Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Candela Vibrophase de ZVEX Effects, pour les studios éclairés à la bougie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Candela Vibrophase de ZVEX Effects, pour les studios éclairés à la bougie

    Une curiosité du NAMM 2016, la ZVEX Candela Vibrophase est le premier effet alimenté par... une bougie.

    La flamme fournit de la chaleur au moteur Stirling, ainsi que de la lumière aux cellules photovoltaïques qui excitent le circuit électronique.
    Le moteur entraîne un disque semi-transparent (le motif opaque est personnalisable) qui en masquant la bougie devant des photo-résistances module le circuit électronique.
    La vitesse de modulation est réglée par courants de Foucault au moyen d'un aimant.
    L'intensité globale de l'effet est réglée par un filtre en dégradés.



    Tout un assemblage de technologies plus ou moins anciennes qui font du bidule un exercice de style assez jouissif, à défaut d'être gratuit (il me semble avoir entendu dans une autre vidéo un tarif de $6000 qui traduit assez bien l'intention "buzzesque" du produit à mon avis !) :
    - le moteur Stirling est une invention qui a tout juste 200 ans (ici c'est apparemment un Hog Motor Wilesco à $250)
    - la cellule photovoltaïque utilisable vogue vers son centenaire, même si le principe lui-même est plus ancien
    - le disque transparent rappelle les modulations peintes sur film du Variophone ou de l'Oramics (années 30 et 50)
    - etc.

    Vu qu'il n'y a aucune vapeur, on ne peut pas vraiment parler de Steampunk, mais ça reste une sorte d'OVNI uchronique dont j'adore le principe. :respect
    « C'est pas de l'electro...» (valable 99% du temps)
    Roland FA-06, Studiologic Sledge Black Edition

  • #2
    En gros, il a repris l'idée des roues phoniques de Hammond, mais avec une bougie pour ajouter un max de variation ?
    Hello, World!

    Commentaire


    • #3
      Non, les roues phoniques du Hammond fonctionnent par induction électromagnétique, comme un Telharmonium amélioré, et dans les fréquences relativement élevées, comme un oscillateur. Le Vibrophase n'utilise que des variations d'intensités lumineuses, dans le domaine des basses fréquences en tant que LFO
      « C'est pas de l'electro...» (valable 99% du temps)
      Roland FA-06, Studiologic Sledge Black Edition

      Commentaire


      • #4
        C'est plutôt inspiré de l'optigan
        https://en.wikipedia.org/wiki/Optigan

        Commentaire


        • #5
          Une idée lumineuse !

          Commentaire


          • #6
            Oui, on peut le dire ! :D

            Envoyé par christianr Voir le message
            C'est plutôt inspiré de l'optigan
            Tout-à-fait, l'Optigan, comme le Vako Orchestron, le Variophone ou l'Oramics utilisent tous le principe d'un faisceau lumineux modulé par un masque sur un support transparent. Si on fait abstraction du distinguo oscillateur/LFO, l'effet de ZVEX est bien leur lointain descendant :respect
            « C'est pas de l'electro...» (valable 99% du temps)
            Roland FA-06, Studiologic Sledge Black Edition

            Commentaire

            Chargement...
            X