Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

MaxScore pour la notation standard dans Max for Live/Max MSP

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • MaxScore pour la notation standard dans Max for Live/Max MSP

    Bonjour,
    Un des grands manque concernant Ableton Live est l'affichage et l'édition d'une partition, même basique. Ca n'existe pas dans Ableton Live. Mais les choses changent avec l'intégration de Max MSP via Max for Live. Outil dont dispose maintenant en natif les possesseurs de la Suite Live 9. MaxScore, qui était un objet de notation pour Max MSP développé par le guitariste Nick Didkovsky en collaboration avec Georg Hadju et ses Max Abstractions, avait été présenté au CICM à Belfast en 2008. Depuis, MaxScore a connu un développement important. Avec notamment un accent portant sur des outils de composition en temps réel ainsi que la notation microtonale (jusqu'au 1/8e de ton) en natif. Aujourd'hui, la nouvelle mouture de MaxScore permet d'écrire autant dans Max MSP que dans Max for Live en notation standard et microtonale. Dans Max for Live, on dispose d'un éditeur "Live Score Editor" accouplé à un sampler et un lecteur de soundfont pour la lecture microtonale ainsi qu'un lecteur (LiveScore Viewer) qui lit les fichiers midi (sans lecture microtonale) mais pour lesquels on peut les lire avec des synthés virtuels ou hardware.
    Ce nouvel outil de notation via l'éditeur est plutôt impressionnant par son ergonomie de saisie qui devient, avec ses outils qui s'affichent dans des petites fenêtres, totalement intuitive. On se rapproche beaucoup de ce que propose l'éditeur de partitions Notion 3 ou 4. Avec lequel, d'ailleurs, il communique très bien via l'exportation en XML et son écriture et lecture natives en quart de ton. Bref, alors que nous sommes dans un environnement Max MSP, on écrit dans l'éditeur de façon extrêmement facilement car on a l'essentiel des outils pour composer. S'ajoute à ça une facilité de notation pour les changements de tempo, de métrique, mais aussi d'écrire des tuplets (de 3 à 19), d'insérer des articulations. Pour la notation, soit on effectue un double click sur la portée, soit on note avec un clavier virtuel. Sur chacune des notes, on peut afficher des valeurs qui seront soit la note midi complétée par les cents, soit sa fréquence en Hz ou ses ratios. On peut toujours à partir d'une note (ou d'une sélection) la rehausser ou l'atténuer d'un quart de ton. Pour l'écriture en 1/8e de ton, MaxScore propose un petit outil qui permet d'afficher la fréquence en hertz précise de la note. L'exportation s'effectue soit par midi pour être repris en tant que clip dans Ableton Live, soit par XML pour travailler dans un éditeur de partitions comme Finale, Sibélius, Notion.
    Mais ce n'est pas terminé. L'éditeur dispose d'une section de plugins d'effets sur les notes ou les phrases musicales comme créer à partir de quelques notes un accord, d'obtenir une séquence sérielle aléatoire, d'effectuer un rétrograde, de bousculer l'ordre des notes, de mélanger en une seule séquence deux phrases musicales (notes ou accords), etc. S'ajoute aussi dans cette série d'opérations sur les phrases musicales le DJster Autobus qui avait été porté à l'origine sur l'Atari ST, avec l'Autobusk. DJester Autobus intégré à MaxScore met à disposition 12 paramètres qui contrôlent différentes textures musicales qui vont de l'atonal à des structures arythmiques. Il lit les fichiers Scala qui proposent plus de 4000 gammes et autres tempéraments (Pianoteq les lit aussi). DJester Autobuys improvise selon des distributions de probabilités à partir des recherches théoriques sur les hauteurs en temps réel de ClarenceBarlow. J'ai commencé à l'explorer et l'outil se révèle très intéressant voir passionnant à découvrir.
    Enfin, MaxScore propose aussi un éditeur graphique, Picster.

    Avec MaxScore, j'ai fait deux vidéos d'exemples. Elles n'ont aucune valeur musicale, j'ai essayé juste de montrer ce qu'on pouvait faire avec l'éditeur de MaxScore, c'est à dire écrire très facilement et très précisément de la musique avec la notation standard dans un séquenceur. Et à dire vrai, je suis particulièrement impressionné par cette facilité et ce côté intuitif pour sa mise en oeuvre.
    J'en vois déjà, pour ma part, une application immédiate pour OMAX, pour le dialogue homme-machine. J'écris dans l'éditeur de MaxScore, j'exporte en midi dans Ableton Live et j'envoie ces clips midi dans OMAX qui va proposer des variations. Variations que je peux enregistrer dans Ableton Live et réenvoyer dans OMAX qui me fera d'autres propositions. De même, j'ai bien l'impression que la combinaison DJster Autobus et OMAX risque d'être assez percutante.

    Le première vidéo montre les possibilités de notation standard de l'éditeur dans Ableton Live/Max for Live comme les changements de tempo (on va jusqu'à un tempo de 1, ce qui est assez impressionnant), de métriques, les opérations sur les notes ou les phrases musicales (série aléatoire, rétrograde, chaîne de Markov, entrelacer deux séquences de notes, insertion de tuplets, l'exportation midi dans Ableton Live ainsi que la lecture du clip dans le lecteur, le LiveScore Viewer :
    http://www.deb8076.eu/Videostutos/Ed...rMaxScoreA.mp4

    Et la seconde porte sur quelques spécificités de l'éditeur comme l'adjonction sur chaque note de sa valeur en note midicents, en fréquence en Hz ou avec son ratio, ainsi que de la notation microtonale en 1/4 et 1/8e de ton, tout cela dans Ableton Live : http://www.deb8076.eu/Videostutos/Ma...pleEditeur.mov

    Bien entendu, cette application Max MSP/Max for Live a un coût, la licence coûte 120 dollars. Mais la démo est totalement fonctionnelle durant une période limitée et elle permet aux utilisateurs intéressés de voir si MaxScore leur est utile. Pour ma part, j'ai pris la licence car c'est un outil que j'attendais depuis longtemps :
    http://www.computermusicnotation.com/?page_id=22
    Dernière modification par deb76, 20 mai 2013, 16h01.
    http://www.deb8076.eu/BioexpressDeb76/index.html

  • #2
    Merci de l'info.
    Kronoscopie, tout sur le Kronos

    http://www.kronoscopie.fr

    Commentaire


    • #3
      Merci !

      Commentaire


      • #4
        Très intéressant!

        Est-ce que d'autres projet Max ayant le même but sont sorti depuis? (j'aimerai bien la possibilité d'écrire également des tablatures par exemple)


        Edit : bon du coup ça m'a donné une idée d'un port MIDI virtuel qui permetterai de rediriger le MIDI out de mon éditeur de partition classique vers l'entrée MIDI d'ableton. Et je suis tombé sur ça :
        http://www.tobias-erichsen.de/software/loopmidi.html
        Du coup, j'ai ce que je cherchais. ça me dispense pas de faire un export MIDI de mon logiciel une fois le morceau écrit mais pour toute la phase d'écriture et d'arrangement ça peut être pas mal pour mon utilisation
        Dernière modification par novaXire, 27 janvier 2018, 15h27.
        http://www.luxaeternaband.com/

        Matos : Kurzweil PC3K8

        Ma video pour le Kurzweil Forte Video Contest : https://www.youtube.com/watch?v=u_Fvc7UWGyI

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par novaXire Voir le message
          Très intéressant!
          Est-ce que d'autres projet Max ayant le même but sont sorti depuis? (j'aimerai bien la possibilité d'écrire également des tablatures par exemple)
          Edit : bon du coup ça m'a donné une idée d'un port MIDI virtuel qui permetterai de rediriger le MIDI out de mon éditeur de partition classique vers l'entrée MIDI d'ableton. Et je suis tombé sur ça :
          http://www.tobias-erichsen.de/software/loopmidi.html
          Du coup, j'ai ce que je cherchais. ça me dispense pas de faire un export MIDI de mon logiciel une fois le morceau écrit mais pour toute la phase d'écriture et d'arrangement ça peut être pas mal pour mon utilisation
          Bonsoir,
          Non, je ne saurais te répondre car j'ai abandonné quelque peu Max ces derniers temps concernant les partitions. J'utilise l'éditeur de partitions du logiciel de CAO Opusmodus (https://opusmodus.com/fr/) mais qui n'est porté que sur Mac. Outre le fait que je peux effectuer toutes les opérations liées à la CAO, une fois que la partition est évaluée/générée en midi, ses différentes portées sont envoyées via les ports midi IAC dans Ableton Live (ou un autre séquenceur) ce qui me permet d'utiliser les instruments/synthétiseur virtuels et hardware tout en respectant les changements de tempo voire de travailler avec des fréquences microtonales
          https://www.youtube.com/watch?v=jPNCeiL5FTs
          http://www.deb8076.eu/BioexpressDeb76/index.html

          Commentaire

          Chargement...
          X