Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Changer rapidement de presets sur plusieurs claviers en même temps avec un iPad.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Saxfred
    a répondu
    En ce qui me concerne je trouve que ce qui manque sur Camelot Pro (mais apparemment plus pour très longtemps) c'est une fonction de mapping des contrôleurs continus (Midi CC) et sur la version IOS une meilleure ou plus large compatibilité avec les plugins tiers J'ai acheté pas mal de Synthés sur IOS mais certains ne sont pas reconnu sur Camelot alors qu'ils le sont sur AUM par exemple à par ça, c'est top et comme d'autre part les interface MIDI genre iConnectivity sont class complient il est possible même avec un iPad d'avoir des configurations de ouf

    Laisser un commentaire:


  • papaphoenix
    a répondu
    Bonjour, je ne peux que t’y encourager.

    Si tu souhaite gagner du temps dans la prise en main de Camelot Pro je propose des sessions découverte et prise en main de 40 minutes via Zoom en tête à tête à 20 euro la session, vu que tu as déjà testé, une session prise en main serait plus adaptée pour toi avec plus d’interactivité que la session découverte :

    https://www.facebook.com/Moessieurs/...12238422125131

    n’hesites pas si tu en as envie

    Laisser un commentaire:


  • kikiclavier
    a répondu

    Ca c'est du hub !

    J'ai commencé à tester Camelot en version free.
    Je n'ai pas été bien loin, car j'étais sur autre chose sur le moment.
    Et la crainte de devoir intégrer toutes mes partitions m'a refroidi, quoique Forescore, à la faveur d'une update récente, a changé la procédure pour insérer ces partitions.
    C'est devenu franchement compliqué, la connexion en http avec l'ordinateur hôte a disparu, toutes la partie renseignements pour l'indexation et classement ne se fait plus que sur l'iPad avec le clavier virtuel.
    L'ergonomie a fondu au profit d'une version 'forescore pro'...
    Alors je vais me remettre sur Camelot.
    Dernière modification par kikiclavier, 13 mars 2021, 07h26.

    Laisser un commentaire:


  • Saxfred
    a répondu
    Je confirme ce que dit Joël Camelot Pro est vraiment super je l'utilise avec un HUB USB
    Baseus – HUB USB type-c vers Multi USB 3.0, adaptateur HUB pour MacBook ou le
    HyperDrive Gen2 16ports si j'ai besoin de plus de ports
    https://www.hypershop.com/products/h...ocking-station
    le tout aussi bien sur mon iPad Pro (2018) ou sur le MacBook Pro
    Je n'ai pas de problème particulier avec les Backing tracks sur l'iPad Pro
    Tout ce qui est connecté sur les HUBs doivent être class Complient pour une reconnaissance instantanée.

    Je regarde sérieusement les nouveaus Mac Mini qui semblent particulièrement performants et ultra compactes


    Laisser un commentaire:


  • kikiclavier
    a répondu
    Merci pour ton intervention.

    Je n'ai plus de backing tracks, bikoze j'ai viré la chanteuse et mis le duo en sommeil. Et dans le groupe on joue tout en live.
    Ce n'est pas facile de trouver la bonne soluce pour gérer les lights synchro, enfin je ne l'ai pas trouvée en tout cas.
    Mon stick DMX tourne sous Windows uniquement sous QLC+ et le boîtier DMX (prog en court sur Sunlight), tourne sous Windows également, le tout actuellement piloté par un APC Mini, et si j'ai le temps, complété par un pédalier FCB1010 actuellement en attente dans l'atelier.
    Mais rien n'est synchro, je n'ai que ce que j'appelle des "ambiances lumineuses" en fonction du type des morceaux, et programmées pour changer selon un timing et un thème, tout en gardant la main dessus avec l'APC Mini. Les potences sont gérées au pédalier (programme lent et au son).
    Et comme c'est moi qui gère les lights, c'est encore moins synchro.

    En fait mon point de départ qui contrôle ou déclenche tout, c'est l'iPad avec Forescore actuellement, par analogie avec Camelot sur iPad mais qui n'existait pas quand j'ai migré sur Mac en 2016.
    Comme c'est pas mal de taf, j'y vais molo, mais je reste ouvert aux soluces qui vont me permettre de tout gérer en cascade à partir d'un terminal de type tablette tant que je jouerai avec ce groupe.
    Car le prochain, si prochain il y a, je ne ferai plus les lights si je joue.

    Laisser un commentaire:


  • papaphoenix
    a répondu
    Bonjour, j'ai utilisé pendant longtemps Camelot Pro sur ipad avec un hub usb alimenté sans soucis particulier.
    Je suis passé sur la version ordinateur car avec les backing track en plus mon iPad air 2 qui a 5 ans commençait à avoir du mal à tout gérer sachant que j'envoi en plus les données de changement de scène lumières sur Daslight 4 depuis Camelot.en synchro midi pour le tempo.et au bon timing sur les backing tracks.
    Pour moi c'est l'ideal, j'ai tout sous la main avec une seule interface qui gére mes sons sur les claviers, mes relevés de notes, mes scènes lumières.

    Laisser un commentaire:


  • Changer rapidement de presets sur plusieurs claviers en même temps avec un iPad.

    Hello.

    J'ai travaillé pas mal de temps avec des racks et synthés en MIDI de façon simpliste depuis des années : je récupèrais une nappe sur tel rack dont j'affectais le volume de tel son sur tel fader sur le clavier maître... facile sur un Kurz, mon matos du moment.

    J'ai réduit considérablement mon set live car plus le besoin, mais j'ai été confronté à un souci de réactivité impérative entre chaque morceau avec le groupe actuel..
    Le guitariste enchaîne les morceaux, souvent sans interruption, il faut donc faire preuve de rapidité et essayer de devancer ce qu'il a décidé de jouer (et la setlist, hein ?...).

    Avec un clavier, j'avais la solution de tourner la molette, ou l'utilisation d'une pédale, ou encore celle que j'ai privilégié avec l'iPad en usb sur le Nord Stage3 via l'adaptateur camera en lightning car mes partitions sont sur iPad via le logiciel Forescore.
    Chaque morceau de Forescore peut être complété d'informations MIDI à lancer à l'ouverture de chaque programme.
    Facile sur le Stage 3. On touche l'écran avec le doigt, le Stage 3 réagit immédiatement.

    Mais un Korg Krome 73 est venu enrichir mon set live et là, soit il me faut un 3e bras, soit trouver une soluce viable, pas chère, facile à mettre en oeuvre, qui ne demande pas trop de matos en plus, mais qui soit surtout efficace : je n'ai pas de temps entre les claviers et les lights que je gère par la même occasion.

    Particularités :
    - je ne récupère aucun son du Krome sur le Stage 3 ni du Stage 3 sur le Krome. Les 2 claviers sont indépendants au niveau son, mais liés au niveau rapidité de changement de preset.
    - aucun clavier n'est relié à un ordi excepté l'iPad pour les partitions. L'ordi ne sert que pour les lights.
    - éventuellement rajouter un autre clavier pour lequel le changement de preset sera transparent en live.

    Je devais trouver une soluce standalone.

    J'ai testé la version gratuite de Camelot, mais je devais utiliser un antique boîtier M-Audio Midisport 2x4 complètement fonctionnel. La partie ordi me gênait, d'autant cela faisait riche uniquement pour changer les presets.
    Mais sur l'iPad, je ne voulais avoir à gérer qu'une appli, donc Forescore pour les partition. Mais n'ayant pas testé cette version de Camelot pour iPad, je ne saurais dire quoi que ce soit.

    J'ai aperçu une vidéo sur le net d'un musicien qui expliquait sa config matérielle et qui qui a attiré mon attention.
    A l'imitation, j'ai tenté un hub usb3 directement sur la prise usb de l'adaptateur camera de l'ipad.
    Puis j'ai branché en usb sur ce hub chaque clavier.
    J'ai séparé les canaux MIDI des 2 claviers, l'un en 1 et l'autre en 2.
    J'ai rajouté l'instruction MIDI dans Forescore pour le Krome, tout mon répertoire étant déjà configuré pour le Stage 3.

    Bonne surprise. Cela fonctionne pour n'afficher que mes combis, je ne travaille qu'avec cela, je ne joue pas avec les prog.
    D'ailleurs, il faut que je teste si on peut passer d'une prog à une combi. Forescore utilise également les instructions sysex.

    Je n'avais pas testé cette soluce du hub usb, car il est dit, çà et là sur le net, qu'il ne faut pas mettre de hub usb pour des config MIDI.
    Je vais encore la tester et la tester encore afin de la valider, car quelques fois j'ai également le Mininova.
    Je vais également tester avec l'orgue Hammond XK3c, les presets sur les touches inversées manquent de visibilité rapide, mais surtout, pour transposer le seul morceau du répertoire, l'accès à cette fonction n'est pas chose très rapide et après, il ne faut pas oublier de remettre le clavier en UT. C'est l'instrument qu'on transpose et non les presets, à l'ancienne.

    J'avais testé la liaison MIDI entre le Stage 3 et le Krome. Mais cela ne me plaisait pas, je n'arrivais pas à couper le son du clavier qui était en MIDI IN avec une soluce standalone.

    Au niveau du Stage 3, la config MIDI est la suivante :
    Canal global 1, les panels A & B ainsi que le Dual KB sont en (1).
    Transpose MIDI est à ON
    Control Change Mode est à RECEIVE pour CC
    Program Change Mode sont à RECEIVE pour PC

    Pour le Krome, excepté le canal global mis à 2, rien n'est changé.
    Le Hub usb est normalement alimenté par un transfo. Dans le cas présent, je ne l'ai pas connecté au secteur.

    Cela fait un peu de taf, mais au final, on s'y retrouve largement.

    Prochaine étape, après la gestion des lights au sol via logiciel et contrôleur midi, celle des 2 potences.
Chargement...
X