Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mes premiers commentaires sur le ROLI Rise 49

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mes premiers commentaires sur le ROLI Rise 49



    Très peu de personnes semblent avoir franchi le pas ,davantage s'y intéressent et comme souvent , le seul moyen de voir c'est d'acheter (Hélas )

    Pas de difficulté à installer après avoir pris soin de se documenter sur le site Roli et de prendre connaissance de tout ce que l'on peut y glaner.
    Comme souvent l'install sera un peu plus simple sur Mac ( c'est comme ça ) mais les "Windowers" sont tellement habitués aux acrobaties qu'ils trouveront cela enfentin .

    Attention Roli préconise du matériel récent et puissant , faudra pas lésiner sinon les crépitements ne seront pas très loin .

    Qualité de construction , à priori irréprochable digne de figurer dans un bloc opératoire . Il faudra voir la peinture dans le temps ainsi que la silicone (Sable) dont
    on fait plus souvent des prothèses . Vous voyez bien lesquelles ,je n'insiste donc pas ...trop . Au dessus ,il n'y a que la peau naturelle mais beaucoup plus chère évidemment.

    D'aspect très sombre (trop sombre ) en plus sombre on peut trouver des pierres tombales , la sérigraphie à bien du mal à egayer l'ensemble.

    Une caractéristique c'est la finesse du clavier ce qui permettra de le loger facilement au dessus de l'autre . Oui car il y en aura obligatoirement un autre du moins
    pour le le public d'Audiokey . Ceci dit la finesse n'altère en rien la rigidité de ce clavier qui doit reposer sur une ossature métal très solide ,le poids s'en ressent .

    Pas de driver ici mais un utilitaire ,le Dashboard qui va comuniquer en USB dans les deux sens et permettre le réglage plutôt pointu des controls changes à utiliser
    le "mode" de fonctionnement et une animation temps réel sur ce qui se passe quand on triture les ... improprement appelées notes . C'est joliii et ça fait un peu penser
    à la déformation de l'espace temps chère à Einstein .On devra laisser tourner ce soft en tache de fond si on veut faire des modif sur le mode par exemple . Un dédoublement
    de certaines fonction en accès direct sur le clavier aurait été les bienvenues.

    fourni avec 2 softs ( En téléchargement) ; l'Equator maison , un synthé avec le gros son et quelque présets qui valent le détour . Le soft est évidemment optimisé pour
    tirer profit de toutes les fonctions du Seaboard .La palette met en évidence surtout des sons synthétiques ou évolutifs mais très peu de choses finalemnt dans
    le cadre des besoins notament des "Arrangistes"

    Strobe 2 , Même remarque ici que pour équator ,fxPansion fait de très bon produits ,j'utilise BFD depuis longtemps et c'est , si ce n'est le meilleur
    ,un des meilleurs pour émuler une batterie . Srobe à recours à un séquenceur de pas pour faire évoluer ses "gros"sons mais encore une fois,une palette pour la musique électro
    mais quasiment rien pour les arrangistes dans le domaine des sons acoustiques réalistes.

    Ce qu'il faut bien comprendre ce sont les "modes" disponibles sur le roli:
    MPE : La totale , ce pourquoi le sea Rise est conçu . 16 notes de polyphonie et mono timbral sur equator . On peut fair varier à sa convenance chaque note
    et c'est ici qu'insistent la plupart des videos visbles sur le net .A condition d'utiliser un soft MPE . Avec un sampler (Kontakt , Indépendence etc) faudra voir au cas par cas
    ce qui sera exploitable .
    Multi channel idem mais ici on pourra réduire le nombre de cannaux midi mobilisés .
    Piano ,toutes les modulations des notes sont "couplées en monocanal ,ce que l'on obtient habituellement sur nos claviers .Si l'on glisse dans la partie haute
    ou basse , on redéclenche chaque note au passage et l'on peut par exemple déscendre et monter la gamme .
    Single chanel , Même chose ici mais par contre les notes ne seront pas retriggées et on obtiendra donc un effet de bend qui dépendra des paramètres entrés dans
    le dashboard d'une part et le soft générateur de son d'autre part . De plus on ne pourra pas faire converger deux note l'une vers l' autre . L'écart de ton restera identique mais pourra
    changer vers le haut ou vers le bas .
    Tout ceci est plus facile à expérimenter qu'a expliquer .

    Pour terminer cette petite dèscription ,il reste 3 curseurs tactiles qui vont permettre de régler en temps réel la sensibilité des fonctions ,velocité ,glissement latéral (bend)
    et glissement vertical (contoleur 74 ,auquel il faudra affecter la fonction voulue sur le générateur sonore utilisé ).
    On constate donc que par le truchement des réglages du Roli d'une part et les réglages du matériel piloté d'autre part ,les possibilitées sont assez élevées .

    temps de latence 528 samples , au maxi de l'acceptable pour ce qui me concerne .Cela en utilisant du matériel plutôt "lourd"


    Est ce que tout est parfait sur ce clavier ?

    Non et c'est le moins que je puisse répondre à ce stade .
    Des choses agaçantes . Ayant tendence à laisser trainer les doigts inoccupés ,on à vite fait de déclencher des notes intempestives par simple contact . Pas la faute au Roli
    en fait mais ceci n'a aucune incidence sur un clavier classique qui necessite un appui suivi d'un enfoncement .

    Un controleur atteignant sa valeur max (127) après glissement dans certaines configurations , ne sera pas réinitialisé à sa valeur de départ ( obtenu par l'appui
    d'une note ) lors de son relachement . Ceci conduira à attaquer la note suivante avec le contrôle au max et ne sera pas du meilleur effet sonore ? Tout rentrant immédiatement en ordre
    mais trop tard . Peut être existe t'il des solutions de contournement avec certains softs .Quoi qu'il en soit cela dépendra du mode utilisé .

    Plus embêtant maintenant

    Le roli peut envoyer des PG (1 à 128 ) grace à un bouton double qui permet de décrémenter et d'incrémenter les numéros . Un systême est prévu pour disposer ses sons préférés
    Dans des banks perso. Ces banques pourront compter jusqu'a 128 présets . Ceci est assez bien pensé mais reste bien loin de l'efficacité de nos arrangeurs ou synthés habituels .
    Ces derniers ( a cause de l'intégration )ne seront pas capables d'appeler des sons particuliers pour ensuite être contrôlés par le Roli .

    Ce qui pourrait manquer assez rapidement ,ce sont les controles habituellement trouvés sur les claviers maîtres . On dispose tout de même d'une prise pédale .

    Dans le cadre de l'utilisation de deux claviers ,il faudra considérer qu'aucune interaction efficace entre les deux ne sera possible .
    Tout se passera donc comme si on utilisait deux systèmes indépendents non reliés par un cordon midi ou USB .

    Necessité de lancer le Dashboard avant le soft pour la reconaissance du soft .

    Les softs fournis ne sont pas multitimbraux mais on pourra utiliser des softs ou hard l'étant . Dans ces conditions tous les sons répondront sur le même canal .
    Il faudra alors faire des distinctions en réglant des contrôles au niveau de la réception .

    Ex : Un sax et un brass ,le brass répondra au volume par le glissement vertical sur le contrôle 74 mais pas le sax .
    Le sax répondra au vibrato sur l'after touch mais pas le brass .On pourra ici affecter le volume du sax sur l'axe horizontal X du pad tactile .
    Beaucoup de combinaisons possibles pour un enrichissement de la prestation . Il faudra expérimenter .

    On aurait aprécié d'avoir un accés direct sur les diférents modes depuis le clavier pour alterner rapidement et augmenter les variantes dans le jeu .
    Globalement le Roli n'a pas les carac d'un clavier maitre aussi rudimentaire soit il . Son atout maitre et unique revient à un déport de certains controles peu nombreux mais déterminants
    directement sur les touches .Cela permet de jouer certains types de sons de façon plus réaliste qu'avec n'importe quoi d'autre . (Il ne faut pas être "manchot" non plus ) .


    Le pavé tactile ; On retrouve ce dispositif de plus en plus fréquemment sur les claviers . Rien de bien nouveau ici si ce n'est que l'on pourra choisir les deux cannaux
    d'émission selon ses préférences .A noter que lors de l'utilisation il ne sera quasiment pas possible de faire agir un seul des deux cannaux ,il faudra en tenir compte dans ses choix.

    Utilisation du Roli avec un arrangeur :
    Oubliez l'intégration ici . Trop d'obstacles en perspective . Dans le meilleur des cas nous aurons la vélocité ,le bend rarement réglable dans la fouchette qui va bien .
    la modulation , le mode monotimbral.
    Quelques essais sur PA4x et Génos n'ont pas été concluants c'est le moins que je puisse dire même si j'aurais l'occasion d'approfondir un peu plus dans l'avenir.

    Avec le logiciel vArranger c'est un peu mieux . On pourra avoir jusqu'à 3 timbres et mémoriserles sons (Sf2)dans les songs ou styles . Ici on disposera du dash board
    et de ses réglages . Le plus efficace sera d'utiliser un sampleur en stand alone comme Indépendence par exemple .


    Le prix du Roli maintenant .J'entends dire (façon de parler ) que c'est cher . Je n'aime pas beaucoup m'exprimer sur la cherté des produits . Ce qui est une somme élevée
    pour certains peut être réelement pas élevée pour d'autres . ( Une minorité certes ).
    Je préfère souvent considérer le rapport qualité prix (plus objectif ) mais à condition toutefois d'avoir des éléments de comparaison ce qui n'est pas le cas ici .

    Finalement ,le Roli fait il convenablement le job pour lequel il est vendu ? Mas réponse est oui . Il conviendra de ne pas lui demander de faire des choses que la norme MIDI ne permet
    tout simplement pas .
    La norme MPE ayant été entérinée par l'association MIDI on pourrait voir évoluer les softs dans l'avenir mais difficile de faire des prévisions .


    On en rêvait ,ils l'ont fait . Bravo à l'équipe Roli ,il fallait tout de même oser techniquement et économiquement parlant .
    Il y a tout de même un pas et parfois un grand pas entre le rêve et la réalité . Les songes ne s'embarrassent pas des contraintes de la réalité physique .C'est quelque chose
    que nous avons tendence à oublier das notre quête de perfection permanente .

    Il est possible sinon probable que ce petit conte rendu comporte quelques inexactitudes . N'ayez aucune crainte à me corriger voire me poser des questions auxquelles je tenterais de répondre.






  • #2
    Merci pour ton retour et pour ta confiance
    Soutenez AudioKeys en commandant sur https://www.sunmusic.fr



    Sun Music : magasin de musique Toulon var France - Vente en ligne d'instruments de musique - Location - Sav - Librairie Musicale

    Korg KrOnOs 2 88 - UA Apollo Twin Duo - Hammond B3 1964 - Leslie 122 - Leslie 147 - Yamaha C5 1987 - Steinberg Cubase 10.5 - Tout STEINBERG - Tout NATIVE INSTRUMENTS - Tout TOONTRACK

    Commentaire


    • #3
      Merci pour le retour.

      Avec un VST non MPE, je suppose que l’on peut les empiler : un par canal, ce qui fait à moitié le job. Il faudrait pour bien faire envoyer le canal maître - pédale sustain, contrôle commun sur le côté - sur tous les VST. Cela se fait avec le module de routage de Reaper (qui offre pas mal de liberté dans la configuration), pas forcément avec d’autres DAW. Mais c’est sûr qu’un VST MPE facilite la tâche. (Pas besoin de paramétrer chaque VST pour qu’ils soient paramétré à l’identique).

      Sinon, il y a pas mal de démo qui sont monodiques (une note à la fois), comme les cordes frottées ou vent. Le mode MPE est alors inutile. Et cela rend bien quand même, même si le potentiel n’est pas exploité.
      Dernière modification par floyer, 29 mai 2018, 15h03.
      http://www.sinerj.org/~loyer/piano/

      It's never too late to learn to play the piano. (tip of the day)

      Côté piano : Yamaha CLP150, pianos VSL Syncron et Vienna Imperial, Garritan CFX, Bechstein Digital Grand, Ivory, Galaxy et beaucoup d’autres pianos virtuels - Côté synthé : Roland A-500 Pro, Native-Instruments Komplete 12 - Arturia V Collection 7, Korg Legacy Collection, Air Music Technology plugins, OP-X Pro II, dexed (émulateur DX7 libre) - DAW : Reaper 6, Cubase Artist 9 - Interface audio : Steinberg UR22 -
      Casque : AKG K-702

      Commentaire


      • #4
        Hello Magal, tres interessant retour, comme d'habitude, objectif et deja bien precis. Ce que tu en dis me conforte que ça peut etre un excellent complement d'un arrangeur, surtout pour les instruments soli, ou encore pour la realisation de midi files sur un DAW avec un realisme accru pour certains instruments (contre basse, fretless, guitare electrique entre autre). Je vais donc attendre que mes finances soent un peu plus consequentes et voir pour un 49 notes, voire un 61 notes. Encore merci pour ces precisions fort instructives.bravo
        Peu importe le matos, à condition qu'il soit de qualité, ce qui est important c'est ce qu'on a dans la tête et de bonnes oreilles !

        "Man lebt, solang man Traüme noch leben kann" (On reste vivant aussi longtemps qu'on peut encore vivre ses rêves)

        Commentaire


        • #5
          C'est en effet pour une bonne part ce que j'essayais d'exprimer .
          j'ajouterais qu'en terme de réalisme on peut considérer deux choses assez distinctes .
          - Le réalisme timbral , ce que l'on obtient avec des samples mais hélas figés d'une certaine manière . Avec Roli on aura plutôt à faire avec des sons plus ou moins modélisés et donc le timbre
          sera quelque peu dénaturé .
          - Le réalisme de jeu . Ici clairement le Roli peut procurer un gain évident . Le cerveau entend ces caractéristiques et se les arrange à sa manière . Par exemple Roland à basé sa technologie sur les "partiels" à une époque ou la ram coûtait chère . Attaque des sons avec des samples courts et tenue avec des ondes produites par des oscillos , le cerveau se laissait séduire .
          La synthèse par modélisation a bien avancée depuis ce temps , Arturia , Swam ,Pianoteq et d'autres ont fait progresser les choses . Ce n'est pas encore parfait mais on avance .
          Si avec les samples on a privilégié des DD rapides , ici il va plutôt falloir des processeurs rapides .
          Pour certains instruments c'est plus délicat à jouer mais le dépassement des limites habituelles est vraiment plaisant .

          Commentaire


          • #6
            magal a écrit :
            fourni avec 2 softs ( En téléchargement) ; l'Equator maison , un synthé avec le gros son et quelque présets qui valent le détour . Le soft est évidemment optimisé pour
            tirer profit de toutes les fonctions du Seaboard .La palette met en évidence surtout des sons synthétiques ou évolutifs mais très peu de choses finalemnt dans
            le cadre des besoins notament des "Arrangistes"

            Strobe 2 , Même remarque ici que pour équator ,fxPansion fait de très bon produits ,j'utilise BFD depuis longtemps et c'est , si ce n'est le meilleur
            ,un des meilleurs pour émuler une batterie . Srobe à recours à un séquenceur de pas pour faire évoluer ses "gros"sons mais encore une fois,une palette pour la musique électro
            mais quasiment rien pour les arrangistes dans le domaine des sons acoustiques réalistes.
            Certes. Mais il faut préciser que les deux softs fournis, deux synthétiseurs virtuels, ne sont livrés qu'en tant que version limitée, en "Player" et sans aucune possibilité d'éditer les sons. Et si effectivement Strobe 2 est orienté très "électro" quand on coupe l'arpeggiateur et qu'on édite avec les nombreux réglages on dispose d'un synthétiseur électronique pour le moins intéressant et qui se prête bien aux alliages de sons.
            C'est le cas aussi d'Equator qui se révèle avec ses très nombreux modules disponibles (3 oscillateurs avec pour chacun 49 formes d'ondes, la FM (5 configurations avec trois opérateurs), du Noise avec son filtre, deux ajouts de samples sur une base pour chacun de 88 échantillons (dont des cordes, cuivre, orchestre, bells, etc) cinq enveloppes (ADS-R, ADR, ADADR, ADS-R) sans oublier les réglages (Strike, Glide, Slide Press, Lift), les deux LFO et la section Effets. Bref, avec les multiples combinaisons possibles où on peut mélanger les formes d'ondes électroniques avec les échantillons, on peut obtenir des timbres hybrides très intéressants. En tout cas, pour ma part, j'apprécie particulièrement ce synthé virtuel qui, notamment utilisé en VST, se révèle particulièrement efficace. Et il est devenu un ceux que j'utilise le plus pour créer mes alliages sonores.

            Commentaire


            • #7
              Salut deb 76 alors oui et non par rapport à ta remarque .
              Equator et strobe sont fournis en version limitées avec les modules blocs mais ils sont fournis en full version avec les séries Rise et Grand . Il n'est pas une mauvaise chose de préciser ces choses qui peuvent conduire à certaines déconvenues .

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par magal Voir le message
                Salut deb 76 alors oui et non par rapport à ta remarque .
                Equator et strobe sont fournis en version limitées avec les modules blocs mais ils sont fournis en full version avec les séries Rise et Grand . Il n'est pas une mauvaise chose de préciser ces choses qui peuvent conduire à certaines déconvenues .
                Ah ok, pour les versions complètes. Et bien dans ce cas, nous n'avons pas la même vision sur Equateur. Perso, en tant que compositeur je le trouve très efficace pour créer des timbres y compris à consonance acoustique. Et à utiliser Strobe 2 mais surtout Equator, je n'ai à ce jour noté aucune déconvenue pour ce synthé virtuel qui peut délivrer des sons puissants mais aussi extrêmement subtils. C'est peut-être aussi utile de le signaler...

                Commentaire


                • #9
                  Interessante discussion. Je suppose que la deconvenue possible, exprimée par Alain concerne simplement la limitation des versions et non les possibilités musicales des softs.
                  Peu importe le matos, à condition qu'il soit de qualité, ce qui est important c'est ce qu'on a dans la tête et de bonnes oreilles !

                  "Man lebt, solang man Traüme noch leben kann" (On reste vivant aussi longtemps qu'on peut encore vivre ses rêves)

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par Seagull29 Voir le message
                    Interessante discussion. Je suppose que la deconvenue possible, exprimée par Alain concerne simplement la limitation des versions et non les possibilités musicales des softs.
                    A priori non, puisqu'il indique qu'avec les séries Rise et Grand ces deux softs sont livrés en "full version" : "mais ils sont fournis en full version avec les séries Rise et Grand" donc sans limitation des possibilités de réglages. Mais on a vraisemblablement pas la même attente dans l'utilisation de ses softs, ni même, la façon de travailler avec. Perso, Equator m'intéresse en tant que compositeur pour sa large palette des possibles en terme de création de timbres. Et notamment hybrides.

                    Commentaire


                    • #11
                      Juste seagull29 et pardon de n'avoir pas été assez clair . Quand je parlais de déconvenue possible je pensais bien à ceux qui achetant des "blocs" ou autre se retrouveraient avec des versions bridées .
                      Ceci ne devrait plus être le cas puisque Roli offre (me semble limité dans le temps) la version full d'équator . J'ai reçu des pubs me l'indiquant .
                      Pour ce qui est de la qualité des softs fournis je considère que c'est du "lourd" . Ce que je regrettes évidemment c'est que l'on est trééééés limité dans le choix des ondes accoustiques par rapport à nos besoins d'arrangistes .
                      Strobe par contre n'ayant pas la même finalité permettra de bien délirer mais pas du tout dans le même genre .

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X