. Pour que ce soit plus grave, c'est obligatoirement plus lent, et vice versa. En plus comme c'est du chant tu as du remarquer que la couleur de la voix devient très vite pas naturelle du tout. Dark vador dans le grave et les shipmunks dans l'aigu.
      C'est à cause de ça que dans les banques de samples rythmiques le tempo auquel ça match est indiqué.

      Certains synthés arrivent à bricoler du time stretch en temps réel pour que le tempo ne change pas, mais le résultat reste artificiel.

      A toi de trouver la tonalité et le tempo auquel le sample a été enregistré.

      Commentaire


      • #4
        Si c'est une séquence de chant (un adlib/phrasé évolutif avec un rythme donné), elle a été effectivement enregistrée dans un tempo et une tonalité de base... en général, ce (gros) sample n'aurait dû être mappé (affecté à) que sur une seule touche déclencheuse... dans certaines collections, le sample a été affecté sans distinction à tout le clavier (comme une simple note): plus on va s'éloigner du sample originel (et de la touche à laquelle il a été affecté) plus la qualité se dégrade en ralentissant et devenant plus grave (vers le grave) ou en s'accélérant et devenant plus aigu (vers les aigus)... en fait, le phrasé originel peut avoir été affecté à n'importe quelle touche (note) de ton clavier... d'où la remarque de Galettouille: il faut que tu recherches la touche qui déclenche le phrasé en conservant un rendu naturel (parfois le phrasé n'est pas trop altéré sur quelques demi-tons en amont et en aval de la touche originelle... néanmoins le tempo est, lui, différent entre chaque touche déclencheuse...). Les adlibs (mais cela peut aussi être vrai pour un riff instrumental) peuvent ajouter une touche de chant (jeu) naturel au milieu d'un jeu mélodique sur le reste du clavier... l'idéal est de les affecter à un split extrême sur une ou quelques notes (soit dans les hyper graves ou les hyper aigus): sur ces quelques notes, on affecte les séquences (dans leurs tempo/tonalités originels), pour les déclencher en alternance du jeu mélodique sur le reste du clavier (un peu comme on lancerait un multipad audio sur un arrangeur: les quelques touches déclencheuses doivent n'être considérées alors que comme des touches de lancement des séquences samplées affectées= il ne faut pas qu'il y ait de preset mélodique sur cette partie splittée)... tu te retrouves donc pour résumer, avec une ou quelques touches de ton clavier qui n'ont pour vocation que de lancer des séquences samplées pour introduire un phrasé chanté ou instrumental (dans un seul tempo/une seule tonalité)... tu adaptes donc ton jeu mélodique par ailleurs pour venir caler ce ou ces phrasés (c'est l'introduction de phrasé en audio real mais en bougeant le piano à la place du tabouret! Car d'habitude, on paramètre le sample (en travaillant tempo et tonalité par les fonctions timeslice et pitch shift) pour le caler sur le jeu mélodique...
        Korg M3 88 Expanded, Yamaha Tyros 5 76, énorme config PC Portable Asus pour MAO, Focusrite Scarlett 18i8, Yamaha HS7, Fender Strato Standard 1987,Line 6 JTV 89, Ovation CS24 Koa et Yamaki Acoustic Limited Edition (1976).

        Commentaire


        • #5
          Ouah vous avez un forum hyper réactif, je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre à tout les deux !
          J'étais un peu fatigué hier soir je me suis relu j'ai pas vraiment posé de question
          En fait ce que je cherche à faire c'est de jouer au synthé un phrasé évolutif avec un rythme donné (MAO bien joué pour le terme c'est exactement sur ce que je veux bosser) sans affecter le tempo du sample lorsque je vais descendre ou monter en gamme, est-ce que c'est possible ?
          En vous remerciant,
          joche, je m'occupe de mon avatar
          Dernière modification par florent_83, 16 juillet 2019, 15h59.

          Commentaire


          • #6
            Bonjour shockaz
            le problème du sampling de phrase c'est le sampling en fait
            je m'explique : tu samples une phrase qui te plait et que tu voudrais bien mettre dans ton sequenceur
            si on prend le fonctionnement basique d'un sampler (exemple akai s1000) ce sample tu vas l'affecter à une touche de ton clavier ou une hauteur de note par défaut c'est c4 mais le problème vient après lorsque tu vas monter ou descendre tu vas changer la hauteur de la note, et tu vas en quelque sorte pitcher ta phrase avec pour conséquence une changement de la fréquence de restitution si tu montes ça va s'accélérer et si tu descends tu vas ralentir ton sample
            à ma connaissance il y a le soft mélodyne qui permet de ne pas changer la fréquence d'échantillonnage initial mais de réélement changer la hauteur de la note chanter
            roland avec son fabuleux V-synth avait fait une superbe synthé utilisant cette technique de resampling qui associe le sampling avec du pitch en temps reel tout le monde connait le célèbre patch da-vinci du v-synth qui est la parfaite illustration de ce que je raconte, quelque soit la note jouer le chant sera à la hauteur de la note mais ne sera pas altérer au niveau de sa structure initiale
            il y a aussi la technique du time strech qui peut être utiliser mais plus complexe à mettre en oeuvre

            après il existe peut être des plugin de timepitching time streching en temps reel que tu peux associé à ta piste audio dans ton DAW, à vérifier

            voilà
            principal clavier : korg oasys 88
            clavier : jd800, poly800II, orgue viscount bahia, korg delta, tr61
            PC : Core i5 2500,16 Go ram, 4x1To en HDD
            bank : le could de eastwest, quelques banques de sons supplementaire
            exp : jv1080, s2000, m3r, 03rW, TG500, MDC1, MVS1
            mix behringer mx3224, rack roland M16E, behringer rx1602
            BTR : mc505, rx15, tr505, minipop junior, electribe er1, volca beat

            soft : cubase element 9.30, kontakt 5.6

            on the web :
            http://www.cosmozik.com
            Mon Cloud zik :
            https://soundcloud.com/cosmozik
            ma chaine youtube :
            https://www.youtube.com/channel/UC__..._as=subscriber
            wichlist : plus riens jai plus de place ....

            Commentaire


            • #7
              Je n'avais pas bien lu l'intitulé: on n'est pas sur clavier hardware mais dans le cadre du travail avec Omnisphere... la palette d'Omnisphere inclut des séquences audioreal complètes (par exemple, la collection celtique)... il faut juste isoler ton sample de séquence audio sur une touche (via les fenêtres de mapping du VSTi)... tu ne pourras pas en interne (sous Omnisphere) faire du pitchshift ou du timeslice!
              Korg M3 88 Expanded, Yamaha Tyros 5 76, énorme config PC Portable Asus pour MAO, Focusrite Scarlett 18i8, Yamaha HS7, Fender Strato Standard 1987,Line 6 JTV 89, Ovation CS24 Koa et Yamaki Acoustic Limited Edition (1976).

              Commentaire

              Chargement...
              X