Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Test ROLAND FP50

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Test ROLAND FP50

    Voilà, je voulais donner mon avis sur mon piano numérique ROLAND FP50.

    Piano numérique Roland, successeur des FP4 et FP4f.
    Propose des sonorités de piano avec technologie SUPERNATURAL (avec réglages de caractéristiques du piano apparus sur le FP4f) avec une totalité de plus de 300 sons.
    On a un arrangeur intégré avec 100 Styles beaucoup plus réussi et clair que le "session Partner" des FP4/FP4f avec variation, fill in et ending, c'est vraiment pas mal !.
    On dispose d'un lecteur de fichiers Midi et Audio (format WAVE pas de MP3 avec possibilité de réglage de la tonalité, de la vitesse en %, et même avec une fonction pour enlever la voix !!!), enregistreur Midi ou Audio pour les idées.
    Sauvegarde des réglages de sons dans des Registrations d'un set total de 25 sons avec possibilité d'enregistrer plusieurs set entier dans la mémoire du piano ou sur la clé USB, absolument génial. Pour la connectique on a une entrée ligne en mini jack stéréo, entrée pour clé USB, sortie midi IN/OUT, 3 entrées pédales mais disparition du port USB (!). C'est globalement très complets.

    Par contre, on regrette de ne plus trouver cette entrée ligne en format double jack (FP4) ou double RCA (FP4f) comme on l'avait avant. Pas dramatique mais un peu dommage. De plus, il n'y a plus de potentiomètre pour régler le volume entre les sons et le "Backing Track" (volume de la section d'arrangement ou du fichier audio lu), on dispose de deux boutons pour régler la balance, c'est un peu moins intuitif et moins précis. D'ailleurs même le bouton du volume n'est plus sous la forme d'un potentiomètre mais celui d'un fader horizontal. Aussi, j'aurais vraiment voulu avoir un réglage en direct pour gérer la balance entre deux sons combinés (pour se faire, on est obligé de maintenir deux boutons en même temps). De plus, on remarque rapidement que la surface du dessus et de derrière n'est plus en métal comme on l'avait sur le PF4 et FP4f mais en plastique (le prétexte serait que cela permettait au piano de garder un poids équivalent en augmentant l'amplification par rapport à l'ancienne génération, mouais...). C'est vraiment dommage car cela donnait un aspect plus robuste et plus pro. Par contre la structure du devant est toujours en métal.
    Le poids de 16kg est très raisonnable.

    Le touché (IvoryG avec ivoire de synthèse) est assez réaliste et assez lourd, avec un "retour" du rebond un peu plus lent que ce que l'on retrouve généralement chez Yamaha par exemple. Ceci peut être un problème pour certain pratiquant chevronné qui pourront trouver le clavier un peu fatiguant sur une longue utilisation. Moi, je m'y suis fait, je trouve que cela permet de bien travailler le doigté en plus.
    L'ergonomie est bien pensé mais demande un peu de compréhension car il y a pas mal de combinaisons et de raccourcis à faire pour accéder directement à certaines fonctions.
    Je dois dire qu'ayant eu un Roland FP4, le fait d'avoir un écran qui affiche maintenant des caractères alphabétique sur ce FP50 (pareil pour le FP4f) facilite globalement tout les réglages de l'instrument. On est quasi pas obligé de sortir la notice au bout d'un moment, chose impossible avec le FP4. Très bon point.
    L'ensemble est bien géré, avec moins d'accès direct que le FP4 qui proposait plus de boutons, mais avec cette écran, permet de globalement manipuler le piano de manière plus facile.
    L'amplification rend très bien, le son est ample et parait très bien sonoriser un salon sans faire appel à une sono ou même dans certain cas faire office de retour pour le jeu scénique. Préciser qu'à fort volume on note aucune saturation, tout cela a été est bien calibré.

    Les sons de pianos acoustiques sont excellents (SUPERNATURAL), avec une bonne petite variété très pragmatique (pas 10000 sons de pianos mais une petite dizaine pouvant répondre à tout les besoins : c'est parfait cela permet de ne pas se perdre).
    Les Pianos électriques sont vraiment pas mal (mais en dessous de ce que je trouve sur mon fabuleux GEM RP-X, notamment au niveau du rendu de l'effet de tremolo qui rend moins bien sur le FP50). Les nappes sont très bonnes. Les orgues de type B3 sont particulièrement excellents je trouve (ils m'ont paru plus réussis que ce que j'avais entendu sur le Combo VR09 de la même marque, c'est dire). Les Brass sont très bons. Les Strings sont biens, mais encore là, le GEM RP-X rend mieux. Le reste est très varié, avec des sons de synthé bien sympa, on a une pléthore de sonorités de Roland GM2 d'une qualité tout à fait convenable et avec cette possibilité de combiner deux sons, on peut se créer des combinaisons bien sympathiques. Globalement on a vraiment franchi un palier qualitatif par rapport au FP4.
    Concernant les 100 styles de la section arrangeur on a une assez grande variété dont certains sonnent modernes (techno), très bon point. Pour la section d'effet, on remarque que tout est déjà préréglé, on ne peut rien changer : l'effet est directement affectés à la sonorité joué, on ne peut que régler le niveau de la réverbération (de 1 à 10) ou pour certains sons (très peu), avoir accès à la vitesse de la leslie ou du tremolo ce qui est frustrant globalement même si tout est très cohérent dans les choix prit par Roland. On demeure loin du double moteur d'effet du FP4 qui avait été bridé dès le FP4f. Dans le menu interne, on a accès à de nombreux réglages comme l'assignation des fonctions des 3 entrées pédales, ou du choix des programmes change avec LSB/MSB, etc...

    En résumé, c'est un piano d'une très grand homogénéité et très complet. On sent que Roland a voulu proposer un héritier de la gamme FP4/FP4f peut être moins coûteux à fabriquer ce qui se constate dans la forme (nombre de boutons et connectique réduite, surface du dessus et arrière en plastique), mais proposer dans le fond un piano encore plus complet et pragmatique qu'avant avec un plaisir d'utilisation et de jeu amélioré. De toute façon, dans la forme, la concurrence ne fait pas mieux en terme de connectiques et de finition (quoique à voir pour le KAWAI ES7 qui semble particulièrement bien construit), on ne peut donc pas trop blâmer Roland, surtout que ce FP50 demeure le seul piano numérique sur le marché proposant autant d'atouts pour un poids de 16kg. Personnellement, j'en suis très content même si je regrette certaines petites choses, mais rien de dramatique globalement. Le rapport qualité est bon, surtout que son prix à baissé de 100 euros depuis quelque temps. Pour moi, à ce prix, il n'y a que le KAWAI ES7 qui peut le concurrencer (beaucoup moins de sons et 6 kilos de plus sur la balance ce qui peut le disqualifier quand on doit le déplacer souvent) et peut-être le nouveau Yamaha P255 mais qui même si il y a eu un gain significatif par rapport au P155, est moins complet que le FP50 (moins de sons, un écran basique, et surtout pas de registrations ce qui est un énorme manque selon moi) mais propose un nouvel équaliseur en accès direct pas mal du tout.

    Les plus :
    - Très bons sons de pianos (SUPERNATURAL) customisables
    - Qualité globale sonore des sons en progrès par rapport au FP4 en gardant une bonne variété
    - Touché IvoryG avec ivoire de synthèse assez lourd qui permet de bien travailler son doigté
    - Bonne ergonomie globale grâce au nouvel écran apparu sur le Fp4f.
    - Bonne amplification en progrès par rapport au FP4
    - Fonction d'arrangeur plus évolué et qualitative que sur le FP4/FP4f
    - Lecteur de fichier audio complet
    - Enregistrement en direct en format WAVE ou MIDI
    - Possibilité de lire des fichiers midi
    - Possibilité de registrations des réglages de sons
    - Poids raisonnable de 16kg
    - Port clé USB
    - Connectique globale assez complète
    - Bonnes possibilités de réglages global de la machine
    - Sensation globale de grande cohérence et de pragmatisme par rapport au FP4/FP4f

    Les moins :
    - Le touché peut ne pas convenir dans certains cas car il peut être un peu fatiguant
    - Certains réglages auraient mérités d'être accessibles plus facilement
    - Section d'effet bridé et limité
    - Surface du dessus et arrière en plastique en place du métal que l'on retrouvait sur le FP4/FP4f
    - Disparition de l'interface midi USB que l'on trouvait sur le FP4/FP4f
    Dernière modification par GIGASTUDIO, 20 mai 2014, 09h26.

  • #2
    Merci pour ces impressions , très bon petit clavier ce FP50 !

    Commentaire


    • #3
      Merci pour ce test bien détaillé.
      Service de Webinar Personnel / MasterClass par visio conférence Montage/MODX/Série CP et Série YC /Camelot Pro/John Melas tools, description et conditions générales de vente https://www.moessieurs.com/webinar-fr.html

      Commentaire


      • #4
        Merci à vous !

        Commentaire


        • #5
          Bonjour à tous, je viens d'acquérir un Roland Fp 50 après une quinzaine d'années de bons et loyaux services de mon Fp 2. Je dois un peu apprivoiser la bête, quoique assez proche de mon ancien clavier. Mais j'aurais une petite question : quelqu'un parmi vous saurait-il comment on change les octaves de la partie gauche splitée ? Je m'énerve tout seul à ne pas trouver

          Commentaire

          Chargement...
          X