Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Roland Juno-60

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Roland Juno-60

    Bonjour,

    Quelles sont les pièces qui lâchent le plus souvent sur ce synthé ? Si on change la pile, je suppose qu'on perd tous les presets, non ?


  • #2
    Envoyé par ManuD Voir le message
    Si on change la pile, je suppose qu'on perd tous les presets, non ?
    Quel que soit le synthé, sauf que certains ont la banque usine en ROM donc facile à recharger.

    Pour le Juno-60, à moins qu'il ne soit rétromidifié, il faut sauvegarder les sons via l'interface Tape (Load / Save). Il faut pour cela un câble Jack - mini Jack (ou parfois jack - jack si via carte son PC) que tu branches sur l'entrée Micro d'un magnéto-cassette, ou directement dans ton PC et tu sauvegardes le résultat en fichier WAV.
    Kronoscopie, tout sur le Kronos

    http://www.kronoscopie.fr

    Commentaire


    • #3
      Oui, ça j'ai compris ; là où j'ai un doute, c'est pour recharger les sons. Il suffit de faire la manip inverse Tape -> Synth & les sons sont rechargés ? Je suis surpris que ce soit si simple pour du matériel du début des 80'.

      Commentaire


      • #4
        Je confirme, c'est exactement cela. Et ça marche impec, parfois même plus vite que le midi...Mais c'est vrai que c'est un peu déroutant, de penser que ce "bruit" que tu envoies au Juno-60 contient en fait tous les paramètres pour les quelques mémoires qu'il y a à bord. Bon, en même temps, c'est pas étonnant...les possibilités sont limitées.

        Commentaire


        • #5
          ça me rappelle un vieil ordi THOMSON MO6 que j'avais quand j'étais ado qui utilisait aussi la cassette audio pour transmettre les infos :dents

          Commentaire


          • #6
            Idem pour mon viel Amstrad CPC464.

            Peek... poke....
            Kronoscopie, tout sur le Kronos

            http://www.kronoscopie.fr

            Commentaire


            • #7
              En fait, je viens d'acheter un Roland Juno-60 ; dans l'annonce, il était précisé que celui-ci nécessitait une révision car il avait quelques problèmes. Je l'ai acheté 250 € ; pour ce prix là, il était vendu avec le séquenceur Roland JSQ-60 qui, lui aussi, nécessiterait une révision.


              J'ai passé le Juno en revue ; en fait, les problèmes que j'ai trouvés ne sont pas nombreux :
              • il y a deux touches (fa & la du milieu) qui déconnent un peu, mais qui fonctionennt tout de même ; l'une déclenche la note à l'enfoncement mais aussi au relâchement (mais ce n'est pas systématique) & l'autre produit une sorte d'arpège irrégulier, alterné de craquements ;
              • le bouton de déclenchement manuel du LFO (LFO Trig) ne fonctionne plus ;
              • le potentiomètre de volume craque par moment, même sans qu'on le tourne.
              Pensez-vous que ce soit difficile à réparer ? Pour les touches, un bon nettoyage remédirait-il à ce problème ?
              Toutes les diodes s'allument, les boutons semblent donc faire contact.


              Je n'ai pas encore essayé le JSQ-60.

              Commentaire


              • #8
                C'est le même prix que j'avais payé le mien, y compris le JSQ-60 !

                Possible qu'il n'a plus été joué un certain temps. Donc ouvre-le, nettoie le soigneusement, et je conseille donner un petit coup d'oeil aux contacts sous les touches. Possible qu'ils soient juste encrassés (dans le cas de la note qui retrigg presque seule). Dans ce cas, un nettoyage à l'alcool s'impose.

                Et pour les potards qui crachottent, parfois de les réutiliser de manière efficace et intense peut les remettre en bon état.

                Commentaire


                • #9
                  Merci spookyman ; je vais voir ce qu'un bon nettoyage améliore.

                  Commentaire


                  • #10
                    Mais du coup, quelles sont les pièces qui lâchent le plus souvent sur ce synthé ? Personne n'a répondu à cela.

                    Commentaire


                    • #11
                      Normalement, les condensateurs vont voir leurs caractéristiques changer ce qui va entrainer des modifications de courant, tension, polarisation ce qui peut ensuite entrainer l'échauffement puis la destruction d'un transistor, circuit intégré.... (normalement un circuit bien étudié avec des composants de qualité dure des dizaines d'années).

                      Donc, assez difficile de répondre à cette question. J'ai eu un Juno 60 en 1983 et il me semble que les oscillateurs était gérés par circuits intégrés numériques pour accroitre la stabilité (les DCO : Digital Control Oscillator), c'était quand même de l'analogique pour la génération sonore. Voir donc si ces fameux circuits sont faciles à trouver par exemple.

                      Bon, y'a l'usure des potentiomètres mais ça, c'est relativement facile à changer. Y'a des Led qui peuvent claquer, c'est du standard. Quand aux boutons...

                      Ou là, cela remonte loin !!!! (1983), pourquoi j'ai arrêté de pratiquer l'électronique dis donc .... ...ah oui, pour faire de la musique
                      Dernière modification par bluedid, 22 janvier 2010, 01h34. Motif: ajout
                      La musique c'est la vie en bleu avec... Midjay+, Motif 7 et XF, Pa50, Pa2x, Pa600, clavier maître UF8, Triton, Pa500M88, Zoom R16, H1, H6, iRig Pro Duo, Audiobox 96, Quatafire... et systèmes Linux Debian 9, 10, 11 Librazik 2, 3, 4, AVL et Ubuntu Studio 18.04, 20.04, 22.04 en MAO... ...en fait juste un piano droit son type "bastringue" me suffirait aussi !

                      Commentaire


                      • #12
                        J'ai eu pendant 20 ans un Juno 60 (1983->2006). Dans mons cas, les oscillos étaient restés stables, les potards ne crachouillaient pas, par contre, les contacts clavier étant assurés par de petites pastilles, certaines touches répondaient moins bien.
                        Il parait qu'il suffit de rajouter un peu de graphite (du crayon de papier ! lol) sur les contacts pour remédier au problème de touches. Je n'ai pas essayé et je doute que ça soit une solution durable ; changer la nappe clavier en entier n'est pas compliqué mais ça coute assez cher (mais le clavier est reparti pour 20 ans de bons services).
                        Pour la maintenance électronique des Roland Oxygen Lyon est tout à fait compétent : http://www.oxygen.fr/
                        Korg Kronos - Kurzweil PC361 - Piano WERSI

                        Commentaire


                        • #13
                          Merci à vous deux.

                          Commentaire


                          • #14
                            Y'en a un à vendre sur la bay:
                            http://cgi.ebay.fr/SYNTHE-JUNO-60-RO...item19ba19d074

                            Commentaire


                            • #15
                              Merci. Je suis curieux de voir à combien il va finir. Par rapport à d'autres, celui-ci à l'avantage d'être MIDIfié.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X