Publicité

Annonce

Réduire

Goodies AudioKeys

Voir plus
Voir moins

Le devenir de la MusikMesse

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Phil326
    a répondu
    Je pense que c'est le lot de beaucoup de salons , auto , moto , et autres , dans les années 80 on pouvait discuter avec de nombreux artistes comme Jean-michel Jarre , voir des démonstrations époustouflantes, comme tu le dis Spookyman le Synthfest est actuellement en France l'événement incontournable pour les passionnés de synthétiseurs . Et pourtant le Musikmesse est un salon que j'aurai bien aimé voir une fois

    Laisser un commentaire:


  • voyageur
    a répondu
    J'avais lu l'année dernière un article là dessus ou un spécialiste disait en gros que le prix au m2 était devenu totalement délirant et que même des grosses marques freinaient des deux pieds seul Yamaha investissait encore pas mal d'argent alors les petites marques prennent la décision de délaisser purement l'événement. Et du coup, les marques qui sont dans les instruments électroniques préfèrent aller au Superbooth moins cher et surement bien mieux ciblé pour eux. Et puis, je crois que les marques communiquent beaucoup plus sur les réseaux sociaux et non plus vraiment besoins de ces événements ponctuels.

    Laisser un commentaire:


  • spookyman
    a répondu
    Il n'y a pas que la Musikmesse qui en fait les frais...le NAMM n'est plus non plus ce qu'il était il y a 20 ans. Bien qu'il conserve quand même encore nettement plus de monde et d'exposants que la Musikmesse.
    Mais les temps changent, je pense aussi que l'internet et les réseaux sociaux ont eu raison de ces grosses foires. Egalement dans d'autres domaines, je pense à Baselworld en Suisse (une des plus grosses foires horlogères) qui a vécu une forte diminution ces 5 dernières années. Les annonces de nouveautés sont faites sur les réseaux sociaux, il y a des événements spécifiques et ponctuels qui remplacent ces foires.

    Dans le domaine des claviers en Europe, je pense en particulier au Superbooth à Berlin et au Synthfest à Nantes. Deux événements qui ont commencé de manière relativement discrète et qui font désormais partie des événements incontournables des passionnés de synthés et synthèse.

    Mais je pense également que les finances et par là, le management de la Musikmesse, ont scié la branche sur laquelle la Musikmesse de Francfort était confortablement installée. J'ai un pote qui fabrique des kits de batteries de très grande qualité, entièrement à la main. Il y a environ 10 ans, il avait loué une toute petite surface pour y présenter ses instruments. Quand il m'a avoué le prix de location, il m'a également dit que c'était certainement la première et la dernière fois qu'il viendrait là-bas...c'est de la folie pure au niveau budget. Il ne faut donc pas s'étonner que Yamaha, Korg, Roland diminuent les surfaces d'années en années ou ne viennent plus du tout.

    C'est donc un peu le même topo pour moi...la Musikmesse, ce sont de bons souvenirs, un départ souvent aux environs de 04h00 depuis la Suisse dans une voiture bondée, arrivée vers 09h00 sur place et ensuite des kilomètres de marches dans ces énormes halles, un sac à dos qui devient de plus en plus lourd avec les catalogues et autres "goodies", les oreilles qui bourdonnent après le passage dans le "Marshall booth", la grosse halle qui était uniquement utilisée par Yamaha avec Bert qui faisait des démos de malades sur la dernière workstation en date, une bouffe absolument infecte sur les stands extérieurs, des concerts mémorables de musiciens exceptionnels dans la tente extérieure, et à la fin de la journée les pieds en compote et une tête qui ne sait plus quoi penser après toutes ces nouveautés.
    Mais bon, ça c'était il y a vingt ans...
    J'y étais la dernière fois en 2017 et le fait de voir tous ces couloirs vides, ces halles envahies par des marques chinoises, avec presque personne qui s'arrête au stand, mouais...c'est à ce moment que je me suis rendu compte que ce modèle de foire ne peut plus continuer de cette façon.

    Donc cette année pour moi ça sera le Superbooth à Berlin.
    Dernière modification par spookyman, 02 avril 2019, 16h09.

    Laisser un commentaire:


  • fredshep
    a répondu
    Les annonces de nouveautés sont très pauvres cette année !! Espérons que d'ici le 5 avril, il y aura plus d'annonces intéressantes !

    Laisser un commentaire:


  • Wollito
    a répondu
    Je viens de voir qu'il y a finalement une sous-rubrique Musikmesse 2019, contrairement à ce que j'affirme dans mon premier post. Est-ce qu'un modo pourrait avoir la gentillesse de déplacer cette discussion dans cette sous-rubrique? Un grand merci!

    Laisser un commentaire:


  • Daviplane
    a répondu
    Il faut reconnaître qu'il y a eu des années plus riches en rumeurs précédant la MM, en effet. Là, c'est vraiment calme...

    Du point de vue des exposants (https://musik.messefrankfurt.com/frankfurt/en.html), là non plus, rien de palpitant à mon sens...

    Laisser un commentaire:


  • Wollito
    a crée une discussion Le devenir de la MusikMesse

    Le devenir de la MusikMesse

    Bonjour, je pensais poster sur la rubrique appropriée dans le forum sur les salons et évènements, mais il ne m'est pas possible de créer une rubrique dédiée au salon de Francfort de 2019. Alors désolé de poster cette discussion ici.

    En fait, comme l'indique le sujet de la discussion, je m'interrogeais sur l'orientation que prenait désormais cet évènement annuel printanier. Je m'apprêtais à y faire un tour et à partir aujourd'hui, mais en parcourant le nom des différents exposants du salon de cette année, j'ai pu voir que la plupart des grandes marques fabricant nos chers claviers sont quasi tous absents et que la part belle est donnée aux instruments et équipement DJ et à la régie audio-visuelle de la scène musicale. Certes, il y a toujours des salles dédiées aux instruments acoustiques, mais force est de constater que celles-ci sont essentiellement envahies par les fabricants chinois qui semblent vouloir rechercher une vitrine de leurs produits pour attaquer le marché européen.

    De plus le calendrier de l'organisation du salon a été repensée afin de s'accommoder davantage à celui du milieu professionnel, ce qui est légitime pour un évènement qui se veut surtout commercial. La cible est donc essentiellement de créer une plateforme B2B et moins d'attirer le grand public et les amateurs éclairés pour faire découvrir les dernières nouveautés. La preuve en est qu'il n'y a eu aucune annonce sur AK ou même ailleurs sur internet sensée nous mettre l'eau à la bouche...

    La loi du marché prend donc le dessus, ce qui est compréhensible pour les exposants, mais je reste sur ma faim en tant que simple consommateur et cette évolution me laisse malgré tout une petit goût amer. Je dois en effet désormais me résigner à voir ce salon avec une pointe de nostalgie, en me rappelant l'aventure grisante qu'était l'organisation d'un déplacement à la Musikmesse!

    Qu'en pensez-vous?

    Pour ma part, j'ai finalement décidé de ne pas y aller, comme vous l'aurez compris!
Chargement...
X