Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mon (très gros) avis sur le Yamaha MONTAGE.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mon (très gros) avis sur le Yamaha MONTAGE.

    POUR COMMENCER:

    Ca fait longtemps que je veux faire un gros avis sur le Montage, j’aime bien l’idée de renvoyer une vraie vision utilisateur complete car j’estime que ca peut intéresser vraiment celui qui hésite sur un achat.
    Le truc c’est que je suis confronté a des problématiques uniques avec ce clavier, a savoir que je ne sais pas par ou commencer du fait de 2 elements essentiels:
    1-Sa richesse du fait de ses différentes fonctions, qui appelle pas mal de choses a écrire.
    2-L’idée d’essayer aussi de communiquer un regard le plus simple et le plus evident pour ceux qui lisent et sont étrangers au concept.
    Parce que je pense que le lecteur peut être a la fois hyper technique ou peu enclin a se perdre dans certains aspects abyssaux (aspects que comportent tout les gros haut de gamme actuels.)
    Je vais essayer de trouver le meilleur compromis possible, en rappelant que c’est mon avis d’utilisateur et qu’il n’engage que moi, je veux dire qu’il n’a pas vocation a être un quelconque test non plus, point de prétention la dessus.
    Cela dit le plaisir c’est aussi d’envoyer des bonnes vibrations sur les synthés qu’on aime, et si ca déclenche des bonnes vibrations tant mieux car c’est ce que j’adore lire aussi chez les autres quand ils me parlent de leurs machines favorites.
    J’ajouterai que je met des liens qui traduisent techniquement les aspects dont je parle, parce qu’il y a tellement a dire qu’avoir en 1 clic un lien au dessous de mes reflexions complete directement le sujet, chacun peut donc aller plus loin ou non s’il le desire et ca illustre mes reflexions.
    Ca permet a ceux qui sont passés a coté (je le sais) de constater la richesse d’infos dispo pour le Montage sur 2 sites essentiels:

    www.moessieurs.com/
    Ca c’est le super site en Français de Joel Borg (Papaphoenix sur les forums) , qui découle de son initiative personelle.

    https://yamahasynth.com/resources
    Ca c’est vraiment l’information officielle de Yamaha.

    Le site Moessieurs est un genial mode d’emploi interactif en ligne.
    Joel fait depuis des années un travail remarquable pour synthétiser les machines Yamaha, et son travail sur le Montage fait de tutoriaux videos et d’articles très complets est hallucinant.
    Deja c’est en Français, ensuite c’est tellement riche que ca devient a mon sens un très gros atout a l’achat de la machine, pour la simple raison que la puissance disponible sur les synthés actuels va bien plus loin le potentiel des gens qui les achètent en general.
    Alors la plus value reste la possibilité a l’utilisateur d’être soutenu par des sources d’information les plus completes possibles afin qu’il progresse avec sa machine.
    Je ne connais pas d’equivalent chez les marques concurrentes.
    Il y a des initiatives certes….mais pas riches a ce point.
    (ceux qui en doutent peuvent chercher par eux meme…)

    De plus le site Yamahsynth est riche lui aussi en articles et infos diverses, mais aussi un forum dédié ou des spécialistes bien connus (comme Bad Mister/Phil Clendermin) répondent en anglais sur des problématiques particulières.
    Certains sujets sont hyper complets.
    Ce n’est pas médisant d’affirmer qu’aucune marque n’arrive a ce niveau la en terme de support pour tout les articles dispos sur le Montage, les autres sont carrément largués a mon sens sur ce point.
    Le debutant n’est pas seul avec sa machine car ce niveau d’information est tout a fait unique, et c’est pour moi une reflexion a avoir qui peut porter le choix.
    Le travail de Joel est une chance, et Yamaha a tout compris avec ca quand certains que je ne citerai pas s’embrouillent et n’ont aucune main tendue vers l’utilisateur.
    Meme avec une solide expérience nos synthés peuvent nous dépasser.
    Le fait de proposer tutoriaux, communication et une mine d’infos au sujet de la plateforme est ma foi un aspect essentiel et très valorisant une fois investi dans le produit pour l’utilisateur.
    Dernière modification par lekanut, 02 décembre 2019, 13h31.
    Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
    Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
    NORD Electro 6D 73
    Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

  • #2
    LE CONCEPT:

    La base c’est deja de comprendre comment Yamaha défend l’idée du changement d’orientation des séries Motifs au Montage, afin d’accepter ce clavier pour ce qu’il est.
    La marque a beaucoup communiqué par des articles lisibles sur Yamahasynth leur approche, notamment ici:
    1-Celle ci plus générale sur l’histoire de la marque:

    https://fr.yamaha.com/fr/products/co...0th/index.html

    2:Celle ci avec ces 3 articles qui définissent pour eux le passage du concept « Motif »au concept « Montage »:

    https://yamahasynth.com/montage-cate...-montage-part1
    https://www.yamahasynth.com/montage-...otiftomontage2
    https://www.yamahasynth.com/montage-...otiftomontage3



    Pourtant il me semble qu’en se basant sur les diverses reactions/échanges (notamment dans les forums), on s’est retrouvé pour beaucoup avec une forme d’incomprehension du concept.
    Pour être honnête j’ai aussi regardé ce clavier un peu de loin, j’ai entendu certains termes (motion control) comme des arguments marketing..et comme je m’y suis a moitié interressé finalement je suis resté un peu dans le flou d’une sorte de continuité de motif sur lequel on aurait gonflé les specs globales, mais amputé des gros trucs comme le sequencer.
    Et puis j’ai eu tout les Motifs alors ces Workstations béton et increvables, avec la qualité Yamaha…et qu’on pouvait emmener au bout du monde pour composer tranquille…ca marque mon histoire de musicien.
    J’ai plein de supers souvenirs avec les Motifs, du premier au XF, avec toujours ce sentiment a la fois d’austérité/serieux mais en meme temps une homogénéité toujours au top de son époque.
    Le coté béton et stable des Motifs mais un poil en manque de trash, de folie….quand d’autres claviers sont plus délirants mais imparfaits sur divers aspects comme la stabilité de L’OS ou la finition/fiabilité hardware.

    Alors si on cherche a comprendre ce qu’a voulu faire Yamaha avec le Montage, voila ce que j’en ai saisi perso:
    J’ai accepté le fait que cette machine n’est donc plus une workstation complete dans les premières versions (beaucoup moins avec la V3) , et certains en font encore un vrai défaut Ca m’a dérouté un peu aussi moi meme, comme d’autres…puis j’ai pris acte et suis passé a autre chose (mais ca a pris un peu de temps).
    C’est une question de prisme de toute façon:
    J’ai accepté l’idée du synthé de performance moins purement workstation comme les motifs.
    Autant aller voir du coté des concurrents qui restent dans la vision de la workstation pure pour ca (suivez mon regard) , mais plus tout a fait chez Yam dans cette optique.

    Donc (pour resumer simplement) , on s’éloigne du coté workstation pure de base, on recentre les specs sur la qualité sonore au top, le sound design des moteurs et les modulations diverses par dessus (grosse partie du concept avec le ‘Motion Control »), on fait en sorte que le clavier puisse se connecter facilement a un sequencer soft (que ce soit dans la composition avec sa carte audio/midi intégrée ou dans le contrôle de sa Daw).
    Au dessus se pose quand meme la qualité produit Yamaha, avec une bonne caisse en metal et une finition exemplaire sur le hardware.
    Voila ce que je perçois du concept « montage » pensé par Yamaha.
    Dernière modification par lekanut, 02 décembre 2019, 13h36.
    Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
    Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
    NORD Electro 6D 73
    Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

    Commentaire


    • #3
      MA DEMARCHE PERSO LORS DE L'ACHAT D'UN CLAVIER:

      Ce que je ressens quand j’achète un synthé est assez clair pour moi je pense scène avant tout, je pense finition (qualité produit), calibration sonore (facile a régler)…polyvalence…et bien sur les specifications les plus larges possibles pour le prix que je met.
      J’ai adoré par exemple le Jupiter 80 pour ca, pour son coté « gros joujou metal hyper bien fini avec un gros son »
      Quand le Montage est sorti, je suis donc un peu passé a coté ma foi (il n’y a pas que moi) ,car sa complexité apparente m’empêchait de cerner au mieux le produit par méconnaissance.

      Le fait aussi que ca soit un synthé FM, moi qui suit plus 70 que 80…(le DX7 si je le respecte complètement n’a jamais été dans mes references par une partie de ces sons métalliques et percussifs que je connotais un peu plus froids ainsi que par le coté « matheux » de sa synthèse)
      Du coup j’avais investi dans un Kronos, un Forte....et je le mettais spontanément un peu derrière sur la couleur en pensant FM.
      Alors j’ai pas plongé au debut, de plus j’avais aussi un peu avant son annonce repris un XF qui me paraissait être l’essentiel dans mon affect avec Yamaha.
      C’est un peu mon erreur.
      J’étais (je dois l’avouer) passé a coté du fait que Yamaha a fait beaucoup surtout de tout ce que j’adorais sur un Jupiter 80 (synthé qui m’a marqué) dans le coté « jeu direct » sur le plan des layers et de la performance, mais en plus tellement de choses (annexes ou pas) plus complètes, plus puissantes.
      Et surtout avec beaucoup de ce que j’adore chez Yamaha mais sans les défauts qu’on a beaucoup reproché a Roland (organisation alambiquée et en meme temps trop simpliste sur certains trucs, manque de contrôles directs sur le panneau avant…etc )
      A un moment, j’ai eu un souci avec mon Forte et m’en suis séparé, puis j’ai repris un Kronos 2 73 (après une experience absolument désastreuse sur un premier Kronos 61 au debut de sa commercialisation) avec lequel j’ai tourné un peu, et qui a fait du très bon taf.

      2 choses cependant dans mon feeling avec le Kronos:
      1-L’impression toujours un peu trop informatique avec lui (comme si je jouais des plugs, meme si ca sonne bien) et moins une entité hardware.
      2-Le fait qu’il soit un poil plus compliqué a régler sur scene, des gros écarts de dynamique entre les différents sons, et une banque de son faite de superbes presets en passant par des choses un peu passées..datées…
      Un coté bric a brac d’assemblage de moteurs puissants et complètement differents, mais qui forment moins une entité unique qu’un Kurzweil ou justement qu’un Montage dans le système propre de la machine..





      A ce moment la je m’étais allégé aussi du motif XF depuis quelques temps et j’ai donc décidé de me plonger plus sur le Montage et ce qu’il représente comme étant le haut de gamme Yamaha actuel.
      Du coup je m’y suis interressé vraiment a fond au Montage, en le décortiquant dans tout ce que je pouvais et comme je ne l’avais pas encore fait.
      J’ai alors vendu mon Kronos sans aucun affect particulier (l’impression bizarre d’avoir eu un très bon synthé, puissant et qui m’a fait le taf sur scene et en studio…mais en meme temps pas d’affect pour lui et pas de regret a m’en séparer.)
      Puis j’ai franchit le pas du Montage en achetant un Montage 6.

      J’ai évidemment commencé a l’apprivoiser, a me l’approprier, et les jours passants j’ai halluciné en le jouant dans mon studio.
      C’est qu’ils en ont vu passer des supers synthés mes monitors, mais je me suis retrouvé scotché par certaines textures..une sorte de pureté sonore et de precision diabolique parce que grisante.
      Du coup, j’ai réinvesti dans un Montage 8 en plus du Montage 6, et la dernièrement j’ai troqué mon Montage 6 gris pour le nouveau Montage 6 White dont j’adore la gueule.
      J’avais voulu le XF blanc a l’époque et ca ne s’était pas fait, alors j’ai plongé pour m’en faire un avec le Montage.
      Voila, toute ma perception se base donc sur un Montage 6 (White) et un Montage 8 gris.
      Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 18h49.
      Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
      Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
      NORD Electro 6D 73
      Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

      Commentaire


      • #4
        LA FINITION:

        J’ai toujours adoré la finition des motif et comme référence finale du motif XF , sa carcasse metal, ses fadeurs et ses boutons assez larges (plus gros que ceux des Kronos par exemple).
        Le Montage reprend ces codes la en terme de qualité produit il me semble.
        C’est le meme esprit dans une qualité hardware globalement équivalente, et j’adore car ca me rassure.
        Tout les motifs que j’ai eu m’on laissé cette impression de solidité, d’increvable meme.(ils ont cette réputation de fiabilité de toute façon, ca n’est pas usurpé).
        Mon approche du Montage est complètement similaire sur ce point, je retrouve en tant que client chez Yamaha tout ce que j’appréciais sur les motifs pour la qualité produit.
        Ca fait pro, solide, sérieux, et ca inspire confiance.

        Pour le look, c’est résolument moderne et en meme temps assez classe je trouve.
        L’arrière incurvé a cependant de la gueule, meme a toucher c’est cool, et en blanc c’est superbe aussi.
        (la c’est le fana en moi qui cause…j’adore le beau hardware qui fait solide…c’est un truc essentiel pour moi dans la relation que j’ai avec mes synthés depuis toujours, ca n’est pas une vérité pour tous mais ma sensibilité a l’objet est exacerbée et contribue au plaisir que je porte a jouer la machine.)


        L’écran tactile marque un tournant.
        C’est l’évolution dans la continuité des Motif, mais le Motif XF prend quand meme un coup de vieux du coup.
        Repasser devant l’écran du XF après s’être habitué au Montage fait un peu mal aux yeux hein...
        Attention lors de vos essais en magasin, si vous trouvez qu’il y a un petit temps de latence pas de soucis, c’est que les animations sont activées.
        https://www.moessieurs.com/system.html
        (Désactivez les vous verrez ca change la réponse vous allez sentir la difference.)





        Je considère que c’est un très beau synthé numérique haut de gamme qui fait solide, mais pas de fantaisie particulière non plus, ni surtout la volonté de renvoyer a quelque chose de vintage.
        Le Montage se fout de plaire aux fanas des analos, il revendique complètement sa modernité et son look de gros numérique de son époque et Yamaha l’assume.
        Mais ce qui est clair c’est qu’il n’y a rien de cheap.
        Sur son panneau arrière tout ce qu’on attend de lui est la, avec des sorties symétriques (dommage en jack ca aurait été cool en XLR), sorties separées, connexions contrôleurs et des connexions software/stockage qui se feront par USB (je ne vais pas énumérer lisez la fiche technique)

        Le Montage 8 est encore plus impressionnant!
        Un vrai paquebot qui pourrait presque assommer un boeuf!
        Mais une impression de vrai beau matériel assis devant lui a le jouer.
        Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 23h20.
        Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
        Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
        NORD Electro 6D 73
        Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

        Commentaire


        • #5
          LE TOUCHER:

          Celui de mon Montage 6:
          C’est le FSX Yamaha, dans la continuité du Motif XF.
          Un bonheur de clavier semi lesté....je ne lui trouve pas de défauts particuliers, plutôt l’idée que c’est un des meilleurs touchers haut de gamme de ce type que j’ai joué dans ma vie, avec celui du Jupiter 80.



          Celui de mon Montage 8:
          J’ai eu une grande partie des touchers lourds de ces dernières années dans mes pianos de scène (je possède actuellement le CP88, après des Nord Stage2/Korg SV1 et Grandstage/Kawai MP11/Roland RD 700-800-2000), et j’ai pris ce Montage 8 (en plus de 6) en revendant mon RD2000 car je me suis dit que j’allais avoir un bon toucher pour bosser, mais un super synthé en plus (ce que le Roland n’est pas bien sur on ne lui en veut pas)
          Je trouvais ce toucher lourd très sympa dans le motif XF8, mais a force de le bosser maintenant depuis plus d’un an je le trouve encore plus genial.
          Parce qu’il est super agréable pour jouer du piano, mais super facile en tant que toucher lourd pour jouer le reste des types de sons.
          J’aimais la polyvalence du toucher lourd du fatar TP40 des nord stage 88, je crois que celui ci est encore meilleur dans le sens ou tout en gardant quelque chose de top (un peu au dessus de Nord) pour les sons de piano, il reste aussi facile a maitriser sur des sons divers.
          Ce toucher est génial pour qui privilégie le toucher lourd mais joue plein de sons différents et privilégie la polyvalence.
          Vraiment pas mal comme compromis.

          Le reste c’est a vous et a votre feeling de juger (impossible de determiner le meilleur toucher pour tout le monde, mais on est dans tout les cas sur des touchers haut de gamme dans le haut du panier du marché actuellement, il y a pléthore d’offres diverses.)

          Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 18h54.
          Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
          Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
          NORD Electro 6D 73
          Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

          Commentaire


          • #6
            L'ERGONOMIE:

            Le Montage serait il un peu trop complexe d’après certains?

            C’est une interrogation légitime a mon sens mais basée je pense avant tout sur la méconnaissance de la plate-forme en soi.
            Je dis cela car il suffit de lire les forums du monde entier pour avoir un constat des approches spontanées sur l’ergonomie Yamaha (en general) et sur ce que ce synthé propose…puis aussi des gens qui ont acheté le synthé mais qui l’ont effleuré.
            (C’est assez marquant quand certains posent des questions basiques devant le synthé alors que les réponses sont meme simplement dans la presentation du produit.)
            Mais bon ok admettons qu’il soit un peu clivant tout de meme sur ce point.
            On peut voir pourquoi pas ce synthé comme hyper technique (c’est vrai de toute façon il l’est) avec une ergonomie un peu trop « austere » si je puis dire.
            Ils pensent a une logique qui appelle ceux qui ont une vision un peu « ingénierie » des synthés numériques.
            Ils se disent peut être que l’exploitation et la maitrise d’un Montage passe par d’innombrables menus alambiqués, un peu lassants au point d’en perdre la spontanéité propre au jeu.
            Voila si je me fais l’avocat du diable.

            C’est vrai qu’on est sorti des 90/2000 avec la lassitude des gros synthés numériques aux menus de plus en plus complexes, et frôlant l’overdose on se retrouve avec l’idée et l’envie de retrouver cette simplicité et cette évidence liée aux panneaux et potards que les analogiques proposent depuis toujours.
            (ce retour a l’analo et ses commandes directes, cette complexité qui freinerait le jeu « temps réel blablabla».)
            La sortie d’un synthé comme le Montage, qui plus est FM c’est un peu pour certains on dirait (dans la caricature, je force le trait) le « retour du SY77 ou 99 avec un écran tactile. »
            Genial pour certains, trop impressionnant pour d’autres?
            Donc la vraie question (qui taraude celui qui ne l’a pas et donc ne le connait pas) c’est de savoir si le Montage est facilement exploitable ou pas et parlons en:

            Sur les Motif une grosse partie du panneau avant permettait d’agir en temps réél de manière assez commune sur le marché, sauf qu’en programmant en AWM2 on sélectionnait les pages et gérait les éléments (parmi les 8 ) avec les fadeurs et boutons de sélection a droite de ces éléments.
            Tout cela est parfaitement repris dans le Montage en conjonction avec l’écran tactile et certains raccourcis directs.
            Le Montage dispose de nombreuses commandes sur le panneau avant dans cette lignée.




            Ca donne quoi pour l’utilisateur?
            A la sortie du carton ou lors d’un essai en magasin, on ne va pas se mentir on a de fortes chances d’être un peu perdu parmi toutes ces infos.
            Autant se préoccuper d’aller écouter les sons dans le mode « live set » (on appuie sur le bouton dédié en haut a droite »), qui comporte d’origine une grosse sélection de sons déjà classés par famille et hop il n’y a plus qu ‘a cliquer pour jouer tout ca directement.
            La solution la plus pointue sera sinon d’aller fouiller dans la fonction « catégorie search » qui elle reprend un système de tags hyper complet pour trouver n’importe quel son parmi les plus de 2600 d’origine.
            Le système de tags du Montage tiens est bluffant.
            On sélectionne les banques (all, favorite,preset, user, motif XF, et toutes les banques achetées et placées dans les 8 emplacements « library »
            Ensuite un paquet d’attributs (AWM2,FMX,AWM2 plus FMX, MC (motion control), SSS, single, multi...)
            Ensuite les categories de son, les sous catégories...
            On peut faire une recherche par nom ou par date aussi (tapez « lead » ou « rock » par exemple) et tout les presets disposant de ce mot dans leur nom apparaissent.
            On dispose d’une fonction « audition » aussi.
            De plus le panneau et ses boutons a droite permettent de cliquer sur les tableaux affiches, on a le choix d’utiliser l’écran tactile ou pas.

            Bien que le Montage soit un synthé comportant des milliers de sons dans sa boite, il n’en demeure pas moins très facilement gérable pour les sélectionner avec son système de tags que je n’ai jamais rencontré aussi pointu sur aucun concurrent
            Un système ultra puissant digne des meilleurs softs MAO sur ce point, presque étonnant a y penser!





            La premiere chose a considérer c’est comment Yamaha est passé sur une nouvelle plateforme avec écran tactile ( par rapport a sa culture ergonomique et ses anciens OS issus des Motifs) car ca implique a tout le monde (meme les habitués) de revoir ses habitudes.

            Deja le neophyte doit sortir du flou qu’il ressent par rapport a ce que compose une performance, qui est l’unique mode central.
            Ensuite une petite difficulté est de bien saisir la logique en layer de cette meme performance, a savoir les pistes sous « keyboard control » ou pas, et pour ca quoi de mieux que les articles « messieurs »:
            1-la structure d’une performance:
            http://www.moessieurs.com/performance-base-montage.html
            2- le Keyboard Control qui embrouille un peu le debutant:
            https://www.moessieurs.com/performan...l-montage.html

            Allez lire les articles pour les détails, parce l’histoire des « Keyboard Control » rend un peu confus la manière avec laquelle on sélectionne les parts que l’on joue en layer ou pas.
            Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 23h29.
            Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
            Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
            NORD Electro 6D 73
            Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

            Commentaire


            • #7
              Pour le panneau avant a gauche de l’ecran :

              Les 8 fadeurs et 8 potards rotatifs sont liés a un tableau qu’on gère avec des boutons latéraux qui au gré des différents modes permettent d’agir sur différentes fonctions.
              Des leds rappellent leur affectations qui est clairement définie sur différence lignes.
              A gauche on va gérer l’ADSR, l’EQ, les envois d’effets ou d’autres paramètres assignés au potards..avec les faders les niveaux des différents layers (de la base du son comme les éléments AWM jusqu’aux volumes des parts), on va sélectionner les 8 mémoires de scène aussi.etc etc.



              Ensuite pour les commandes a droite de l’écran:

              Les boutons la encore agissent sur plusieurs modes exemple:
              Lors de la recherche par tags, ou en mode live set (sélection de 16 programmes) on sélectionne directement par l’appui direct sur les boutons ce qui est représenté sur l’écran tactile (c‘est donc fromage et dessert), on peut faire défiler les pages aussi.
              Ca reprend par un appui sur des boutons physiques ce qui est possible sur l’écran.
              On est pas obligatoirement dépendant du tactile.
              Sélectionner par des commandes physiques ses programmations de scènes est complètement possible en pratique (moi je préfère aussi quelquefois) et on est pas coincé uniquement sur l’écran.
              En mode edit, on peut la encore sélectionner directement parmi ses 8 éléments sa forme d’onde, et un tas d’autres trucs etc etc.
              Franchement je trouve ca super cool et pas du tout rébarbatif.
              C’est plutôt intelligent au contraire.

              Un vrai exemple a l’usage devant le clavier pour le sound designer:
              Depuis l’écran principal et en mode « part control » on va pouvoir sélectionner directement chaque part qu’on travaille par le simple appui sur un bouton de droite 1 a 16.
              Ensuite si on veut éditer la part en question hop on appuie simplement sur un bouton dédié « edit », la on descend d’un cran dans la part pour avoir un accès direct aux menus d’edition.
              La j’en suis a 2 vrais clics sur 2 boutons seulement et je suis en page d’edition principale de la part.
              A partir de la un clic de plus me permet d’éditer les paramètres des 8 elements en question de la part, ou chacun des 8 elements (8 formes d’ondes pour la synthèse AWM2, ou 8 opérateurs pour la synthèse FMX) en les sélectionnant individuellement sur le panneau de droite.
              Le truc important c’est qu’on peut très vite sélectionner chaque part ou element individuels de cette part afin de le programmer ensuite sur l’écran tactile.
              En pratique c’est tout sauf rébarbatif, c’est précis et efficace et je ne vois pas comment Yamaha pourrait faire mieux la dessus.




              Si vous ne connaissez pas les Motif ou les Montage?
              En 20 minutes je pense vous pouvez piger et mémoriser en gros quelle commande agit sur quoi sur le mode principal de jeu (le mode performance)
              Vraiment pas de stress la dessus.
              Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 18h56.
              Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
              Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
              NORD Electro 6D 73
              Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

              Commentaire


              • #8
                MA CONCLUSION SUR L'ERGONOMIE:

                Pour conclure je dirais que l’ergonomie peut générer 3 types de situations:
                1-Si vous avez une certaine experience mais que ca vous fait un peu peur, que vous et êtes hésitants, vous vous trompez par la méconnaissance que vous avez de la manière avec laquelle Yamaha a pensé l’ergonomie et l’usage du panneau qui reste bien rationnelle!
                C’est meme plutôt vraiment cool en fait pour la plupart des choses…..(oui carrément j’ose le dire)!

                2-Si vous avez connu et maitrisé un minimum de choses de la programmation de Motif,et bien vous avez fait un bout de chemin deja.
                Mais il faudra des efforts en plus a cause du nouveau système et des nouvelles fonctions qui nécessitent de s’y acclimater, découvrir la FMX et les possibilités du « Motion Control » notamment.

                3-Ceux qui viennent d’ailleurs et partent de zero, faudra choper le nouveau système des la base.
                Faudra choper la manière avec laquelle Yam pense sa structure AWM2 et sa FMX, son Motion Control.


                Alors s’il s’agit de jouer de ses sons et de paramétrer au premier degré, rien de bien compliqué.
                Assembler ses layer, preparer ses performances n’est pas difficile en soi du tout, je dirais meme que c’est très facile une fois certaines notions intégrées, carrement!
                Pour une majorité des besoins du clavieriste qui performe le Montage est clair, pas piégeant.
                Le truc c’est qu’il y a plein de choses a faire de partout et forcement ca appelle menus et fonctions.
                A un moment on ne peut pas gérer ca en 2 pages.
                Le montage est un synthé ultra puissant et riche, on ne va pas en faire le tour en 5 mn, si on trouve ca trop compliqué il y a des claviers plus simples.
                Mais on aura pas cette qualité et ces possibilités.
                Ce qui est intéressant aussi, c’est que Yam bosse toujours sur son ergonomie, comme en attestent les différentes évolutions d’OS, beaucoup de fonctions et de points sur l’ergonomie ont été revus.


                ----------------------------------------------------------------------------------




                Maintenant pour aller plus loin, si je réfléchis a ce qui pourrait poser plus de soucis pour les debutants et qui nourrit leurs craintes, quelques idées me viennent a l’esprit:

                1-la profusion de commandes sur le panneau avant peut faire paniquer le neophyte, parce qu’elle appelle des efforts pour jouer directement avec.
                (faut les apprendre pour les intégrer)

                2-La vision rationnelle de Yamaha n’est pas axée sur le fun en premier lieu dans l’ergonomie, mais sur le sérieux de la mise en place , tout est accessible au niveau des paramètres donc en bidouillant sur le synthé, on peut aussi tracer des chemins dans les menus et se sentir impressionné par des fonctions (et conjonctions de fonctions).
                Surtout dans la partie « motion Control »
                Il y a un coté un peu abyssal parfois la dedans pour la simple raison que tout ce qui est axé performance et contrôle du son est ultra modulable et ultra puissant.
                On peu morpher par exemple avec le superknob les valeurs de plusieurs potards, mais aussi gérer ces propres plages de valeur assez finement.a la fois c’est grisant, mais ca impressionne aussi.

                (Yamaha y réfléchit aussi, et il y a des idées super sympa comme par exemple le « control assign » que j’aime particulièrement:
                En faisant defiler des paramètres si la loupiote du « control assign » s’active ca veut dire qu’on peut assigner hyper facilement ce paramètre a un contrôleur.
                Ce qui est cool c’est surtout que cette lumière nous dit en temps réel « la tu peux t’amuser avec ce paramètre c’est bon! » quand dans un autre clavier il faut aller uniquement dans les menus dédiés et accéder a la liste des assignations possibles.
                Bref c’est un truc ergonomique que j’adore, et en pratique c’est vraiment fun.)

                3-Les paresseux du manuel vont devoir l’ouvrir un peu, pas pour jouer des centaines de sons qui sont tops, mais pour aller un peu plus loin.
                Le Montage donne le plaisir de jeu et sa qualité sonore aux flemmards (ce qui reste l’essentiel puisque 100 pour 100 du plaisir de jouer de sons tops), mais 25/30 pour 100 de sa puissance en pratique.
                En lui consacrant quelques petites heures et au vu de la mine d’infos dispo pour nous aider, la pour le coup on monte très très vite dans sa maitrise.
                Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 18h57.
                Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                NORD Electro 6D 73
                Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                Commentaire


                • #9
                  LE "MOTION CONTROL":
                  (oui du coup je peux alors enchainer sur l’aparté du « Motion Control »)

                  Une grande partie du Montage dans son concept est liée a ce fameux « Motion Control »
                  Yamaha le resume ici (mieux que moi c’est pour ca que je met le lien) dans sa presentation produit:

                  https://fr.yamaha.com/fr/products/mu...age/index.html





                  Sur les 2 moteurs de synthèse (AWM2 et FMX) qui composent les sons se pose au dessus ce concept qui consiste a pouvoir assigner a des contrôleurs ou fonctions plein de paramètres afin de faire bouger le son dans tout les sens.
                  C’est concrètement défini par:

                  1-Le super Knob avec lequel on peut morpher plein de valeurs assignées en meme temps.
                  Il y a vraiment a faire avec ca pour changer radicalement le son.Ca va loin et il y a matière a imaginer pouvoir creativement assigner a ce gros bouton des trucs délirants.
                  http://www.moessieurs.com/super_knob-base-montage.html

                  2-Le motion sequencer:
                  C’est un monde a lui tout seul aussi ce « Motion Sequencer »!
                  En gros chaque part peut avoir 4 « lanes » qui sont des sequences d’évènements programmables (un super LFO) , qu’on va assigner a des paramètres divers.
                  Mais en cumulant 8 parts avec 4 lanes par parts, ca veut dire qu’on peut moduler 32 paramètres en meme temps en jouant une performance au clavier.
                  Dement!
                  Bon on ne va pas aller jusque la mais vous voyez le potentiel et celui qui a envie de délirer avec cette fonction peut y passer des heures.
                  http://www.moessieurs.com/motion-seq...e-montage.html

                  3-l’»Enveloppe Follower »
                  La l’idée c’est qu’a partir d’une source externe ou interne le Montage va detecter un Beat et se caler dessus, puis on va pouvoir assigner des paramètres afin de moduler le son calé a cette source.
                  On sent bien qu’il y a des trucs a faire en modulant pour faire bouger le popotin des gens sur le dancefloor.
                  http://www.moessieurs.com/envelope_f...e-montage.html


                  Je sais qu’il n’est pas facile meme si on le comprend en le lisant de cerner le concept, alors ces videos démontrent assez bien le pouvoir alloué a ces fonctions:

                  https://www.youtube.com/watch?v=st_1BhEbtwU

                  https://www.youtube.com/watch?v=Ng4i14flwwM

                  Je pense que ca peut vous aider a y voir plus clair



                  En conclusion, ce concept peut amener a des trucs vraiment différents, sur la synthèse FMX par exemple ca décuple totalement l’idée qu’on se fait du son FM.
                  Ca porte vraiment sur des textures nouvelles et c’est bien ce qu’on attend d’un synthé moderne puissant.
                  Mais attention tout de meme, digérer l’integration de ces concepts au sein du système du Montage demande un peu de boulot oui.
                  Dernière modification par lekanut, 02 décembre 2019, 21h59.
                  Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                  Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                  NORD Electro 6D 73
                  Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                  Commentaire


                  • #10
                    L'ORGANISATION DES SONS:

                    La grande force du montage par rapport a la concurrence c’est le nombre de sons dispos dans le synthé a l’achat inclus dans la boite (entre tout les sons de base d’origine fournis dans la boite ainsi que ceux fournis gratis comme le chouette Bosendorfer, le Rhodes de Chick Correa, une banque d’echantillons du Yamaha CS80 qui sonne tres bien aussi, voire une excellente compilation gratos des banques de sons commerciales d’ »easy sounds » on doit arriver aux 3000 performances presque. ),
                    Mais en plus de ces sons (qu’on peut qualifier en quelque sorte de « presets d’origine » meme si Yam les nomme « performance ») il existe dans le montage 640 emplacements « users » et 8 emplacements « library » de 640 performances chacun.
                    En gros on dispose de 8X640 emplacements pour y mettre les sons que l’on veut dans des emplacements « library », ainsi qu’encore 640 dans un espace de travail user qui sera le stockage de nos programmations.
                    Ca nous rajoute juste plus 5700 emplacements supplémentaires....hallucinant!
                    Rendez vous compte au total de la boite a preset que peut représenter un montage gonflé a bloc, le tout directement accessible dans le browser sans aucun chargement...avec la possibilité de créer ses listes de favoris etc etc
                    Il me semble qu’en accès direct a ma connaissance il n’existe pas mieux sur le marché.

                    Ne pas oublier aussi que toutes ces banques de sons sont dépendantes de la mémoire totale en flash ram du montage, a savoir qu’elles ne pourront pas excéder 1,7 gigas des lors que l’on travaille avec des samples user en dehors de ceux d’origine.




                    Sur ce point il y a forcement débat:
                    Des lors qu’on ne charge pas des gros pianos, il y a tout de meme de quoi faire bien sur, et la flash ram supplémentaire est fournie d’origine a la différence du motif XF, mais on se dit que comme c’est « super cool » d’avoir le plus possible de flash ram d’origine et bien Yam aurait pu nous en mettre encore plus hein...
                    4 gigas eut été top par exemple tiens., mais ca sera sans doute pour son successeur....
                    Cela dit comme il y a une mesure en tout, restons pragmatiques
                    En terme de sound design on ne fait pas qu’appel a des samples extérieurs non plus, donc tout va très bien déjà comme ca, on est pas freiné le moins du monde dans le processus de stockage de ses sons et propres banques.
                    C’est juste l’idée qu’on adore le concept alors on exige encore plus.
                    Il est très important de signifier aussi un point essentiel:
                    Charger des sons dans la flash ram du montage est beaucoup plus rapide que dans la flash ram du XF (confirmé par yamaha dans une sujet sur yamahasynth: de 5 a 10 fois plus rapide.)
                    Un piano de 500 mo peut être chargé en 5 mn quand on pouvait arriver a 20 mn auparavant par exemple )





                    Pour finir, en plus d’être ce qu’il est en tant que synthé, le Montage est une grosse boite a son géante.
                    Je me suis fait personnellement 2 configurations globales:
                    -Une de scene avec des banques de sons d’orgue optionnelles ainsi que le Bosendorfer et la Chick Correa, plus des banques de sons analos.
                    -Une autre de sound design comprenant pas mal de banques achetées sur le site « easy sound » , et quand j’allume mon montage je suis pratiquement a 7000 sons de qualité en accès direct dans la boite.
                    Dernière modification par lekanut, 02 décembre 2019, 14h22.
                    Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                    Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                    NORD Electro 6D 73
                    Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                    Commentaire


                    • #11
                      LES SORTIES AUDIO:

                      Celles du Montage sont absolument au top....j’ai l’habitude d’avoir des synthés haut de gamme mais le montage a un truc a lui, ainsi qu’une pureté/clarté qui prend aux tripes.
                      C’est vraiment précis et ca rend en sortie ce qu’’on imagine de notre programmations sonores!
                      Combien de fois devant un synthé vous mettez les mains a la pâte pour façonner votre son, et puis en situation (live souvent, car c’est toujours plus compliqué en terme de contraintes qu’au studio) il vous manque un truc par rapport a l’idée que vous aviez voulu amener dans le grain de ce son en le jouant?
                      La dessus le meilleur synthé que j’ai eu pour renvoyer en situation mes programmations de studio.

                      —————————————————



                      MON AVIS PERSO LES SONS:

                      Deja, le synthé est rapidement efficient car il est opérationnel en 17 secondes, bien plus rapide que le système du Kronos pour le coup.
                      En jouant directement des sons du Montage, on a pas mal de contrôleurs a toucher pour changer la matière, a savoir deja le superknob, puis les molettes, ruban, bouton assign 1 et 2 (qui permettent au sons acoustiques d’envoyer des articulations différentes bien souvent par exemple), les potards…mais les 8 boutons « scene memory » qui peuvent envoyer une programmation différente de pas mal de choses sur une seule performance (sons différents parmi les 16 (8 max en meme temps) selectionnables avec leurs 2 inserts d’effet chacun.
                      Bref une seule performance est deja un monde super puissant a elle toute seule
                      (pour un avis détaillé sur les contrôleurs si ca vous branche jetez un oeil la dessus):

                      https://www.moessieurs.com/controler...--montage.html
                      Dernière modification par lekanut, 02 décembre 2019, 14h29.
                      Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                      Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                      NORD Electro 6D 73
                      Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                      Commentaire


                      • #12
                        LES PIANOS:

                        Sur les performances single le CFX est le grand piano Yam mis en avant, mais il faut absolument télécharger le Bosendorfer gratuitement fourni par Yamaha, il y a aussi le S700 et le S6 issu du Montage.
                        Je ne rentrerai pas dans un débat fouillé sur les pianos, le CFX est au top du marché, chacun se fera une idée, le Bosendorfer fidèle a ce qu’on attend de lui pour qui adore le feutré du Bosendorfer.
                        Les autres sont un ton en dessous mais restent des bons sons de piano hardware.
                        Sur las performances multi, certains presets du CFX sont morphés au superknob avec un piano FM, on passe de l’un a l’autre en progressant grace aux 8 boutons de scene memory qui font la bascule entre les 2 sons.
                        Plein de presets « exotiques » en plus des classiques layers avec les pads ou les sons d’orchestre le morphing souvent assigné au superknob entre les différents volumes.
                        En dehors des presets plus trash ou plus créatifs (comme on préfère) ,les performance ont une qualité constante pour le perfomer de ballade « piano et nappe planantes).
                        Je ne vois pas quoi reprocher a ces sons en fait.
                        Le CP 80 est représenté bien sur et je laisse au fans le soi, de se faire un avis (pas mon trip)
                        Pour qui s’intéresse plus techniquement au moteur, sachez qu’on est pas obligé de rester sur une seule part pour faire un son.On peut par exemple gérer plein de couches d’échantillons divers d’une performance de piano en la programmant sur plusieurs parts elle meme composée de 8 elements qui sont eux memes des multisamples,.
                        Ca rendra l’expression plus riche forcement.

                        LES EPS:

                        Rhodes et Wurly pour beaucoup issus des banques du motif très efficaces, plutôt propres cependant mais super bien programmés.
                        Ca n’est pas la personnalité plus marquée de ceux de mon CP88.
                        Par contre les effets sont au top et au final en situation ils font un top boulot.
                        En performance multi on monte d’un cran:
                        De belles programmations sur plusieurs parts, une expression accrue sur les Rhodes et Wurly.
                        Les « scenes memory » la encore servent au sein d’une seule performance a envoyer plusieurs réglages d’effets différents au sein d’une seule perf.
                        Chez Yam pas besoin de 4 programs différents pour nous envoyer le preset « drive » « chorus » etc de Rhodes ou de Wurly, une seule perf suffit en jouant avec les mémoires de scene.
                        La dessus je trouve le Kronos et le Forte un poil plus « vintage » dans le feeling.(pour poser des avis qui se mouillent un peu)


                        LES PIANOS FM.

                        Certains a base d’AWM2 sont deja très bons, mais ceux a base de FMX sont juste géniaux.
                        Ils sont super organiques et expressifs.
                        Peut être tout simplement les meilleurs pianos FM que je n’ai pu jouer, je craque complètement la dessus et considère le Montage comme le plus trippant de tout ce que j’ai pu jouer dans ma vie sur ces sons.
                        Il y a un truc trippant, de jolies résonances.Le superknob y injecte des nappes magnifiques( sur certaines perfs) et ca fout des frissons.
                        Magnifiques en plus a jouer sur le toucher lourd du Montage 8.
                        Un Kronos ou un Forte ne m’ont jamais fait cet effet a ce point pour être franc.
                        Meme les clavs/CP a base de FMX sont très expressifs dans leur réponse.



                        LES ORGUES:

                        Je vais directement faire la part des choses, on est bien d’accord que le Montage est un lecteur d’échantillons et de ce fait pas de modélisation embarquée.
                        A partir de la on pourra toujours considerer les meilleurs orgues a modélisation du marché un cran sur cette famille de son.
                        Mais si on en reste aux spécificités techniques du Yam les sons d’orgues sont les meilleurs que j’ai pu jouer sur un clavier sans modélisation.
                        Beaucoup de bons presets, une leslie (dont la vitesse se contrôle a la molette ou a tout ce qu’on veut d’autre) programmable sur pas mal de points.
                        On a 2 effets rotary speaker sur lesquels on peu régler pas mal de paramètres du haut parleur et de sa vitesse.
                        L’effet est très bon.
                        Au final, une fois intégré le fait que ce n’est pas une modélisation, et bien ca fait du super boulot en soi.
                        C’est meme un peu étonnant.
                        J’ai utilisé pas mal de fois ces sons sur scene et ca la fait très correctement pour qui ne cherche pas a analyser de maniere « puriste pointue »
                        Pas mal de presets bien foutus contribuent a rendre le Montage très polyvalent, mais de plus des banques existent chez easy sounds (live organ notamment) donc ca roule.
                        De toute façon si on veut le meilleur son de B3 du marché on va chercher des instruments dédies.
                        La conclusion reste que le Montage assure le taf et plutôt très bien pour ce qu’il est.
                        Des sons de Farfisa et de Vox , ainsi que des orgues liturgiques sont dans la boite, et s’ils sont bien réalisés ils ne feront pas oublier les originaux pour qui ces sons sont importants.
                        Mais ca le fera très bien pour la reprise des « Animals » et autres.
                        Bon je me mouille un peu, mon Nord electro 6 est un poil au dessus quand meme hein….
                        Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 23h47.
                        Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                        Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                        NORD Electro 6D 73
                        Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                        Commentaire


                        • #13
                          LES GUITARES:

                          Un paquet de bonnes guitares acoustiques toutes sortes qui sont d’un bon niveau, on peut y déclencher des articulations etc.
                          Yamaha sait bien faire ca comme dans son arrangeur Genos.
                          Les guitares saturées sont très bien programmées aussi dans pas mal de genres avec les bons effets VCM qui déchirent.
                          Je ne pense pas que la concurrence fasse mieux (souvent moins bien surtout d’ailleurs) mais je ne joue pas beaucoup de guitare sur le clavier de mes Montage évidemment.
                          Cependant sur l’ensemble de ces types de sons Yamaha est plutôt réputé pour être devant les copains, ses super articulations bien foutues rajoutent a l’expression.
                          Il y a pas mal de couleurs et la qualité est constante.
                          Au delà de ca pour enregistrer des rythmiques avec des arpèges, faire des guitares sympas dans le mode pattern, et bien ca roule.


                          LES BASSES (acoustiques et électriques):

                          Pareil que les guitares, du très bon taf, l’expression des articulations assignables aux contrôleurs (j’appuie sur le bouton pour slapper une note spécifique pendant mon jeu par exemple) le fait bien pour du hardware.
                          Rondeur et precision au rendez vous, pas mal de presets.....que dire d’autre je ne sais pas.


                          LES BASS SYNTH:

                          Pas la peine de vous parler des basses FM qui sont parmi ce qu’on trouvera de mieux, et si on en veut d’autres il suffit de programmer.
                          Les basses a base de samples sont hyper efficaces, bien programmées la encore.
                          Ca sera un beau panel dans le genre, mais les synthés spécifiques a modélisation lui font évidemment bien concurrence.


                          LES STRINGS SOLO:

                          Supers violons/violoncelle, et bonne contrebasse.
                          RAS on est dans le haut du panier de ce que propose la concurrence chez qui on passe du bon au moins bien.



                          LES STRINGS ENSEMBLE:

                          Un paquet de super presets avec les nouveaux ensembles de l’orchestre de Seattle.
                          Il y a vraiment de quoi faire.
                          Je pense que la dessus on est devant la concurrence en sortie d’usine, une tuerie dans son genre.



                          LES BRASS:

                          Compte tenu de la concurrence software difficile de lutter comme toujours, pourtant le petit trombone ou la petite trompette sont au top du hardware, un paquet de programmes la encore...`
                          Les ensembles de cuivres sont chouettes et le pro d’événementiel a la des sons qui répondent a son exigence pour envoyer les riffs funky ou autre.
                          Et si on en veut plus affecter les tessitures, cumuler les sons de la section qu’on veut envoyer sera un jeu d’enfant selon moi.




                          LES VENTS:

                          Flutes superbes, sax très bien toute proportion gardée..etc.



                          Concrètement sur les sons de cordes, cuivres et vent il y a énormément de bonnes performances dans tout les genre et ce qui est marquant c’est la qualité constante ainsi que la programmation top des sound designer Yam.
                          La banque acoustique est complète, sans fausse note (difficile de trouver un son ridicule) et dans l’ensemble au dessus de ses concurrents directs pour moi.(qui peuvent accrocher de ci de la de bons sons, mais pas sur tout les plans comme le Montage en sortie d’usine.
                          Le Kronos a de très bonnes banque (chères...près de 200 euros pièce, je le sais j’en avais une de strings et une autre de brass pour compenser la faiblesse de sa banque de base) pour rattraper le coup, mais d’origine c’est en dessous.
                          Chez Yamaha ce qui est en sortie de carton reste au dessus du lot, pas besoin d’aller en chercher d’autres directement car le potentiel est la sur tout les plans.

                          Pour se faire une idée:
                          https://www.youtube.com/watch?v=NHaneX8oqKQ

                          https://www.youtube.com/watch?v=aoq38WI4Fe0



                          LES SONS ETHNIQUES:

                          L’air de rien une banque ethnique pas mauvaise pour un clavier hardware, dont pas mal de sons issus je crois de la banque du motif XF, bon ca ne sera pas les meilleures banques spécialisées de plug in, mais a la hauteur de la concurrence on est je pense encore dans le haut du panier sur l’offre actuelle.
                          Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 23h52.
                          Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                          Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                          NORD Electro 6D 73
                          Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                          Commentaire


                          • #14
                            LES SONS ELECTRONIQUES (je vais pas tout décortiquer trop long sur des centaines de sons):


                            Un paquet de leads toutes sortes (des typés analos au lead FM) qui déchirent.
                            Des nappes de malade dans tout les genres.(des plus chaudes aux plus cold……énormément de choix.)
                            Des centaines et des centaines de présets hyper bien foutus, avec des effets spécifiques assignes, le super knob...etc etc.
                            Et bien sur les performances multi avec des sons qui utilisent les arpèges, le Motion séquence et des assignations de contrôleurs pointues.
                            On en prend plein les oreilles, il y a des sons qui me scotchent dans mes monitors, ce qui est très impressionnant c’est cette pureté et précision de malade qui fait qu’on distingue toutes les textures évolutives qui peuvent partir dans tout les sens...
                            Les sons évolutifs sont nombreux et très impressionnants;


                            La FMX a des presets qui vont bien au delà de ce qu’on imagine sur la FM a l’ancienne, elle a un grain trash, ou vaporeux/moelleux..mais a chaque fois c’est très organique et franchement ca me fout le frisson sur ces sons la comme jamais aucun autre ne me l’a jamais fait.
                            Il y a des sons que je n’ai vraiment jamais entendu ailleurs dans les multis FMX.
                            C’est jouissif et super addictif.
                            Ca a meme changé ma perception de la FM en fait car une fois intégré ces couleurs FM spécifiques j’ai trouvé énormément de chaleur dans ces sons, d’autant plus avec le très impressionnant rendu audio de ce clavier.

                            Pour moi les Motifs étaient des super synthés, mais ils avaient un poil de raideur dans l’expression par rapport a certains concurrents (a modélisation notamment).
                            La on a plus du tout le meme sentiment, c’est vraiment monté d’un cran.
                            L’expression globale est décuplée par les possibilités de contrôle diverses, par la nouvelle synthèse FMX, c’est vraiment plus vivant et super organique, en plus le son ne faiblit pas meme dans des conditions difficiles comme le live.
                            C’est toujours précis et très pur.





                            Autre chose, tout les presets tout genre sont vraiment bien travaillés, différents (pas trop de retape du meme preset 8 fois avec de légères variations, non ca ne rigole pas chez Yam, c’est pas comme chez Roland qui est champion pour nous refourguer 8 fois la meme nappe genre avec de légères differences)
                            A presque 3000 sons impossible d’en faire le tour avant des mois et des mois...`
                            Je trouve toujours globalement les sons dont j’ai besoin ou presque (s’en rapprochant bien) et a dire vrai sur cette grande homogénéité je ne lui vois pas de concurrent actuellement.
                            Mais j’ai un frisson unique avec certains de ces sons du Montage voila.


                            Pour citer d’autres exemples, en situation le Kronos est peut être ultra puissant, sa dynamique globale est plus difficile a contrôler sur l’ensemble de ses sons, quand le Montage me semble plus facile a régler et optimiser avant ses concerts.
                            Et aussi empiler les sons dans le mode combinaison du Kronos amène a un moment a se prendre la tete avec les ressources d’effet.
                            Sur le Montage on ne se prend pas la tete, chacun des 16 sons qu’on veut empiler (dans un maximum de 8 parts en meme temps chez Yamaha, et sans coupure de sons entre les changements de perf sur les parts 1 a 8) dispose de ses propres effets d’inserts (2 par parts) en plus des effets globaux.
                            On peut cumuler les sons chez Yam sans se dire qu’on va jongler avec les effets.


                            Sinon je comprend bien sur ceux qui vont préférer le Kronos, qui gardera un avantage en terme de grain sur ses moteurs de modélisation analo.
                            Je trouve un poil plus chaleureux les Rhodes/wurlys du Kronos a ceux du Montage, le grain de certains sons analo aussi.
                            Pas de soucis la dessus.


                            Mais bon voila si le Montage a beau dépasser les 2700 a 3000 presets tout types, on ne tombe pas vraiment sur le son qui a l’air d’être « le vilain petit canard » rajouté dans la banque parce qu’on ne savait pas quoi mettre d’autre.
                            Rien a jeter dans un Montage, ce qui est programmé est bien programmé, sonne au mieux et est tout de suite hyper efficace sans même commencer a le modifier.

                            Je me suis fait par exemple (peu de temps après achat) un concert événementiel de reprises toutes époques en prenant un petit contrat pour une fête de la musique, j’ai du programmer mes set lists avec le Montage, en 4 répètes et hop faut enquiller le concert...ben le Montage a été mon meilleur pote!
                            Que ca soit avec les sons electro ou acoustiques, j’ai tout fait très vite, avec peu de correction. et tout a sonné parfaitement en situation comme je l’esperait.
                            Mon avis sur ce point est clair:
                            Du professionnel a l’amateur qui veut un synthé hyper efficace et super fiable pour aller jouer a droite et a gauche dans des projets complètement différents, qui a besoin de bons layers et de puissance sans pour autant que la machine reste opaque dans sa configuration….et bien le Montage est une arme de guerre, une tuerie musicale!
                            (C’était d’ailleurs une des forces des motifs que d’avoir cette homogénéité déjà, mais la avec les possibilités décuplées, les nouveaux échantillons et le bond en qualité des sorties audio whaouw!)
                            Quand je compare aux Kronos ou Forte, ce sont des claviers que j’ai possédé et utilisés sur scène je le rappelle, mon avis ne se base pas sur une video youtube ou un essai en mag, j’ai bourlingué avec ses concurrents en ayant la meme vision dans mes exigences.
                            Mais c’est le Montage qui y répond le mieux, c’est ce que je ressens.





                            Quelques videos de ce que peut donner la FM sur le Montage:
                            https://www.youtube.com/watch?v=sAflLkGZ8uA

                            Comment aussi ne pas parler de la banque « FMX experience » qui déchire a un prix super raisonnable pour le boulot:
                            https://www.youtube.com/watch?v=5z-_b4GU1bc

                            Pour avoir un regard sur l’ergonomie du moteur FMX cette video n’est pas mal:
                            https://www.youtube.com/watch?v=aWgvag_7DkI



                            ----------------------------------------------------------



                            Sur l’offre de sons supplémentaires:
                            Le site « easy sound » propose un paquet de banques vraiment sympa pour un prix très raisonnable, ce qui me semble être un avantage car il ne revient pas trop cher d’agrandir sa bibliothèque sonore (en plus quand vous commandez le prix est dégressif) a la difference du Kronos dont pas mal de banques sont très chères (ce qui peut se comprendre en terme de travail sur le sampling et le sound design certes, mais on peut allègrement dépasser le millier d’euro en cumulant)) mais dont le système (j’ose le dire) est un des plus pourri qui soit, car bloqué sur une seule machine.
                            Vous installez une banque sur un Kronos?, jamais vous ne pourrez l’exploiter sur un 2 eme Kronos si vous en avez un…..

                            Si vous projetez d’investir dans un Montage n’hésitez pas (si par bonheur vous le pouvez ) a acheter les banques « FMX Experience », « Analog Experience », ainsi que les « Phat analog 1 a 3 » qui complètent vraiment la palette analo et FM d’origine avec des centaines de sons bien programmés.
                            ( ces banques banques vous reviennent a peu pres a 221 euros pour plus de 1200 super performances avec du Juno 60 et 106, du Jupiter, du mini Moog, du Oberheim Matrix 12 notamment…)

                            Je voudrais conclure sur la definition qu’on pourrait donner de ce que peut representer le son global (dans son identité) de la machine:
                            Pour moi le Montage est « moderne », « planant », « ultra précis et ultra défini », « super équilibré », « très polyvalent ».
                            Mais il est moins « Vintage » ou « super fat » que d’autres synthé spécifiques, qui n’auront toutefois pas forcement la meme precision ni forcement la meme polyvalence.
                            Voila pour orienter un peu.
                            Dernière modification par lekanut, 01 décembre 2019, 23h59.
                            Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                            Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                            NORD Electro 6D 73
                            Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                            Commentaire


                            • #15
                              LE PLUS INTERRESSANT SUR SCENE:


                              -Le mode "live set":


                              Le Kronos a fait passer pour moi un cap en terme d’organisation des mémoires de scène, une vraie reference!
                              Avec son mode set list il permet de rappeler des combis ou des programmes hyper facilement, puis de les assigner a des pavés sur l’écran tactile.
                              Un truc sympa chez Korg c’est aussi la possibilité d’écrire un petit texte memo.
                              Bien!
                              Le mode live set du Montage est dans le même ordre d’idée, a savoir créer des pages ou on peut avoir en accès direct jusqu’a 16 sélections de performances, en cliquant a la fois sur l’écran ou sur les boutons de sélection de droite.
                              (Comme toujours sur le Montage si l’’écran tactile est utilisable en soi, l’option de cliquer sur des boutons physiques reste présente, c’est fromage et dessert)
                              La on se retrouve au top du marché de la possibilité de basculer d’un son a l’autre en live, avec plein de pages a faire défiler pour passer de 16 en 16.
                              Ca couvre très efficacement un bonne partie des besoins traditionnels des musiciens qui programment des tonnes de layers et veulent les rappeler a la volée, comme le Kronos a peu pres.






                              Mais le Montage a le truc en plus qui tue:
                              Les « scene memory »
                              Ce sont au sein d’une meme performance (pour rappel constituée de 16 sons avec leurs réglages indépendants d’effets, de mixing....et la possibilité de 8 layers au total sur les parts 1 a 8, les parts 9 a 16 étants sélectionnables seulement individuellement) 8 mémoires qu’on programme et rappelle a la volée.
                              Des tas de choses sont memorisables:

                              https://www.moessieurs.com/scene_mem...e-montage.html

                              Qu’est ce que ca signifie?
                              Et bien qu’il suffit de penser a l’avance la programmation de tonnes de réglages de sons, d’effets et d’arpèges dans une seule performance pour ensuite grace a ses 8 mémoires les rappeler a la volée.
                              Pas besoin donc de passer d’une performance a une autre pour changer de son:
                              J’ai par exemple un piano en layer avec une nappe, sur la mémoire 1, je rappelle un son de cloche sur la mémoire 2, j’envoie le son de lead sur la mémoire 3, je balance un autre son avec un arpège sur la mémoire 4, encore 2 sons différents en layer sur la mémoire 5, d’autres sélections de sons sur les 6, 7 et 8....



                              Autre chose, si on considère que 8 arpèges peuvent être produits en meme temps sur 8 sons différents sur le Montage, il est possible de programmer sur les différentes scènes memory 8 arpèges différents par scene.
                              Ca veut dire qu’en jouant avec les 8 mémoires on peut envoyer 8x8 arpèges différents parmi les 10000 disponibles.
                              En résumé, au sein d’une seule performance autant il est facile pour le fan d’EDM d’envoyer des tonnes de programmations arpégées en direct sur 8 mémoires, autant il est facile pour le clavieristes plus traditionnel de rappeler sur ces mémoires toute sa programmation de variations de couches et de sons divers.





                              Repassons maintenant a l’étage au dessus c’est a dire au mode « live set » qui dans ses pages sélectionne a la volée des groupes de 16 performances....et les 8 mémoires de scène dans chaque performance.....
                              Vous imaginez la en maitrisant cette conjonction comment le Montage est un absolu champion du monde pour organiser ses configurations de scene?


                              Je pense notamment aux clavieristes qui jouent dans différents groupes d’évènementiels et qui travaillent avec des multiples set list rappelant des tonnes de programmations de splits ou de layers différentes.
                              La Yamaha a envoyé techniquement un synthé hardware qui est un absolu must actuellement dans ses milliers de memoires, ses tonnes de paramètres de programmation et de sélection.

                              Sur ce point (les configurations de memoire, leur nombre et l’affectation des réglages ) je pense que le Montage est genial.
                              Dernière modification par lekanut, 02 décembre 2019, 00h02.
                              Yamaha Montage 8 Gris Montage 6 White
                              Yamaha CP88,Korg Pa4X 76.
                              NORD Electro 6D 73
                              Ableton Push 2, Komplete Kontrol 49 mk2

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X