Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Musicien circassien

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Musicien circassien

    Bonjour, bonjour,

    il y a quelques jours, suite a un message dans lequel j'évoquais mon passage de pianiste dans le cirque Gruss (Alexy) il y a une quinzaine d'années, kikiclavier m'a sollicité l'ouverture d'un topic se basant sur mon expérience pour parler des conditions de jeu et de vie des musiciens de cirques, monde qui le fascine depuis son plus jeune âge.

    J'ai été brièvement hésitant, mon passage dans ce milieu n'a pas été que plaisir et volupté mais les quelques semaines que j'ai faites, sur deux années consécutives, m'ont laissé globalement de bons souvenirs... un peu enfouis dans ma mémoire et c'est bon de faire travailler sa mémoire à mon âge.


    Comme il est tard je ne vais peut-être pas dire grand chose en starter, je développerai au fur et a mesure et fonction de la discussion.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------

    Il était une fois... par une sombre nuit d'hivers de l'année 2002... un pianiste prénommé Stephane qui reçu un coup de téléphone d'un mystérieux pianiste qu'il ne connaissait pas et qui lui dit en ses termes : "suis-moi dans un cirque si tu veux vivre !"

    Bon en fait je crois me souvenir que le pianiste du cirque Gruss de l'époque lâchait l'affaire pour se consacrer a ses projets perso et qu'il y avait un pianiste envisagé mais qui ne serait pas dispo avant une date ultérieure et donc il fallait quelqu'un pour assurer l'intérim (mais je ne suis plus très sur de ça). Pour la petite histoire il m'a été rappelé qu'on m'avait déjà proposé le cirque des années auparavant et que j'avais transmit l'info a un copain pour qui c'était bien tombé car ça l'aidait pour faire son intermittence. Ce pianiste a fait date dans le sens où il est resté plusieurs années et qu'il avait fait très bien le boulot au point d'être regretté des années après. Celui qui me sollicitait était celui qui avait fait suite durant une ou deux saisons.

    Je suppose que je n'étais pas trop chaud pour faire le truc mais voyant que ça me faisait une nouvelle expérience et surtout une rentrée d'argent potentielle j'ai dit oui, de plus j'aime rendre service (quitte à ce que je le regrette ensuite).
    Donc était prévu plusieurs séances au bois de Boulogne, étalées sur 2 ou 3 semaines puis le cirque déménageait a Munich pour jouer dans le cirque Krone (un cirque en dur) durant un ou deux mois (dur effort de mémoire qu'il me demande kiki ). Là j'y suis resté 12 jours et le pianiste qui prenait réellement l'affaire rejoingnait le cirque et faisait le reste.

    L'année suivante j'ai été de nouveau sollicité mais pour descendre à Lyon cette fois, autre destination après la saison parisienne du cirque, j'ai du y faire 15 jours avec là aussi quelques séances sur Paris en amont.

    L'orchestre du cirque Gruss était (je ne sais pas ce qu'il en est maintenant), composé d'une dizaine de musiciens auxquels s'adjoignent les fils Gruss et leur père (sax, trp et trb). De ce fait la formation s'approche d'un big band et les arrangements sont de ce type.
    Le répertoire était assez variés allant de la musique de cirque tel qu'on l'entend a des morceaux de Dave Welck ou Michel Camillo en passant par des compositions originales venant du chef d'orchestre précédent, Frédérique Manoukian et d'un ou deux musiciens du groupe.
    Le chef d'orchestre de l'époque était le batteur, ce qui est d'une certaine logique car il a un œil sur la piste et c'est lui qui gère le tempo en fonction de ce qui s'y passe.

    Je vais m'en tenir là pour ce préambule et je reviens bientôt développer tout ça.

    http://www.varranger.com

  • #2
    Merci Lylo, c’est sympa de nous faire partager cette expérience de ta vie de musicien et de nous faire découvrir les coulisses
    Claviers Nord Stage 2 EX 88, Yamaha Tyros 2, Korg N5, Roland JP-08
    Expandeurs Yamaha MU50, Roland XV-5050 (srx-02, srx-07), Komplete 11
    Dans les cordes Cort 115, Jasmine TS95C, ampli Vox AC5
    http://traitdelumiere.free.fr

    Commentaire


    • #3
      merci à toi, musicien de cirque...................petit lorsque mes parents m'emmenaient au cirque, je regardais les clowns et les musiciens, toujours dans le tempo de ce qui se passent sur la piste;
      Des bons souvenirs pour moi (spectateurs)
      PA 800. D50.
      De la musique depuis longtemps ............pour le
      plaisir.

      Commentaire


      • #4
        Merci beaucoup Stéphane de nous avoir partagé cette belle et extraordinaire expérience.
        Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter

        HAMMOND XK3-XLK3-XP200L-EXP100F - Roland BK-7m - Roland BK Partner sur Ipad - Piano Technics SX-PR603M - Enceintes M-AUDIO BX8 duo - Console de mixage Alesis Multimix

        Commentaire


        • #5
          Ah ah !!!
          Merci Lylo de donner suite à ma sollicitation.
          Les termes 'cirque Gruss' ont fait tilt dans mon esprit.
          Je suis effectivement assez fasciné par le monde du cirque depuis tout petit, c'est d'ailleurs l'analogie avec le cirque et les clowns musiciens qui a fait que mes parents m'ont persuadé d'étudier le saxophone alors que j'étais plutôt branché piano.
          Durant mon enfance, je guettais donc ce qui se tramait autour de la piste aux étoiles, Achille Zavatta, ... mais surtout les clowns qui savaient jouer de tous les instruments et leur final avec l'orchestre toujours situé en hauteur.

          Plus tard, j'intégrais une troupe de clowns (musiciens) dans le cadre du CE lorsque j'habitais en Allemagne. Alors les arbres de Noël pour les enfants des organismes français sur place, ça y allait ! Il y avait généralement 300 à 400 enfants.
          C'était le spectacle traditionnel : discussions et baffes à gogo entre Totoche et Piccolo sur un motif futile mais avec l'arbitrage de M. Loyal. La partie musicale prenait le pas dans le spectacle sur un second sketch qui me permettait de mettre en valeur tantôt le saxo, tantôt le clavier et pour réussir à faire chanter toute l'assistance au final, pour l'accueil du Père Noël.

          La preuve en images ici : http://kikiclavier.free.fr/album-pro...rg/index.html#

          J'ai raccroché quelques années plus tard pour des raisons personnelles douloureuses même si le projet de faire partie d'une troupe de "nez rouges" pour les hôpitaux me titille toujours un peu.
          Hormis assister à des spectacles formidables, je me suis éloigné de ce monde fascinant pour des raisons pro.

          J'ai néanmoins réussi à assister à une représentation de Django Edwards à Strasbourg, absolument hilarant et où il ne faut pas avoir peur de se mouiller (du moins pour les 2 premiers rangs).

          Ce n'est que vers 2015 dans le cadre d'une asso, j'ai rencontré un vrai clown musicien, auteur/compositeur/interprête/musicien régional que j'ai accompagné durant une petite année sur ses compos.
          Le grââl pour moi dans cette collaboration, c'est le fait qu'il m'a appris à jongler.
          Effectivement, il avait suivi l'école nationale du cirque Achille Zavatta aussi bien en tant qu'élève que professeur avant de mener une vie de bohême à Berlin durant une dizaine d'années.

          Donc le post à Lylo m'a particulièrement interpellé et je lui ais demandé d'ouvrir un post pour nous en dire plus sur un monde à la fois fascinant et mystérieux.
          Ces artistes sont étonnants de virtuosité, de précision, de tout plein d'autres choses.

          Lylo, comment se passaient les répétitions, les représentations ?
          Quelles étaient les conditions de vie ? De temps libre ?
          Quelles contraintes techniques ?
          Quel matos avais-tu ?
          Quel statut avais-tu ?
          As-tu fais autre chose que jouer de la musique sur ces collaborations ?
          Finalement, le contact qui t'a permis d'intégrer le cirque, c'était dans tes connaissances, ou comme me disait le guitariste de Stéphane Eicher la semaine dernière "le bon endroit au bon moment" ?
          Dernière modification par kikiclavier, 31 décembre 2018, 10h09.
          - matos : Nord Stage 3 HA88 - Nord Stage 2 EX compact - Korg Krome 73 - Neo ventilator II - Mixage QSC TM16 - Macbook pro - Logic Pro X - Live10 lite
          - mon espace musical
          - mon parcours artistique
          - ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCHs...sI3G2Gw/videos
          - ma page fb : fb
          - Formations actuelles
          :
          * groupe Ze Bigriiff : https://www.facebook.com/zebigriffofficiel/
          * duo électro-acoustique LaBuLLe : site / fb

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par kikiclavier Voir le message
            ..........
            Lylo, comment se passaient les répétitions, les représentations ?
            Quelles étaient les conditions de vie ? De temps libre ?
            Quelles contraintes techniques ?
            Quel matos avais-tu ?
            Quel statut avais-tu ?
            Je me (te) pose aussi les mêmes questions!
            "La vérité est dans la Beauté" (Leonard Cohen) et "Plusse que tu pédales moins fort, moinsse que tu avances plus vite" (sagesse vraiment populaire)
            [CHARTE AK] [Mettre un avatar]

            Commentaire


            • #7
              Salut Christian (et vous autres akiens), dans nos mp je n'avais pas compris que toi-même tu avais joué dans ce contexte et donc que tu avais une petite expérience de l'alliage de la musique avec le cirque.

              Comme tu le soulignais en mp "on s imagine toujours le musicien sur une méga scène ou un bout de bar ou de reste. Mais un zakouskis dans un cirque, on n’y pense même pas." et pourtant si on y réfléchit n'est-ce pas l'endroit où la musique est le plus étroitement lié au spectacle, c'est à dire que celui-ci ne peut exister sans.
              Et manifestement ta suggestion d'ouvrir un topic pour parler de ça semble éveiller l'intérêt de nos chers copains akiens.

              Je vais répondre a tes (vos) questions, pour l'heure j'essai de remettre la main sur mes anciens calepins histoire d'être un peu plus précis dans mon propos, je pense déjà que la période est plutôt 2001/2002 si j'en crois l'agenda de 2003 retrouvé où le mot cirque ne figure pas, ça peut ne pas avoir une grande importance pour vous mais je ne peux raconter des choses qui sont inexactes ou fausses.

              Allez, je prends une question facile tout de même avant de revenir plus tard (pas trop de temps là)

              "Quel matos avais-tu ?"

              J'avais un RD600 Roland a disposition, un piano qui avait des petits soucis de contacts électriques du fait qu'il passait toute l'année sous un chapiteau ouvert au froid et l'humidité. Avec celui-ci il me fallait jouer des parties de piano certes mais aussi d'ep, d'orgue, de violons etc comme tout musicien qui joue des claviers dans un contexte musique de variété.
              Par contre j'ai souvenir d'un expandeur qui était de la partie, ma mémoire étant défaillante je ne me souviens plus si c'est le précédent pianiste qui en utilisait un ou si c'est moi qui venais avec un XD5DR Korg que j'ai possédé durant un moment... ou si c'est le pianiste suivant qui m'a expliquer utiliser ça (quand je pense que vous êtes dans l'attente d'infos de ma part, j'ai l'impression d'être un gâteux en maison de retraite )
              Quoiqu'il en soit il fallait avoir bien préparé son truc pour switcher d'un son a l'autre rapidement car il faut aller vite au cirque (j'y reviendrai) avec des boutons défaillants ce n'était pas toujours facile.

              Parmi les petites choses que j'avais mal vécu (mais j'étais plus à fleur de peau que maintenant à l'époque) j'ai le souvenir d'un son que j'avais raté un jour, en fait je crois que j'avais oublié a quelle octave il se situait sur le clavier, résultat j'ai plaqué un accord d'orgue strident dans l'aiguë qui avait la particularité d'être quasiment tout seul dans l'arrangement. C'était en plein numéro du fils Gruss qui gérait l'éléphant et ça avait fait sursauter tout le monde. Alors que je m'étais déjà fait repéré pour d'autres bourdes auparavant (j'y reviendrai ) je me suis vu poursuivi par cet accord malheureux durant tout mon séjour là bas, régulièrement on me rappelait mon "coup de sonnette". J'avais pris la chose moyennement bien car je m'étais entendu dire par le précédent pianiste que peut importait le son sur lequel je tombais au moins fallait-il qu'il y en ai un partout où c'était indispensable.

              Je précise que cette anecdote fait partie de mes première séances et comme d'autres qui ont eu lieu sur les 4 ou 5 premières fois il fut ensuite impossible de m'en défaire, ces gens qui se lèvent et se couchent avec leur chevaux sont aussi bornés qu'eux (ainsi que certains de leurs musiciens) et qu'on ne se méprenne pas, je dis ça sans amertume car je sais qu'il serait bien difficile qu'il en soit autrement (là aussi j'y reviendrai, suspense )
              http://www.varranger.com

              Commentaire


              • #8
                Merci Lylo et kiki pour ce sujet vraiment original, j’ai hate d’en savoir plus egalement!
                Yamaha Montage 8,Montage 6.
                Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                Maschine MK3, Komplete Kontrol 49 mk2

                Commentaire


                • #9
                  Merci à Lylo surtout pour partager son expérience personnelle sur ce côté artistique peu connu.
                  - matos : Nord Stage 3 HA88 - Nord Stage 2 EX compact - Korg Krome 73 - Neo ventilator II - Mixage QSC TM16 - Macbook pro - Logic Pro X - Live10 lite
                  - mon espace musical
                  - mon parcours artistique
                  - ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCHs...sI3G2Gw/videos
                  - ma page fb : fb
                  - Formations actuelles
                  :
                  * groupe Ze Bigriiff : https://www.facebook.com/zebigriffofficiel/
                  * duo électro-acoustique LaBuLLe : site / fb

                  Commentaire


                  • #10
                    Oui, excellent sujet, merci à tous les deux Kiki et Lylo
                    Nord Stage 2 76 - Roland A-800 Pro - Piano Yamaha LU101
                    RME Fireface 802 - Dell XPS 15 (Windows 10 x64) / Cubase 9 / eaReckon BloXpander / Plugs...
                    Ibanez Electro Acoustique / Fender Precision Bass / Fender Strat

                    [
                    CHARTE AK] [Mettre un avatar (tuto)] [Choisissez un bon titre de message et de section]

                    Commentaire


                    • #11
                      Content que cela vous intéresse, néanmoins si je suis l'initiateur et le conducteur de ce fil de discussion n'hésitez pas a faire part de vos anecdotes sur la musique du cirque, soit en tant que spectateur ou concernant votre ressenti (et bien sur comme musicien circassien si vous en avez l'expérience mais cela va de soi).
                      http://www.varranger.com

                      Commentaire


                      • #12
                        Les zikos ont un costume spécifique comme dans la piste aux étoiles ou la vie moderne fait qu'on s'habille comme on le sent ?
                        L'organisation d'une journée d'un zikos ? (répète, prestas les unes derrière les autres ?)
                        - matos : Nord Stage 3 HA88 - Nord Stage 2 EX compact - Korg Krome 73 - Neo ventilator II - Mixage QSC TM16 - Macbook pro - Logic Pro X - Live10 lite
                        - mon espace musical
                        - mon parcours artistique
                        - ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCHs...sI3G2Gw/videos
                        - ma page fb : fb
                        - Formations actuelles
                        :
                        * groupe Ze Bigriiff : https://www.facebook.com/zebigriffofficiel/
                        * duo électro-acoustique LaBuLLe : site / fb

                        Commentaire


                        • #13
                          Voilà un sujet en effet très intéressant, hâte de lire la suite
                          Poupouye

                          L'abus de Net nuit à la nuit

                          John Bowen : Solaris - Dave Smith : Prophet 12 - Roland : Intégra-7 - V-Synth GT2 - Acces : Virus TI 2 - Yamaha : Montage 8 - DX7 II E! - Korg : PA4X 76 - Kronos 2 - MicroX - I5-M - Arturia : SPARK CDM - N.I. : Komplete Ultimate et S25 - RME : Fireface 802 et UCX - Focal : CMS65 + Sub - Yamaha : HS8-W - Presonus : Eris 8 - Edirol : UM-880 - AKG : 712

                          Commentaire


                          • #14
                            Chouette ce sujet !

                            On se croirai au coin du feu, en train de se raconter des histoires d'antan ...
                            Roland RD2000, Nord Piano 2 HP, KORG PA900
                            FocusRite Scarlett 6i6, Lucas Nano 300, 2xMonitors CM30,
                            MacBookPro + Logic Pro X + divers VSTs (AU), Zoom Q2n, Boss VE-5

                            Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini...

                            Commentaire


                            • #15
                              "Quel statut avais-tu ?"

                              Je suppose que la question concerne le statut professionnel. Je me souviens que nous avions un salaire en fin de mois qui était au raz des pâquerettes. On allait chercher notre fiche de paye dans la roulotte qui va bien. Les musiciens qui faisaient ça a l'année acceptaient d'être assez peu payer en échange du fait qu'il y avait du boulot régulier ce qui permettait d'être assuré d'avoir l'intermittence en fin de saison. A mes yeux ce n'est pas un mauvais deal, bien sur il est mieux d'être bien payé et d'avoir le boulot régulier mais ce genre de plan ne se trouve pas dans un cirque qui fonctionne avec des subventions et des recettes qui ne doivent pas être faramineuses, du moins tout ceci mis bout a bout doit servir a payer une équipe qui fait du monde, a vu de nez je dirai cinquante ou peut-être soixante personnes entre les artistes, les musiciens, les cuisiniers, les techniciens etc. Enfin cela est un autre débat, les choses sont ainsi, il y a des milieux qui ne payent pas bien mais en contrepartie donne du boulot sur de longues périodes et le cirque Alexis Gruss donne du travail a des musiciens depuis de très nombreuses années sans obliger personne de rester (si ce n'est qu'ils aiment bien avoir tout de même un fond de roulement car c'est tout de même plus facile pour tout le monde d'avoir une équipe solide).

                              Pour ma part, voyant le rythme de vie de ces gens du cirque, je n'avais pas l'impression d'être exploité par eux, c'est un milieu très difficile et si être musicien de cirque c'est difficile je dois dire que j'étais en admiration devant Madame Gruss qui n'était plus toute jeune (une soixantaine d'année je pense) et qui grimpait sur son fil juste après la dernière représentation pour corriger ce qui avait un peu cloché juste avant. J'étais assez impressionné par cette femme et je me trouvais d'une façon générale assez a la cool dans ma vie de musicien.
                              http://www.varranger.com

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X