Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quelques notions de base sur le sampling

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quelques notions de base sur le sampling

    A la suite de quelques questions sur le sampling dans les arrangeurs de la série PA de Korg, voici quelques réponses.

    Le sampling consiste à enregistrer un ou plusieurs sons et à les rejouer.

    Il y a plusieurs cas de figure

    1) Enregistrer un seul son et le rejouer tel quel.

    2) Enregistrer un seul son et le rejouer comme un instrument, en utilisant en général un clavier pour déclencher différentes notes. Plus le son sera transposé dans l'aigu plus il sera rapide, et vice versa. Le son obtenu sera donc d'autant plus "curieux" qu'il est transposé.

    3) Enregistrer plusieurs sons issus d'un "instrument de musique", dans le but de reproduire cet instrument le plus fidèlement possible. Dans cette optique le meilleur résultat est obtenu en enregistrant chaque note de l'instrument de musique. On peut même enregistrer plusieurs fois chaque note, avec des "intentions" différentes.

    4) Enregistrer un motif rythmique (batterie, percus) dans le but de s'en servir si possible à plusieurs vitesses différentes. Dans cette perspective il faudra créer un sample pour chaque croche, double-croche, etc...


    1) Rien de spécial

    2) Il faut indiquer au sampler quelle est la "note" de ce sample. Sinon on entendra par exemple un Sib quand on appuie sur la touche Sol, et ainsi de suite.
    On peut boucler (loop) le son pour qu'il dure aussi longtemps que l'on tient la note. Opération qui peut s'avérer très délicate. Il faut indiquer le début de la boucle et la fin (ou la durée) et éventuellement réaccorder la boucle quand elle est très courte et devient "fausse". La boucle peut-être à sens unique, ou faire des aller-retours.

    3) Il faut indiquer au sampler sur quelle partie du clavier sera joué chaque sample. C'est le mapping. Le résultat est parfois appelé multisample. Le multisample est donc un ensemble de samples, cohérent, destiné à reproduire un instrument. Evidemment il faut comme précédemment accorder chaque sample, le boucler...
    Dans un sampler on doit ensuite définir, si nécessaire, la plage de vélocité de chaque multisample.

    4) L'opération consistant à créer un sample pour chaque unité de temps est en général effectuée automatiquement par le sampler, selon les paramètres que l'utilisateur entre. C'est le Time Slice.
    En général le résultat est un ensemble de samples de durées un peu inégales. Le sampler peut-alors créer un petit fichier MIDI qui déclenchera ces samples de façon à reproduire la régularité originale. Si beaucoup de samples courts sont créés le résultat sera régulier mais des cymbales seront peut-être coupées en ralentissant le tempo. Si peu de samples sont créés il risque d'y avoir des frappes qui restent groupées quel que soit le tempo.
    Dernière modification par galettouille, 09 mai 2020, 12h21.

  • #2
    merci Alex...

    C'est Papy joueur qui va être content....
    KORG Kronos 73 - Monitors Yam HS80M - MOTU Ultralite MK3 - Table de Mix MACKIE CFX 20 MK II - petite sono Stagepass 500 Yamaha - Shure SM 58 -
    région Paris sud (Seine et Marne) près de Fontainebleau

    Commentaire


    • #3
      Clair, simple....efficace...au top Alex!
      Yamaha Montage white 6 Nord stage 3 88, Nord electro 6D 73, Korg SV2 73, Korg Pa4X 76. Akai MPC X,Maschine MK3

      Commentaire


      • #4
        Super Merci Galett et comme disent lekanut et Christian c'est clair, et même papy_joueur à compris, c'est dire !

        (Il est vrai que les questions pouvaient paraître bizarres, voire simplistes, mais quand on sait pas…, on sait pas )

        PA800

        C'est l'Homme qui a créé dieu et non le contraire (Voltaire)

        Commentaire

        Chargement...
        X