Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Commentaires sur les morceaux du concours no7

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Bonjour !


    Ceci pour poursuivre mon post (42, page 5), et suite aux vôtres d'ici plus haut. Yes ! Ce n'était pas de la tarte à la crème, je m'explique...


    En tout bien tout honneur, j'ai une certaine expérience de l'habillage sonore (et de diaporama) à mon actif, t sérieuse derrière moi. Je serais très intéressé que la discussion sur le mode diaporama se poursuive, car c'est un sujet à part entière en illustration ou habillage sonore, différent de l'Animation et de la bande film.


    Neok je comprends tout à fait ce que tu veux dire (voir mon post 42). Et même, il m'a semblé que ce n'est pas tant les éléments ou le temps donné aux images des un ou autre, et bien les images-mêmes et le rythme général imposé par les images de pleine nature (qui d'ailleurs faisaient plus penser à un diapo reportage sur une région par exemple, que sur le thème-même des Eléments). En la visionnant, je me suis vraiment dit : le burin, c'est le clou ! Ce fondu venant des nénuphars. Bon, s'il avait été question ensuite de visite d'une forge dans ce bel univers... mais non ! , un feu d'intérieur, et de suite un (énorme) feu (de camp ?) dehors, et zou, baignade du matin ;-):banana


    Quitte à m'attirer un coup de martinet ... je le dis : oui le diaporama images était assez bancal, ou un exercice de style destiné à des avertis. (Peu importe, car l'expérience pouvait de ce fait apporter un bel aplomb pour après, à qui avait participé, à cause de sa difficulté). Mais, bonjour !... :-) :bing:


    Le mode diaporama étant à la fois "décalé" et emprunt d'un certain "réalisme" (allez, comparé à une ambiance sonore à donner dans un vernissage important d'une expo photo)... L'inverse (créer des diapos sur des musiques yaourts) aurait été plus simple à réaliser, et parvenir à quelque chose de tout à fait cohérent. On pourrait d'ailleurs essayer dans ce sens : proposer telle bande-son (de peu importe quel auteur, et numéro), et voir ce qu'elle a pu évoquer chez l'un et l'autre comme images.


    A cette occasion, je voulais donc vous rapporter ici une expérience que j'avais pratiquée par le passé, avec un petit "échantillon" de personnes volontaires, au nombre d'une bonne vingtaine, réunies dans une même pièce. Je leur avais donné pour "consignes" de fermer les yeux, d'écouter ce que j'allais leur jouer - au piano seul- (un petit passage de 1min30, pas plus), et de laisser venir intérieurement tout ce qui se présentait comme images (lieux, couleurs, objets, masses, sujets, personnages, animaux, idées quelconques, tout), et de noter tout cela ensuite sur papier. Après quoi, deuxième essai : je rejouais presque le même extrait (au piano) mais un peu différemment (seconde intériorisation et prises de notes). Et puis, chacune des personnes évoquait verbalement ses comptes rendus. Tout cela... pour s'apercevoir que chez toutes les personnes présentes, une multitude d'éléments se recoupaient (par exemple, du premier extrait : même genre de paysage, d'ambiance, de température, de lieu, d'éléments (l'eau et la neige), la couleur (le bleu), d'histoire que cela leur aurait raconté). Il n'était pas tant question de symbolisme etc, ou de "subliminal" (bien que... un petit peu quand même). Je travaillais beaucoup sur les couleurs et leurs rapports en musique, et sur les chakras, tout en créant pas mal de bandes sonores ; et ce qui m'avait donné l'idée. L'extrait joué était une compo que j'avais faite sur un diapo, et je m'étais imposé de parvenir à en " évoquer " les images uniquement avec la musique. Mon constat fut qu'il y a moyen évidemment d'arriver même à cela, musicalement.


    Mais je n'aurais jamais su faire une telle musique sans un diapo de base qui tenait bien la route, et qui pouvait raconter une histoire, au niveau de ses images.


    J'en termine sur cette bête question : sur ce concours 7, pouvait-on employer aussi des bruitages dans le mix ? En visionnant le diapo, me mettant dans l'idée "et si je participais, qu'est-ce que je ferais sur ce diapo", d'office au départ je crois que j'aurais voulu plonger le lecteur à se trouver dans un petit avion, regardant le ciel (et donc laisser entendre un fond de bruit d'avion, sans tomber dans le "kitch" évidemment), comme pour l'emmener dans ce "voyage" (plutôt de la découverte d'une région, que sur "les Eléments".


    à suivre... Et à bientôt.


    Commentaire


    • #62
      Bonjour thylacine2
      très bien vu ton analyse .. tu mets bien le doigt sur les défauts..!
      Envoyé par thylacine2 Voir le message
      Il est impossible de saisir toute la richesse de ce qu'il nous raconte en regardant la version actuelle.
      ................
      En lisant maintenant l'histoire, je trouve que ça prend une toute autre tournure... y'a plus qu'à bâtir le diaporama !
      Envoyé par blue Voir le message
      ............ je crois que j'aurais voulu plonger le lecteur à se trouver dans un petit avion, regardant le ciel (et donc laisser entendre un fond de bruit d'avion, sans tomber dans le "kitch" évidemment), comme pour l'emmener dans ce "voyage" (plutôt de la découverte d'une région, que sur "les Eléments".
      je trouve que c'est une excellente idée...ingénieuse et originale..!
      le tout est de faire une musique qui tienne la route
      KORG Kronos 73 - Monitors Yam HS80M - MOTU Ultralite MK3 - Table de Mix MACKIE CFX 20 MK II - petite sono Stagepass 500 Yamaha - Shure SM 58 -
      région Paris sud (Seine et Marne) près de Fontainebleau

      Commentaire


      • #63
        Salut ! Oui, et plutôt la musique que le diaporama à faire après... (car faire un super diaporama, c'est un sacré boulot aussi, 'faut le reconnaître). Bien que ... déjà des impressions écrites (comme déjà ci avant), d'un nombre de Akiens (à rendre au même moment et "sous scellé" avant d'être rapportées à tous) seraient déjà une belle illu' à ce principe. Ps : pour les bruitages et ma question à ce propos, je veux bien sûr parler non pas de sons synthés, mais de bruitages complètement réalistes (ou de la vie quotidienne etc).
        Dernière modification par blue, 28 avril 2013, 19h46.

        Commentaire


        • #64
          Le peu d'expérience que j'ai en matière de diaporamas m'a conduit chaque fois à définir 1 ou 2 thèmes dominants en accord avec la plupart des images et à caler ensuite des variations et ponctuations. Ceci pour coller au mieux avec des moments du montage où on se focalise sur des aspects précis (un changement d'ambiance, un gros plan, un élément inattendu, etc.). Toute cette mise au point nécessite une interaction étroite avec le concepteur du diaporama. Certaines photos peuvent ainsi être recadrées, refondues, re"timed", bref différemment rythmées pour accompagner la musique. Et ça se fait dans les deux sens: le concepteur peut souhaiter un accent musical spécifique pour donner du relief à certaines images, ce qui conduit à modifier l'évolution musicale pour tenir compte de ce souhait. Quand tout marche bien, ça donne du rythme à l'ensemble en rompant la monotonie du couple image-son. Le problème du diaporama utilisé pour ce concours, c'est que l'enchaînement est trop statique. On anticipe à peu près chaque fois quand l'image va changer, même si on ne sait pas de quoi il va s'agir. Bon nombre de participants (moi compris) avons tenté de bien souligner l'image du clou qui constitue la rupture visuelle la plus évidente du diaporama... mais cette rupture s'inscrit tjrs sur la même cadence d'images, ce qui atténue un peu l'effet qu'on essaie de faire passer avec la musique.
          http://www.myspace.com/thylacine13

          Commentaire


          • #65
            Tout à fait, Thylacine2. Merci. Juste une nuance : deux "sous-jacences thématiques" ça peut faire louper qlq chose. Il en faut minimum trois d'après moi (et du second degré). Et c'est aussi le problème en images et exactement comme tu le décris. Ou alors l'aspect statique devrait jouer un rôle différent (ce qui est possible aussi), comme passer du "moins figeant" à du complètement ouvert. Et le rythme d'enchaînements est tellement important à bien sentir (autant côté images !) En fait il faut arriver à une "osmose" images-musique où l'un et l'autre se ré-activent pour produire l'effet d'une véritable dimension qui puisse se percevoir de façon fluide. Et donc, il n'y aura de diaporama musical totalement réussi, que dans la mesure où il y aura interaction, ou au minimum que le(s) concepteurs du côté Image / ou Musique aient pu imaginer un minimum... entendre / visualiser une idée fluide pour celle ou celui qui aura à produire le complément (Image ou Musique).

            Commentaire

            Chargement...
            X