Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Déglinguerie - Piano + VST

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Déglinguerie - Piano + VST

    Salut les Akmis,

    c'est la première fois que je m'amuse à travailler sur un morceau tel que je l'ai fait aujourd'hui avec celui-ci.

    Il s'agit d'une impro one shot dont j'ai ensuite prélevé des extraits midi que j'ai copié sur d'autres pistes en leurs assignant d'autres sons.

    J'ai trouvé le résultat intéressant et je pense que je réitèrerais à l'occasion l'expérience de façon plus approfondie.

    Si vous avez le temps et que vous êtes curieux, vos retours m'intéressent

    https://www.youtube.com/user/alaouet/featured?view_as=subscriber

  • #2
    C'est chouette !
    Ordinateur APPLE Imac 21,5"- Core I5 - 8Go
    Claviers maitres
    STUDIOLOGIC SL990 PRO - M-AUDIO CODE49

    Interface audionumérique
    FOCUSRITE Scarlett 2i2
    Enceintes
    YAMAHA MSP5 / Casque AKG K701


    Commentaire


    • #3
      Je me demandais aussi comment ça pouvait être aussi bien calé, et même si je ne me faisais pas un film en imaginant qu'il y avait autre chose que le piano.
      Très sympa.
      J'aime aussi comme d'hab le mélange des couleurs harmoniques.
      Y'a des moment c'est comme du Bach, et juste après c'est Debussy.

      Commentaire


      • #4
        Hello, c'est très intéressant, et quel jeu !!!!
        Ce qui m'intéresserait de savoir sur ce genre de performance, c'est savoir si tu aurais joué de la même façon si tu avais eu ce mélange sonore dès le départ...
        J'ai toujours pensé, en tous cas pour moi, que de jouer sur un instrument qui avait d'excellents sons cela change notre façon de jouer, l'approche est différente...
        bravo en tous cas, moi qui aime la musique plutôt genre expérimentale, je suis servi !
        KURZWEIL FORTE7 - ASM Hydrasynth - DT990 Pro

        Commentaire


        • #5
          Joli ... !
          Alexandre
          L'homme peut être heureux sans réfléchir, mais ne peut réfléchir sans vouloir être heureux !

          Kawai MP11SE - Nord Electro 6D 61 - Korg Pa5x 61 - Studiologic SL88 Studio - Roland A50 - Cubase 12
          Allen@Heath Qu-16 -Yamaha 01V96 vcm - Genelec 1032APM - Genelec 7070 APM - Neumann KH120 - Alesis Adat HD24 - Motu Midi Express XT Usb - Takamine LTD99

          Commentaire


          • #6
            C'est tres plaisant et sacrement interessant.
            On entend aussi qu'on a rajoute un paquet de reverbe (en promotion, certainement) car il y en a vraiment beaucoup

            Fred, qui applaudit la creativite !
            __
            Kronos 73, Nord Stage 2EX compact, AX-7 Widi !
            https://www.youtube.com/watch?v=Tg_PS8gsZ4Y

            Commentaire


            • #7
              Merci pour vos retours les AKmis, ça fait très plaisir :-)

              @Galet'
              En fait j'avais déjà fait cette expérience avant sur d'autres morceaux, mais juste avec de la contrebasse, et j'avais trouvé le résultat intéressant. Et pis effectivement, ça permet pour le coup de se caler aux petits zoignons !


              @Will
              Je pense que la réponse est clairement non d'autant que certains sons rajoutés sont assez invasifs et auraient forcément orienté l'impro dans une toute autre direction s'ils avaient été présents tout le long.
              Mais c'est vrai que le son a une sacrée influence sur l'inspiration, on en a tous fait l'expérience en découvrant de nouvelles banques de sons.

              Avec le piano, la démarche est un peu différente à l'heure d'improviser car c'est un instrument plus "neutre", je veux dire par là qu'un piano sonnera plus ou moins bien mais sonnera toujours comme un piano et ne nous entrainera pas vers de nouveaux horizons sonores.

              C'est juste une table polyphonique qui permet de combiner des notes, des silences et des structures rythmiques... à l'infini (ce qui est déjà un bon début )

              Cette démarche d'arranger une impro a posteriori me plaît bien car elle permet de garder la spontanéité de l'impro (pains et erreurs rythmiques inclus * )
              pour ensuite se laisser inspirer de nouveau par ce qu'on y découvre à la réécoute)

              * Lesquels font d'ailleurs partie intégrante d'une impro. Bien souvent un pain induit une nouvelle orientation, offre une nouvelle bifurcation)



              @captain.cookie
              C'est vrai qu'il y a pas mal de reverb sur la piste piano pendant l'impro mais je n'en ai pas rajoutée ensuite... faut pas abuser non plus
              https://www.youtube.com/user/alaouet/featured?view_as=subscriber

              Commentaire

              Chargement...
              X