Publicité

Annonce

Réduire

Goodies AudioKeys

Voir plus
Voir moins

[NAMM 2011] ROLAND FR-18 diatonic

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [NAMM 2011] ROLAND FR-18 diatonic

    fr18.jpg

    Le premier accordéon diatonique numérique vient enfin de voir le jour! Conçu pour les musiciens en quête d’un instrument diatonique, le FR-18 diatonic offre cependant la même qualité sonore et la même réponse dynamique que les autres membres de l’illustre famille V-Accordion. Pour le FR-18 diatonic, nous avons préparé de nouvelles sonorités de 12 instruments diatoniques issus du monde entier, auxquels nous avons encore ajouté des sons orchestraux, des sons d’orgue basés sur notre technologie «Virtual Tone Wheel» et des sons de percussion/de batterie.

    Dernière modification par tri_tonton, 13 janvier 2011, 13h02.
    Soutenez AudioKeys en commandant sur https://www.sunmusic.fr



    Sun Music : magasin de musique Toulon var France - Vente en ligne d'instruments de musique - Location - Sav - Librairie Musicale

    Korg KrOnOs 2 88 - UA Apollo Twin Duo

  • #2
    Bonne nouvelle. Moi je sais en jouer de l'accordéon diatonique, c'est l'accordéon des musiques folkloriques, nommées abusivement traditionnelles. Il y a quelques années, j'avais cherché un diatonique, mais Roland ne fabriquait que des accordéons chromatiques. Voilà qui est réglé.

    C'est une bonne nouvelle pour tous les amateurs de soirées dansantes, disons, moins sophistiquées que les bals musette. Par contre, je ne sais jouer la musette que sur clavier arrangeur. ::

    Commentaire


    • #3
      Moi ça fait des années que j'attends ça. Le diatonique c'est mon instrument principal. J'en ai essayé des diatoniques midi (des modèles avec les systèmes italiens de chez MUSIC TECH et de chez LOGIC SYSTEM), mais aucun ne m'a convaincu au niveau du son (trop proche du chromatique).
      L'année dernière, j'avais contacté le service commercial français de Roland qui m'avait répondu qu'ils avaient ce projet en cours mais qu'il ne fallait rien révéler, mais maintenant, je peux en parler.
      Vivement son arrivée dans les magasins de France !

      Commentaire


      • #4
        Bel effort de Roland. Il n'y a qu'eux qui continuent à oeuvrer pour les accordéonistes MIDI.
        Kronoscopie, tout sur le Kronos

        http://www.kronoscopie.fr

        Commentaire


        • #5
          Mince ! je pensais que cela existait déjà !! Vu les années que les chromatiques MIDI existent ...

          Commentaire


          • #6
            à y regarder de plus près au niveau spécifications, je trouve les dimensions et le poids contraignants. En effet, un diatonique 3 rangs 18 basses fait 30 cm de haut et pèse 5 kg maxi et le Roland fait 37,5 cm et 5,3 kg. Je le trouve trop gros (même caisse des chromatiques ?) et trop lourd (pour un numérique). Enfin, il faudra l'essayer, on ne sait jamais. En tout cas, pour les sons et l'ergonomie, d'après le peu que j'ai entendu, ça , je le trouve super

            Commentaire


            • #7
              Je crois qu'il y avait déjà eu un bon effort de coté là par les anglais de Streb (eMelodeon), il y a un canadien qui tranforme des accordéons en midi (www.johnsaccordionservice.com) et je crois que l'australien Hyde en produit aussi, mais l'arrivée de Roland, vue son expérience pourrait bien changer la donne. Reste à voir comment il se comporte vis-à-vis du soufflet (c'est plus important sur des instruments bisonores que sur des instruments unisonores), et si le son est convaincant quand on sort des vibratos de casserole… Cela dit pour bosser en appartement ça peut déjà rendre pas mal de services.
              Envoyé par e-miel Voir le message
              c'est l'accordéon des musiques folkloriques, nommées abusivement traditionnelles.
              Tu peux développer ?

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par -Y- Voir le message
                Tu peux développer ?
                Beaucoup de musiques dites traditionnelles sont inventées en ce moment-même. Le terme "traditionnel" fait référence à une ambiance affichée comme amicale, voire pseudo-familiale, qui ne se limite pas à de simples contacts réguliers entre personnes, mais va également jusqu'à utiliser du matériel spécifique, voire se plonger dans des décors, adopter un style de vie... répondant à un cahier des charges évoquant le passé, du moins l'idée que certains non-historiens d'aujourd'hui se font du passé.

                Il faut bien différencer le passé historique (étudié en histoire, en architecture, en musicologie...) et l'ambiance dite "traditionnelle" qui est un passé rêvé par des non-historiens d'aujourd'hui, à partir de nombreux clichés que nous nous faisons aujourd'hui de ce qu'aurait pu être le passé, voire de certains souvenirs d'enfance. Il n'y a aucun point commun entre ces 2 visions.

                J'ai fréquenté pendant plus de 2 ans ce genre de personnes, j'ai même rencontré des gens qui composent les musiques traditionnelles, ok c'est chaleureux, c'est convivial, les instruments sont en bois, en peau de bête... mais tout ça n'est pas le passé. Même chose pour les danses, certaines sont inventées en ce moment-même, mais sont baptisées avec des noms évoquant le passé. Si tu cherches bien, tu tomberas peut-être sur 1 ou 2 musiques qui ont vraiment été composées il y a 5 siècles, une danse qui a vraiment été dansée telle quelle il y a 7 siècles, mais c'est loin d'être le cas de la majorité, qui je le répète, sont des inventions récentes avec un "goût" de passé.

                Même le pain que certaines boulangeries présentent comme le pain traditionnel, tu crois vraiment que c'est le pain du passé? Je n'y crois pas une seconde, et je suis bien content d'acheter du pain répondant aux exigences de qualité élevées que nous avons aujourd'hui, et non celles du passé. Après, que le boulanger y mette une étiquette "traditionnel" sur le pain que j'achète, s'il arrive à mieux le vendre, c'est son choix. Habitant en Alsace, j'ai déjà travaillé dans une boutique qui fabrique elle-même son pain d'épice, et durant la période de Noël, j'ai vu des touristes venus spécialement à Strasbourg pour acheter du pain d'épices. Certains d'entre eux demandaient du pain d'épices traditionnel, et on leur vendait du pain d'épices dont certaines recettes ont été formulées après l'an 2000, et pourtant je t'assure qu'ils n'ont pas été roulés sur la marchandise et qu'ils en ont eu pour leur argent, ils ont eu ce qui se faisait de mieux pour s'intégrer parfaitement dans une ambiance évoquant le passé, dite "traditionnelle". Même le célèbre confit de choucroute servi en Alsace avec le pain d'épices et le foie gras lors du repas de Noël, ça a été inventé il y a 10 ans, et pourtant aujourd'hui cela fait partie des fiertés traditionnelles de l'Alsace.

                Voilà ce que j'ai voulu dire par "musiques folkloriques, nommées abusivement traditionnelles".
                Dernière modification par e-miel, 17 janvier 2011, 01h56.

                Commentaire


                • #9
                  Ok, je comprends. Quelques remarques cependant.
                  Je ne connais pas toutes les musiques traditionnelles de France, seulement un peu celle que je pratique régulièrement (à savoir la musique bretonne). Donc je vais parler de ça, non comme étant la référence absolue dans cette matière, mais comme la seule que je connaisse vraiment.

                  Envoyé par e-miel Voir le message
                  Beaucoup de musiques dites traditionnelles sont inventées en ce moment-même.
                  C'est vrai qu'il y a, et en particulier dans le milieu des bals folks, des créations très récentes (mixers, danses asymétriques), mais c'est loin d'être un procédé fréquent. Beaucoup de musiques, certes, beaucoup de danses moins. Les musiciens que je connais qui composent, ils le font en règle générale, "dans l'esprit". J'entends par là que c'est une démarche identique à celle des maîtres sonneurs "d'il y a cinq siècles".

                  Envoyé par e-miel Voir le message
                  Le terme "traditionnel" fait référence à une ambiance affichée comme amicale, voire pseudo-familiale, qui ne se limite pas à de simples contacts réguliers entre personnes, mais va également jusqu'à utiliser du matériel spécifique, voire se plonger dans des décors, adopter un style de vie... répondant à un cahier des charges évoquant le passé, du moins l'idée que certains non-historiens d'aujourd'hui se font du passé. Il faut bien différencer le passé historique (étudié en histoire, en architecture, en musicologie...) et l'ambiance dite "traditionnelle" qui est un passé rêvé par des non-historiens d'aujourd'hui, à partir de nombreux clichés que nous nous faisons aujourd'hui de ce qu'aurait pu être le passé, voire de certains souvenirs d'enfance. Il n'y a aucun point commun entre ces 2 visions.
                  Pour y aller fréquemment, ce n'est pas une ambiance affichée. C'est le cas (en règle générale, et toujours dans mon coin). Bien sûr que certains se font une image d'Épinal des musiques traditionnelles, bercée comme tu le dis par une vision cliché du "c'était mieux avant", retour à la vie ancestrale, etc. (c'est d'ailleurs une vogue qui n'est pas spécifique à la musique). En revanche, la majorité des gens qui pratique cette musique est parfaitement consciente que ce sont des occasions re-crées.

                  Envoyé par e-miel Voir le message
                  J'ai fréquenté pendant plus de 2 ans ce genre de personnes, j'ai même rencontré des gens qui composent les musiques traditionnelles, ok c'est chaleureux, c'est convivial, les instruments sont en bois, en peau de bête... mais tout ça n'est pas le passé. Même chose pour les danses, certaines sont inventées en ce moment-même, mais sont baptisées avec des noms évoquant le passé. Si tu cherches bien, tu tomberas peut-être sur 1 ou 2 musiques qui ont vraiment été composées il y a 5 siècles, une danse qui a vraiment été dansée telle quelle il y a 7 siècles, mais c'est loin d'être le cas de la majorité, qui je le répète, sont des inventions récentes avec un "goût" de passé.
                  Je crois que ce qu'il faut voir, c'est qu'à mon sens les musiques traditionnelles n'ont raisonnablement pas vocation à recréer le passé. En vérité il y a bon nombre de danses qui sont issues d'un fond ancien (essentiellement les rondes, époque Renaissance). D'autres sont relativement récentes (milieu du XIXe). Dans les deux cas, une bonne partie ont été pratiquées et transmises sans interruption (et ça c'est remarquable). Bien sûr une partie a été sauvée par les collecteurs à partir des années 50-60, mais a été transmise de la même façon par la suite (et continue de l'être).
                  Au reste, ce n'est pas parce qu'un instrument n'a pas été pratiqué il y a 200 ans qu'il n'est pas apte à jouer des musiques traditionnelles. L'accordéon par exemple, c'est un instrument récent, pourtant tu le retrouves dans un nombre incalculable de musiques traditionnelles dans le monde...

                  Envoyé par e-miel Voir le message
                  Même le pain que certaines boulangeries présentent comme le pain traditionnel, tu crois vraiment que c'est le pain du passé? Je n'y crois pas une seconde, et je suis bien content d'acheter du pain répondant aux exigences de qualité élevées que nous avons aujourd'hui, et non celles du passé. Après, que le boulanger y mette une étiquette "traditionnel" sur le pain que j'achète, s'il arrive à mieux le vendre, c'est son choix. Habitant en Alsace, j'ai déjà travaillé dans une boutique qui fabrique elle-même son pain d'épice, et durant la période de Noël, j'ai vu des touristes venus spécialement à Strasbourg pour acheter du pain d'épices. Certains d'entre eux demandaient du pain d'épices traditionnel, et on leur vendait du pain d'épices dont certaines recettes ont été formulées après l'an 2000, et pourtant je t'assure qu'ils n'ont pas été roulés sur la marchandise et qu'ils en ont eu pour leur argent, ils ont eu ce qui se faisait de mieux pour s'intégrer parfaitement dans une ambiance évoquant le passé, dite "traditionnelle". Même le célèbre confit de choucroute servi en Alsace avec le pain d'épices et le foie gras lors du repas de Noël, ça a été inventé il y a 10 ans, et pourtant aujourd'hui cela fait partie des fiertés traditionnelles de l'Alsace.
                  Il faut aussi faire le distingo entre marketing et réalité. Il faut aussi voir qu'il y a plusieurs sens à traditionnel. Si tous les troisièmes mardi du mois je vais manger à la brasserie de la gare, je peux appeler ça le traditionnel repas de la brasserie de la gare. Est-ce que ça lui confère un caractère historique, bien sur que non.
                  Quand je parle de traditionnel, j'y vois une nuance avec folklorique : folklorique, c'est vouloir recréer la danse et la musique du passé telle quelle, sortie de son contexte ; traditionnel, c'est perpétuer cette pratique, basée sur un fonds relativement ancien, tout en la faisant évoluer.

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par -Y- Voir le message
                    Quand je parle de traditionnel, j'y vois une nuance avec folklorique : folklorique, c'est vouloir recréer la danse et la musique du passé telle quelle, sortie de son contexte ; traditionnel, c'est perpétuer cette pratique, basée sur un fonds relativement ancien, tout en la faisant évoluer.
                    J'ai fais partie d'un groupe de musique traditionnelle vosgienne pendant 30 ans et nous expliquions aux spectateurs qui nous demandaient pourquoi nous n'étions pas habillés en vêtements d'époque que nous ne faisions pas du folklore, qui dans la tête des gens restait figé dans le temps, mais de la musique traditionnelle vivante : c'est à dire une musique qui bouge et se transforme dans le temps pour se mettre au goût du jour avec ajout d'instruments modernes et qu'on ne veut pas laisser dans les oubliettes du passé au travers d'artifices d'instruments et de costumes d'époque.
                    C'est pourquoi je me suis toujours intéressé aux nouvelle technologies comme ce diatonique ROLAND.

                    Commentaire


                    • #11
                      Bonjour,
                      je suis à la recherche d un fr 18 et il ne se fabrique plus:oops::oops:.
                      ou puis je trouver dans la Normandie un magazin qui en vend.

                      Commentaire


                      • #12
                        Achat Roland fr 18

                        J ai un ami qui m'a permis de l essayer et il me satisfait et je recherche vendeur Roland fr18

                        Commentaire


                        • #13
                          hello j 'ai trouvé ceci mais je ne sais pas si c est encore valable
                          Dernière modification par alchemist, 01 mars 2016, 10h36.
                          Thibalt korgPA2X, Nordstage2, yamaha mox6 , roland juno GI, hk lucas performer , solton MF 300 A , behringer xenyx 1832 FX, behringer xenyx 1202 FX :gogol:content

                          Commentaire


                          • #14
                            J'ai retiré le lien qui n'est pas conforme à la charte (lien vers lien vers magsin de musique autre que Sun Music)
                            Hello, World!

                            Commentaire


                            • #15
                              oups désolé:oups je cherchait simplement a aider

                              peut on mettre des site de vente de seconde main ?

                              cordialement
                              Thibalt korgPA2X, Nordstage2, yamaha mox6 , roland juno GI, hk lucas performer , solton MF 300 A , behringer xenyx 1832 FX, behringer xenyx 1202 FX :gogol:content

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X