Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Avis Nord Electro 6D 73

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Méliès
    a répondu
    De mon côté, j'essaye de trouver un peu le meilleur des deux, j'aime bien le côté un peu moderne et pratique des tirettes numériques (dont je me sers pour la création de sons avec de l'orgue en layer qui du coup ne bougera pas), mais j'aime aussi beaucoup "jouer de la tirette", et pour ça j'utilise les 9 sliders du A800 Pro. J'avoue qu'on n'y retrouve pas les mêmes sensation (notamment le petit clic si particulier qui note chaque incrémentation), mais pour pouvoir faire des modifs de son assez radicales où toutes les tirettes bougent en même temps ça passe vraiment très bien (et impossible à faire avec les boutons, pas faute d'avoir essayé ).

    Laisser un commentaire:


  • spookyman
    a répondu
    Pour avoir possédé les deux systèmes, les deux ont leurs avantages et inconvénients. Pour éviter ces écarts de son en bougeant les tirettes, je trouve que le système de Nord est vraiment bien pensé. C'est super intuitif, surtout quand la scène est sombre, les leds rouges sont bien visibles. Le jour en plein soleil, c'est parfois un peu moins évident...et surtout, c'est moins "physique", moins direct que de véritables tirettes.

    Les tirettes, tu peux les bouger l'une après l'autre, seulement quelques-unes ou toutes ensembles, d'un mouvement de la main, avec le bras, la paume, etc...bref, il y a ce contact direct que j'aime beaucoup. Pour ma part, je préfère de vraies tirettes et peux vivre avec ce petit inconvénient que leur position ne correspond pas toujours à ce que l'on a en mémoire (c'est aussi comme cela sur une console B3, A100, etc...avec les touches presets). La plupart du temps, je joue l'orgue sans les presets, en live/direct. Je me note la registration sur ma tablette (Gig Book) que je dois avoir pour le morceau et c'est parti mon coco...c'est un peu moins confortable que d'avoir des presets, mais j'aime cela. Idem pour certains synthés analogiques comme le Moog Prodigy que j'aime encore bien prendre sur scène. Pas de mémoire, mais c'est tellement vite programmé que je peux me permettre de le faire entre deux morceaux...même si les réglages peuvent légèrement varier d'un concert à l'autre, c'est cela aussi le côté analogique et vivant de ces synthés...

    Laisser un commentaire:


  • kikiclavier
    a répondu
    Pas seulement.
    Elles sont automatiquement au même niveau que le preset, donc du réglage à la différence de la version avec drawbars physiques. Cela est important, car cela évite les écarts de son en bougeant ne serait-ce qu'un drawbar, alors les 9...
    Et si les drawbars sont en full (888888888) suite à un précédent jeu live, et que la registration est en 888000000 par exemple, ce sera difficile de passer en full drawbars rapidement puisqu'ils y sont déjà. Il faudra les repousser et les retirer. En live, c'est du sport.

    Les drawbars virtuelles seront toujours à la bonne registration, donc pas d'écart de son.
    Par contre, elles ne se manient pas aussi facilement que sur un Hammond, et ce n'est pas la même sensation non plus.

    Laisser un commentaire:


  • Vemios
    a répondu
    Après une revue de l'histoire je pense que le seul avantage de ces tirettes virtuelles, c'est qu'elles indiquent de façon visuelle et claire l'état effectif des préréglages des drawbars.

    Laisser un commentaire:


  • Papi
    a répondu
    Tout à fait d'accord, après les œuvres écrites pour le classique ont été faites pour des instruments acoustiques avec leurs caractéristiques propres à une époque donnée. Il est osé de comparer un instrument qui a mis plusieurs siècles à arriver à maturité à un autre qui n'a qu'une trentaine d'année d'existence basé sur une même technologie. On a tendance à faire l'erreur (et moi avec) dans l'idée que l'un peut remplacer l'autre, pour moi le piano numérique a une autre fonction... mais c'est un long débat.

    Laisser un commentaire:


  • spookyman
    a répondu
    Je suis convaincu que l'on joue de manière bien plus précise et juste quand on a le bon clavier à disposition. J'ai longtemps joué de la musique classique, sur de bons pianos acoustiques. Jouer du Ravel sur un piano numérique....non, même avec un bon clavier. Pour vraiment jouer avec la dynamique qu'il faut, je préfère de loin la dynamique d'un piano à queue ou d'une excellent piano droit. C'est incomparable.

    Laisser un commentaire:


  • Papi
    a répondu
    Tout à fait d'accord avec toi Spooky, pour ma part mon Stage Piano restant à la maison, j'ai très clairement privilégier la qualité mécanique, c'est fou ce qu'on redécouvre!!!

    Laisser un commentaire:


  • spookyman
    a répondu
    C'est clair...le clavier des Nord Stage et Nord Electro est un peu un compromis qui doit satisfaire plusieurs choses à la fois: le jeu au piano acoustique, au piano électrique, au Clavinet, à l'orgue, etc...Quand on connaît les différences qu'il y a entre ces différents types de claviers, on se dit finalement que le choix fait par Nord est le moins mauvais.

    J'aurais encore toujours à dire que pour celui qui va privilégier les pianos acoustiques, c'est mieux de se lancer vers un stage piano équipé d'un clavier 88 touches à mécanique marteau. C'est lourd, mais quel confort de jeu...
    Le musicien qui jouera en priorité des sons d'orgues et quelques fois des sons de pianos acoustiques ne va très certainement pas prendre un clavier 88 touches qui opposera une résistance trop importante. Bien possible que le clavier des Nord lui soit encore trop ferme...il y a des clones d'autres marques qui sont plus proches d'un clavier de console Hammond.

    Donc oui, soit on se contente d'un toucher moyen/acceptable/compromis qui est utilisable pour tous les types de sons, et c'est quand même cela qui fait la force du concept du Nord Electro, ou bien on privilégie toujours encore l'option de plusieurs claviers dédiés pour chaque type de son.

    Je pratique un peu les deux...quand il y a de la place sur scène, je me ballade avec des claviers dédiés et je m'éclate. Par contre, ça fait beaucoup de matériel à embarquer, monter, redémonter, ranger, etc...et quand la place est calculée au centimètre près et que les temps de changements de scène (open airs) sont comptés, je suis d'accord de faire quelques compromis sur les claviers, le toucher, etc...

    Laisser un commentaire:


  • Papi
    a répondu
    L'avis de Spooky sur le touché du Nord met en lumière le fait de proposer des sons qui s'opposent dans leur jeu et interprétation induit forcément un compromis qui est à mon sens perdant.
    Comme je l'ai dit sur un autre post, je ne comprend pas ces constructeurs (et Yamaha s'y met!) de pianos de scène à vouloir proposer des sons autres que ceux du pianos (et EP aussi), au niveau du clavier il y a aura une ligne médiane pour que tous ces sons soient jouables, mais c'est au détriment de tous finalement.
    Deuxième gros grief, le fait de ne plus proposer de modules, car lorsqu'on les sonorités des Nord (tout à fait bonnes!), Yamaha ou Korg par exemple, il vous faut trois claviers non spécialisés finalement!!!!!

    Laisser un commentaire:


  • captain.cookie
    a répondu
    Faut avouer aussi qu'il est tellement simple de charger un sample de pad dans la section Synth et qu'une fois chargee, elle est de suite disponible.
    En plus, la taille ridicule des samples fait qu'on se pose pas trop questions !

    Comme le nsmp ou le son fait avec la synthese partage le meme moteur, utiliser la synthese n'apporte pas de "sons" en plus dans un moteur.

    Fred,la zy/go matic !

    Laisser un commentaire:


  • spookyman
    a répondu
    Mais c'est bien volontiers que je vous partage mon avis/opinion sur le Nord Electro 6D.
    En toute franchise, je n'ai jamais non plus exploité à fond la partie synthé de mes deux Nord Stage...que ce soit le Classic compact ou le NS2. J'avais toujours l'impression que c'était pratique de l'avoir à bord, si jamais j'en avais besoin, une fois, à tout hasard...mais je ne l'ai jamais vraiment utilisé comme synthé monophonique ou synthé basse. J'ai toujours préféré avoir un véritable synthé analogique, que ce soit un Moog Prodigy, le Mopho X4, le Prophet 6, etc...Par contre, j'appréciais particulièrement le fait de pouvoir doubler un piano ou un son d'orgue Hammond avec une nappe toute en douceur, réagissant par exemple à l'aftertouch, ou contrôlé via une pédale de modulation ou la molette en pierre. Super efficace sur le Nord Stage.

    Maintenant, avec le Nord Electro 6, on arrive pratiquement au même résultat, du moins avec une pédale qui contrôle le volume de la section samples.

    Laisser un commentaire:


  • elwood groove
    a répondu
    Merci Spooky ! je me retrouve aussi dans l'analyse Perso, j'ai toujours depuis plus de 10 ans mon stage 1 compact après avoir eu un Electro 2 73 que j'avais adoré (droit au but, l'essentiel, juste savoir jouer (et du coup progresser)). Et bien le brave stage 1 ne s'en tire pas trop mal encore. bon, le B3 est un peu à la traine. les pianos acoustiques aussi. les rhodes et wurly ca tourne encore bien en live. ces machines sont construites pour durer tant dans le contenu que par le contenant)
    Pour tester de tps en temps en comparaison directe avec des NS2EX loués en 88 notes pour certains concerts : le son a pas mal évolué. ça fait réfléchir. Passer au Electro 6 (ou 7 le temps que je me décide ) me tente plus qu'un stage 3 (outre le budget) car je n'utiliserais jamais pas tout ce qu'un stage 3 peut faire (je sus exploite le stage 1 d'ailleurs). Seul bémol pour moi, je fais partie des aficionados des tirettes numériques. Depuis le temps je maîtrise et checker sur l'écran la position des drawbars me paraît antinomique avec l'esprit nord du "sans écran" ... va falloir que je lorgne un stage 2EX73 quoi ... un de ces jours

    Laisser un commentaire:


  • lekanut
    a répondu
    Nous sommes bien d’accord

    Fred:
    T’as le kronos et le stage 2, pas difficile de saisir les nuances sur les Rhodes entre ceux de chez Korg et ceux de chez Nord non?

    Laisser un commentaire:


  • spookyman
    a répondu
    Même celui de mon Crumar Mojo 61 est meilleur, bien qu’il n’en a qu’un seul...idem pour le Clavinet.

    Laisser un commentaire:


  • lekanut
    a répondu
    Tout d’abord un grand merci Spooky pour ce chouette avis
    Je partage bien sur une bonne partie de cet avis tout naturellement..

    Fred pour ma remarque concernant Nord et ce qu’on leur pardonne, c’est simplement pragmatique, mais effectivement la simplicité et l’efficacité chez eux ne dénigre amais l’essentiel a savoir le plaisir de jouer de la musique avec une belle homogénéité sonore.


    Pour les Rhodes j’ai juste un souci:
    Pas qu’ils soient de mauvaise qualité en soi, mais qu’après avoir eu en main par exemple ceux du Kurzweil Forte,du Yamaha CP4, ou en ce moment jouer avec le Grandstage...ben apres quand meme Nord prend un petit coup de vieux.
    Dernière modification par lekanut, 08 décembre 2018, 07h26.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X