Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Technique de mix avancée : La compression parallèle /// STUDIO CME

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Technique de mix avancée : La compression parallèle /// STUDIO CME

    Je suis assez fan des reportages ou on voit bien (entend bien) le résultat obtenu.

    Nous allons nous concentrer sur la prise de son de la batterie et plus principalement sur la caisse claire et la grosse caisse.

    Quel est la problématique de la caisse claire, il y en à deux:

    La caisse claire pose un premier problème particulier c'est qu'il faut entendre les deux peaux, celle du dessus et celle du dessous qui est aussi celle du snare (sorte de chaine métallique qui traverse la peau).

    Pour cela il faudra utiliser deux micros et surtout mettre le micros du bas en inversion de phase.

    Si certaine console ou certain PA n'ont pas l'inversion de phase, il vous faudra vous créer un cordon XLR inverseur. C'est très simple, utiliser un cordon plutôt court en longueur , démonté une des prise XLR et inverser les deux fils de signal , la masse n'est pas à modifier) . ET surtout identifié votre cordon XLR avec un un ruban de couleur, pour ne pas l'utiliser comme un cordon normal.

    Les micros pour la CC qui me semble être correct, en sono :
    Pour le micro du haut, utiliser un Shure SM57.
    Pour le micros du bas, utiliser un micros statique à petite capsule. Shure type beta 87
    Mettre votre micro bêta 87 en opposition de phase grâce à votre cordon inverseur.

    Éviter les micros statiques à grosse capsule qui son nuisible en sono car trop sensible et pose des PB de larsen?

    Aprés cela le deuxième problème proviens du fait que la prise de son est faite avec des micros très très prés de l'instrument et on n'entend plus la résonance des peaux dans le fut de la CC.

    Quand on écoute d'une manière naturelle à une distance de 5 ou 7 m la caisse claire de la batterie, la masse d'air qui nous sépare de l'instrument créé une compression naturelle qui écrase la dureté de la frappe et nous permet d'entendre la résonance du fut.

    Pour recréer ce son naturel il faut utiliser une technique qui s’appeler la compression parallèle.

    Voila un article qui présente à merveille cette fameuse technique de compression.

    http://www.youtube.com/watch?v=PJ6JLLx_fK8


    NOTA: si on utilise une compression simple on arrive à un résultat moyen acceptable, mais moins bon, car on comprime à la fois le son de l'impact et le son du fut. Alors que dans la compression parallèle le son de l'impact reste tonique et le dosage avec la résonance du fut est plus aisée à réaliser.
    YAMAHA CP5 / sono piano HK LUCAS 1000 + satellites PR112 / piano acoustique SCHIMMEL / sono concert MARTIN AUDIO système F2 / console SOUNDCRAFT K2 40 voies / ampli Audiophonie WA6 WA9 WA12 / retour MARTIN AUDIO LE400 / micros scène statique AUDIO-TECHNICA / Casque AKG K240 MK2

  • #2
    merci pour les explications
    "J’éprouve l’émotion la plus forte devant le mystère de la vie" A.E.

    Commentaire


    • #3
      :super

      Commentaire

      Chargement...
      X