Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je tente le KAWAI MP11se

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Oui tout à fait, logiquement je l'aurais Jeudi prochain, tout est prêt pour l'installer et ensuite au boulot!!! j'ai du pain sur la planche.

    Commentaire


    • #17
      Bonjour,

      Cela fait cinq jours que le MP11se est installé, voici un premier compte rendu donc de mes premiers ressentis. J'aborderais ce piano numérique sur trois points, sa conception, sa mécanique et ses sonorités. J'ai pas mal travaillé sur le son du MP11se afin de personnaliser un peu ce piano en fonction de ce que je joue et mon environnement musical.

      1. Construction : comme il fut dit à maintes reprises sur les pianos de scène Kawai depuis le MP8, c'est le poids, le MP11se ne déroge pas et fait 34kg. Je comprend parfaitement les réticences des musiciens nomades, ce n'est plus mon cas depuis longtemps et en usage home studio, cette caractéristique est plutôt rassurante. Tout d'abord c'est un très bel instrument, une coque en aluminium, des flanc en bois en noir satiné, très bonnes finitions globale. Les boutons répondent très bien, les boutons rotatifs offrent une résistance bienvenue, seuls les quatre faders sont plus légers et probablement plus fragiles aussi. L'écran lcd est suffisant même si j'aurais préféré un petit oled. Honnêtement le rapport qualité/prix me semble très bon.

      2. Clavier Grandfeel : ce clavier m'avait déjà séduit en boutique, malgré une maigre formation pianistique j'ai eu de bon à priori même si je savais bien que le moment de vérité se ferait chez moi. A première vue, le MP11se peut se montrer léger mais cette relative légèreté sera opportune sur les ppp et encore plus avec le son. Six courbes sans parler des 5 users, permettent d'adapter son jeu, sur des fortissimo le clavier va se montrer suffisamment lourd pour donner toute l'expressivité nécessaire. Travaillant actuellement un ragtime bien connu de tous, de bonnes séances de musculation des doigts vont se succéder, le clavier répond parfaitement au jeu mais il faut donner de sa personne. J'ai le souvenir de ma prof de piano m'expliquant que le bras tout entier devait être mis à contribution, toute une synergie bras - poignets - mains. Utilisant depuis très longtemps des instruments à touché lesté, le MP11se me fait prendre conscience que je suis devant un tout autre instrument. On peut parfaitement ne pas apprécier le touché du MP11, mais les divers avis ici et là montrent clairement que c'est le gros point fort de ce piano.

      Donc ce clavier va me donner du travail, mais je commence déjà à l'apprécier beaucoup et le sentiment d'être devant un instrument qui se rapproche vraiment d'un acoustique de par le contact que j'ai avec.
      Clavier en bois recouvert d'un ivoire de synthèse, qui tranche avec les claviers plastiques des workstations (ce n'est pas une critique!), les sensations commencent déjà avec ça. C'est très agréable au touché et donne un caractère singulier au MP.

      3. Le son : première chose il faut oublier tout ce qu'on peut entendre sur le net, ces fichiers audio très compressés utilisant les sons bruts de décoffrage ne rendent pas justice au MP11se. Un peu comme un bon synthétiseur, il faut rentrer dans la machine pour en tirer le meilleur, avec ce piano on trouve des choses étonnantes et tout une armada de paramètres modifiables à souhaits et enregistrables dans 208 mémoires. Ce qui invite clairement à personnaliser son piano, à façonner diverses sonorités pour tel ou tel style de musique et de jeu, et c'est tout l'intérêt à mon sens de ce piano numérique.
      Le section modélisation appelée "Virtual Technician" n'est pas du tout gadget et donne vie aux pianos, la section effets est très bonnes et reverbs largement exploitables, un EQ est aussi disponible et participe également au rendu final.
      Tous les paramètres se retrouvent dans 8 sections distinctes, que ce soit pour les pianos acoustiques, pianos électriques et la partie "SUB".

      Le MP11se propose donc des pianos Kawaï de différents modèles, certains particulièrement boisés, ronds d'autres un peu plus brillants. Au premier abord le son Kawaï est assez éloigné du son Yamaha avec les derniers Clavinova, très brillant et ce brio caractéristique du constructeur. Je tiens à préciser que j'aime le son des pianos Yamaha tant les acoustiques que les numériques.

      Un habitué des Yamaha peut se voir un peu dérouté par le Kawaï, cela fut mon cas la première journée mais c'est sans compter avec toutes ses possibilités de réglage. J'ai pu me concocter des pianos classiques ronds et amples, des pianos plus brillants et profonds se rapprochant justement de l'esprit Yamaha, des pianos encore plus brillants (sans tomber dans la caricature non plus!) pour de la pop, un piano plus typé pour le Jazz, des pianos pour le Ragtime grâce à des astuces de réglages fort bien vues, des pianos FM vraiment probants.

      J'ai poursuivi sur quelques Rhodes, avec quatre inserts d'effets possibles le son prend de l'ampleur, les effets de modulations sont franchement excellents tout comme les simulateurs d'amplis. La molette de modulation peut être attribué à un paramètres d'effets et cela ouvre des possibilités de jeu vraiment sympa. Les Rhodes avec phaser prennent de la rondeur, du gras, de la matière, ça sonne sans être dans le m'as-tu vu, ça sonne tout simplement.

      J'ai également travaillé un piano pour me rapprocher du titre de Vangelis dans Blade Runner "Memory of Green", et je suis pas loin d'y parvenir et en affectant la molette à un paramètre d'effet, ce piano prend plusieurs couleurs.
      Et ce je trouve fort, on garde toujours ce caractère pseudo "acoustique" du MP11se, la sonorité produite n'est pas figée et ça vie.

      Un petit mot sur sa section MIDI, 4 zones commutables/empilables et pas mal de paramètres sous la main, donc un excellent clavier maître. Certains se pose la question du remplaçant du VPC1 avec une nouvelle mécanique, et bien il existe déjà depuis un an, c'est justement ce MP11se qui pourrait très bien d’apparenter à une sorte de VPC-2 avec module de sons intégré.

      Le lecteur usb est très bien vue, pour déchiffrer d'oreille par exemple c'est super et très directe.

      Franchement j'étais parti dans l'idée d'avoir un ou deux sons de pianos acoustiques et un Rhodes, mais j'ai bien plus, oserais-je dire que ce piano est polymorphe mais pas universel par honnêteté intellectuelle? Ce n'est pas un piano acoustique, j'étais bien conscient de ce que j'achetais, mais qu'est-ce qu'on est proche!!!
      Pour le moment très content de mon achat, parti à l'origine pour prendre un piano meuble type Kawaï CS8/CA78, Yamaha CLP675/685 ou Roland LX7 mais freiné un peu par le rendu de l'amplification interne et le fait de jouer au casque la plupart du temps, me voilà finalement possesseur du piano le moins cher de ma short-list et probablement le plus efficace.

      Nota : à une époque pas si lointaine les Roland V-piano et Yamaha CP1 avaient sérieusement attiré mon attention...



      Dernière modification par Papi, 17 décembre 2018, 16h34.

      Commentaire


      • #18
        Voilà un avis bien détaillé et pertinent.
        http://www.varranger.com

        Commentaire


        • #19
          Merci pour ton retour détaillé, cela donne envie de poser les doigts dessus, profites en bien
          Claviers Nord Stage 2 EX 88, Yamaha Tyros 2, Korg N5, Roland JP-08
          Expandeurs Yamaha MU50, Roland XV-5050 (srx-02, srx-07), Komplete 11
          Dans les cordes Cort 115, Jasmine TS95C, ampli Vox AC5
          http://traitdelumiere.free.fr

          Commentaire


          • #20
            Cela fait envie... merci pour le partage.

            Cependant, je me demande si la sonorité Yamaha est bien moins cliquante depuis les CFX par rapport aux C7 ou CFIIIS. Avis d’après divers VST (CFX, C7) et mon piano numérique (échantillons de CFIIIS). De plus, l’essai d’un Yamaha récent ne m’a pas trop gêné. En VST, j’ai aussi un Kawai EX que je trouve trop brillant...
            http://www.sinerj.org/~loyer/piano/

            It's never too late to learn to play the piano. (tip of the day)

            Côté piano : Yamaha CLP150, VSL CFX et Vienna Imperial, Garritan CFX, Bechstein Digital Grand, Ivory, Galaxy et beaucoup d’autres pianos virtuels - Côté synthé : Roland A-500 Pro, Arturia V Collection 6, Korg Legacy Collection, Air Music Technology plugins, OP-X Pro II, dexed (émulateur DX7 libre) - DAW : Reaper 5, Cubase Artist 9 - Carte son : Steinberg UR22 -
            Casque : AKG K-702

            Commentaire


            • #21
              Hello,
              J'avoue ne pas vraiment connaître le son produit par les C7&CFIIIS par rapport au CFX, possible que Yamaha ait clamé un peu certaines ardeurs. En effet le Kawai EX est un piano assez brillant que l'on peut rendre encore plus sur le MP11se, après chacun ses goûts.
              Globalement je trouve le son Kawaï plus "boisé" que les Yamaha, si ma formulation est correcte.

              Commentaire


              • #22
                Déjà dit quelque par sur le forum mais je le repose là.
                Comparé aux Yamaha, les Kawai a queue que j'ai essayé m'ont fait une bonne impression du point de vu du son brut, on joue quelques notes, on plaque un accord, ça sonne rond, boisé ( ) c'est plein, ça donne envie... sauf que c'est trés difficile d'en faire autre chose, le son n'est pas malléable et cela uniformise le jeu.
                Yamaha va être plus brillant, plus "plastique", plus lisse mais en revanche il permet de tout jouer et il est possible de tirer différents sons.
                C'est une appréciation suggestive évidemment mais c'est ce que j'ai ressenti a plusieurs reprises.
                http://www.varranger.com

                Commentaire


                • #23
                  Intéressante ton expérience Lylo, voici pour illustrer un peu :


                  Commentaire


                  • #24
                    Envoyé par Lylo Voir le message
                    Déjà dit quelque par sur le forum mais je le repose là.
                    Comparé aux Yamaha, les Kawai a queue que j'ai essayé m'ont fait une bonne impression du point de vu du son brut, on joue quelques notes, on plaque un accord, ça sonne rond, boisé ( ) c'est plein, ça donne envie... sauf que c'est trés difficile d'en faire autre chose, le son n'est pas malléable et cela uniformise le jeu.
                    Yamaha va être plus brillant, plus "plastique", plus lisse mais en revanche il permet de tout jouer et il est possible de tirer différents sons.
                    C'est une appréciation suggestive évidemment mais c'est ce que j'ai ressenti a plusieurs reprises.
                    J’ai un Kawai 1/4 de queue et je suis très en phase avec ce que tu dis. Le son correspond à ma façon de jouer et ça sonne rond. J’ai testé les Yamaha et le son était vraiment très très brillant voir ca donne comme un rendu artificiel. De plus le toucher des touches était meilleur sur le Kawai et il m’a semblé plus costaud.

                    Évidemment ce sont des ressentis et il faut vraiment être devant ces pianos les uns à côté des autres pour vraiment sentir les différences.

                    Fred, monté en KG2D


                    Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
                    Dernière modification par captain.cookie, 21 décembre 2018, 00h48.
                    __
                    Kronos 73, Nord Stage 2EX compact, AX-7 Widi !
                    https://www.youtube.com/watch?v=Tg_PS8gsZ4Y

                    Commentaire


                    • #25
                      Papi merci pour ce retour sur le Kawaï-mp11se très instructif.
                      http://www.deb8076.eu/BioexpressDeb76/index.html

                      Commentaire


                      • #26
                        Envoyé par Papi Voir le message
                        Intéressante ton expérience Lylo, voici pour illustrer un peu :

                        Elle est extrêmement intéressante cette vidéo ainsi que l'avis du Captain' du coup je vais affiner mon propos.

                        Nous sommes bien d'accord que chaque piano est unique et que nous parlons d'une couleur sonore globale qui se dégage d'une marque, de plus le travail fait par un accordeur peut radicalement changer la donne. Il en va de même pour le jeu du pianiste qui le conditionnera en fonction de son rapport a l'instrument comme le souligne Fred et comme c'est souligné dans les commentaires de la vidéo pour nuancer les comparaisons.
                        Donc un même modèle produit en usine peut donner deux pianos qui sonnent bien différemment avec la conjonction de ces paramètres..
                        Pour ce qui est de mon avis je dois aussi préciser que je n'ai pas joué aussi longtemps et dans des contextes de concerts sur des Kawai comme sur des Yamaha ou Steinway (puisqu'on en parle).

                        Néanmoins la vidéo illustre bien mon propos :
                        - Kawai un son plein, robuste, puissant, franc mais manquant de couleur, voir parfois terne sur certains passage
                        - Yamaha un son bien plus clair, un peu claquant, délivrant des harmoniques mais pour des couleurs qui ne sont pas boisées
                        - Steinway qui allie la précision et la profondeur avec un mélange de boisé et métallique

                        L'avantage des Kawai sur les Yamaha quart de queue que j'ai essayé est qu'on a le sentiment d'être devant un piano d'une gamme supérieure, on plaque un accord et on se croit sur un Steinway de concert, l'inconvénient étant que pour obtenir des variations de couleurs dans son jeu c'est bien plus difficile, voir mission impossible.
                        Cela fait que pour jouer du jazz ou du rock où la dynamique de jeu est contenu et où les résonances sympathiques ne sont pas primordiales un tel Kawai pourra être top, voir excellent mais pour jouer de la musique impressionniste il faudra se battre.
                        Un Yamaha sera plus claquant et brillant dans du jazz, ça fera bien l'affaire mais il faudra peut-être plus s'impliquer dans le jeu pour ne par paraitre trop fin vis à vis du saxophone, en revanche il saura servir plus facilement un Debussy malgré qu'il demandera un peu d'effort pour le contrôle de sa brillance.

                        Voilà, mon point de vu affiné et toujours subjectif issue de mon expérience et de mes perceptions.... et que je ne retrouve pas nécessairement dans les sensations que m'offre mon Kawai MP10
                        http://www.varranger.com

                        Commentaire


                        • #27
                          On s'est sacrement ecarte du sujet initial, desole !
                          Je me retrouve totalement dans le dernier post de Lylo (perso, mon coup de coeur mais le banquier ne voulait pas a ete le ibach, quel grain ! meilleur a mon oreille que le Stenway a cote) !

                          Fred, qui vous invite a tester mon KG2D @home
                          __
                          Kronos 73, Nord Stage 2EX compact, AX-7 Widi !
                          https://www.youtube.com/watch?v=Tg_PS8gsZ4Y

                          Commentaire


                          • #28
                            Pas de soucis Captain.cookie, la discussion avec Lylo est très intéressante car je n'ai pas votre expérience pianistique. De plus tu possèdes ce KG2D dont je viens de voir à quoi cela ressemblait, c'est magnifique, je crois que je serais tétanisé par l'émotion si je posais mes mains dessus comme cela m'est arrivé il y a 30 ans dans un magasin à Paris. Sur un superbe Steinway, jétais seul avec un ami, je me assis, plaqué un accord pour tomber dans ce tourbillon sonore incroyable, impossible de jouer quoi que ce soit. A l'époque ce piano valait plus de 320000Frs mais quel son je n'ai jamais oublié!!!

                            Commentaire


                            • #29
                              Il possède un chouette piano le Captain'
                              http://www.varranger.com

                              Commentaire


                              • #30
                                Envoyé par Lylo Voir le message
                                Il possède un chouette piano le Captain'
                                Oui !

                                En fait je m’aperçois que en regardant très sérieusement le rapport Poids/Prix,
                                et après une étude des plus scientifiques,
                                c’est beaucoup moins cher qu’un violon de qualité !

                                Roland RD2000, Nord Piano 2 HP, KORG PA900
                                FocusRite Scarlett 6i6, Lucas Nano 300, 2xMonitors CM30,
                                MacBookPro + Logic Pro X + divers VSTs (AU), Zoom Q2n, Boss VE-5

                                Cheminer ou arriver: quel est mon but ? La musique est un chemin infini...

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X