Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

SM Pro V-machine ou Ipod touch + interface midi ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • SM Pro V-machine ou Ipod touch + interface midi ?

    Je voulais acquérir une petite machine pour des sons de synthés pour le live, et j'avais pensé à cette V-machine qui est peut être très intéressante vu le prix pratiqué chez certaines enseignes. J'ai vu les videos sur You Tube et je me suis renseigné sur le site de SM Pro : les possibilitées sont intéressantes.

    Maintenant, on peut obtenir un ipod touch 8go + interface midi (de type mobilizer ou Irig midi) pour un peu plus cher. Cette configuration donne accès à une belle palette de synthés sur Ios. De plus, avec le futur Ik multimedia SAMPLETANK pour Ios, on aura accès à la crème des sons de l'éditeur pour une taille totale de plus de 1go (500 patchs).

    Quel est le choix le plus judicieux, une V-machine ou un Ipod touch + interface midi ?

    Voici mon comparatif :

    V-machine

    Avantages :
    - machine à sons tout en un
    - accès aux standard vst et vsti (pas tous)
    - entrée audio
    - qualité des convertisseurs en sorties
    - larges possibilités de configuration

    Inconvénients :
    - machine un peu bruyante
    - les gros vst et vsti son inaccessibles (faible puissance du processeur)
    - integration des vst qui peut être compliqué à configurer
    - pas de potards pour la modif en temps réel du son

    Ipod Touch + interface midi

    Avantages :
    - petite machine inaudible
    - choix en synthés en grande progressions
    - grande simplicité d'utilisation et de configuration de manière globale
    - prix de certains synthés très abordables
    - possibilité d'utiliser l'écran multitouch comme contrôleur physique

    Inconvénients :
    - sortie audio mini jack 3.5
    - pas d'entrée audio
    - pas d'accès aux format vst et vsti
    - durée de vie de la machine limitée (on sait que chez Apple, on ne peut pas changer la batterie, ce qui fait que l'on est en face d'un produit à l'obsolescence programmée)

  • #2
    Bon, j'ai eu le V-machine, je l'ai gardé deux jours et je l'ai renvoyé chez le revendeur.
    Machine qui a beaucoup de charme, mais purée, le bruit du ventilo il n'y a rien y faire, je m'y fait pas !!!
    De plus, c'est quand même un peu galère toute cette histoire de licences à valider, j'ai pas pu faire marcher mon vst du CS80 (pas celui d'Arturia).
    C'est décidé, je pars sur iOS avec le Ipod touch ou L'iPad2.

    Commentaire


    • #3
      Je vous donne mon expérience de L'ipod touch 4G avec Irig Midi.
      L'interface midi marche bien, même si j'ai eu des fois des petits soucis de reconnaissance avec mon Ipod touch, mais rien de grâve, ça marche.
      Par contre, je le dis clair et direct : tout ceux qui cherchent à se concevoir un expandeur sous IOS ne doivent pas prendre un Ipod touch 4G doivent passer leur chemin, il faut clairement choisir un Ipad 2 (ou un iphone 4S).
      En effet, quand on utilise les applications directement avec le Ipod touch, on ne se rend pas compte de la limitation de la polyphonie. Avec le controle d'un clavier maître, là cela le fait pas du tout !
      La latence reste satisfaisante, mais on peut pas en tirer grand chose, et ceux avec la quasi des applications que j'ai testé (Achemy mobile, sunrizer, Sampletank ios) car la polyphonie est assez faible, même si on ne s'en rend pas compte tout de suite...
      De plus, on peut même entendre des craquements (sampletank ios).
      De plus, je trouve que la qualité sonore de la sortie casque est vraiment pas satisfaisante (sur L'Ipod touch 4G en tout cas). Car en plus, de proposer un faible volume de sortie (même à fond c'est faible), on sent que la qualité de conversion n'est pas génial, désolé pour le pro-Apple, mais les convertisseurs sont assez pourris je dois dire, il y a un manque de définition qui m'a semblé vraiment frustrante, sur mes enceintes de studio, c'est sans appel (et sans apple )...
      Moi, ça m'a complètement refroidi, je préfère revenir au bon vieux hardware dédié qui est nettement plus fiable et musical...
      Dernière modification par GIGASTUDIO, 28 octobre 2011, 12h16.

      Commentaire


      • #4
        Je rigole ....
        Il aurait fallu penser dès le départ à un tandem iPad2 / Alesis IO dock ...
        Penser obtenir des flux audios de qualité supérieure en utilisant des générateurs de sons en temps réel sur un appareil grand public destiné à lire des mp.3 !!! Une sorte de rêve éveillé peut-être ?
        Avec mes excuses pour mon ironie, mais à vouloir chercher des solutions au rabais, on tombe presque toujours sur des déceptions ... Aujourd'hui l'iPad est devenu un outil musical à part entière avec de très nombreuses possibilités et surtout une extraordinaire polyvalence ... La question étant simplement de savoir pourquoi aller chercher ailleurs des solutions incertaines ... Ce que l'on gagne en argent on le perd en temps passé à vouloir crėer une chimère, la déception en prime ....

        Commentaire


        • #5
          Oui, tu as raison, j'ai vraiment perdu mon temps... Par contre, l'ensemble IPad 2 et Alesis Idock, c'est presque 700 euros, dans ce cas là, on rajoute 200 euros et on a un MacBook air qui permet de faire beaucoup plus... Donc je suis quand même reservé sur la pertinence, sauf si on utilise l'iPad pour plein d'autres trucs...

          Commentaire


          • #6
            Sans vouloir te froisser, je pense que tu te trompes encore une fois de débat ...
            Le Tandem iPad2 / Alesis IO dock est beaucoup plus polyvalent qu'un MacBook Air solitaire ...
            Il me semble préférable d'avoir à disposition des nano-applications qui tournent sur une tablette puissante que des méga-applications qui tourneront sur un portable peu puissant ...
            Et ce raisonement est valable sur bien d'autres aspects pratiques, comme le fait de pouvoir utiliser l'iPad2 comme d'une surface de controle avec clavier via une app comme l'Animoog par exemple ou bien l'AddictiveSynth
            Le piège classique consiste à considérer la puissance brute comme étant la preuve d'une présupposée supériorité.
            D'aprés mon expérience, je peux t'assurer qu'il est bien plus ludique et sécurisant d'utiliser les très jolies applications musicales sur un iPad en temps réel que de faire la même chose sur un petit portable avec, par exemple, un DAW et des plugs Arturia qui vont coincer sur des accords à 4 ou 5 notes ...

            Commentaire


            • #7
              j'ai peur que dans un an, on soit "obligé" de passer à l'iPad 3 ....
              INSTRU: Roland FG7/ARX1&2-JU2 Korg PA800E-SV1-Kaosillator Ketron SD2 hammond sk1
              STUDIO: Samson Rubicon 6 + Prodipe10 Edirol M10DX-FA101 SE X1/X1R, Lexicon MX200 Behr BCR2000
              SONO: Presonus SL16.4.2, A&H ZED 12FX, DBX DriveRack, Montarbo MT180A QSC GX5 JBL PRX 612m, B.Corde CG7-S118C Shure SM57/58/b58A Audix OM7/i5/D6/ADX51, Senn e865/e609/wireless
              .... et quelques babioles ;-)

              Commentaire


              • #8
                Attends, on parle de Mao, le jour où ton IPad fera tourner un Kontakt 4 et un omnisphere, on pourra en rediscuter, mais je suis désolé, au niveau synthé, ce qui est proposé sur Ios, c'est de la bricole, du gadget comparé à ce qui peut tourner sur un mac book air. Car le mac book air dernière génération à des performances avoisinants celle du MacBook pro, donc question puissance, on peut faire beaucoup de choses avec cette bécane, tu n'a jamais utilisé ce type de machine j'ai l'impression... Concernant la pertinence de l'IPad, c'est vrai que c'est pratique comme bloc note musicale, mais pour de la production définitive ou une utilisation de super gros son en live, on peut rien en tirer à moins de vouloir pondre de la daube electro à la Guetta...

                Commentaire


                • #9
                  L'important pour moi n'est pas les possibilités, mais le résultat final qui compte, car au final que se soit en live ou en composition, c'est le SON qui sort de ta machine qui est le seul juge... Ton IPad à douze mille synthés et sequenceurs, mais c'est cheap, tout juste bon à faire le geek sur YouTube... Je me suis fais avoir, on verra plus tard quand l'IPad sera plus puissant et qu'on aura des vrais productions identiques à ce que l'on trouve sur ordinateur... Pour moi, c'est bon, je retourne au hardware, un bon petit korg Tr61 sonne 100 fois mieux...
                  Dernière modification par GIGASTUDIO, 31 octobre 2011, 18h16.

                  Commentaire


                  • #10
                    coté son, je suis sur le c.l avec l'ipad et son dock alesis (que pour les sorties audio) et des synthés comme animoog, addictive synth ou Ims20 sont absolument bulffants et je n'ai jamais rencontrer un tel plaisir a faire mes sons de façon tactile.
                    sur addicitve synth tu peux dessiner la forme de tes filtres aux doigt et faire du morphing entre les 2. les modulations de animoog sont stupéfiantes et vraiment le son qui sort de i/O dock est plus que satisfaisant à mes oreilles.
                    reste le pb romplers...a part garageband il n'y a pas grand chose sur ipad.

                    vraiment je suis bluffé; on peut programmer les sons de façon tactile, jouer comme avec un kaossilator, il ne tient pas de place et il est presque donné :oups .
                    une question cependant : qu'as tu comme hardware a 650 euros qui permet d'emuler les boites a rythmes vintages(DM1) , un MS20, un synthé soustractif ultra puissant (animoog), un synthé additif pour des paysages sonores, un DX27 (4op), un synthé granulaire (samplewiz); un lecteur d'echantillon (alchemy); un tenori on, une electribeR, un fairlight II et III (avec les sound set d'origine); d'avoir un synthé modulaire (jasuto pro)...un kaossilator pro

                    je m'enflamme là . mais cet Ipad quel outil créatif

                    mais il y a quelques soucis quand même : interface midi assez chatouilleuse n'aimant ni le patch, ni l'EWI. avec un clavier c'est OK. la polyphonie est vite à genoux. les entrées audios du dock sont dures a régler avec un phénomène de seuil assez bizarre et pas compatible avec amplitude
                    SAX alto et sopranino, guitares, harmonicas, flutes, EWI, D-05, voicelive3, beat buddy, EHX superego, reverb Immerse, boss sy300, Live 9, komplete 10

                    Commentaire


                    • #11
                      et j'oubliais c'est un super controleur midi, avec step sequencer a l'ancienne, pad, launch pad pour live...
                      SAX alto et sopranino, guitares, harmonicas, flutes, EWI, D-05, voicelive3, beat buddy, EHX superego, reverb Immerse, boss sy300, Live 9, komplete 10

                      Commentaire


                      • #12
                        Pour ma part j'attends avec impatience le clavier AKAI Synthstation 49 sur lequel on peut fixer l'iPad2...Celui-là:




                        Cela devrait permettre d'exploiter encore un peu mieux la jouabilité de la bête. Ca ressemble un tout petit peu à un mini-Oasys.
                        Fichiers attachés

                        Commentaire


                        • #13
                          Attention avec l'Akai ... Il me semble avoir compris qu'il n'y avait pas de convertisseurs D/A ! Le flux audio serait donc celui de l'iPad en mode natif 16 bits 44 Khz ... Cela fait une énorme différence avec la solution proposée par Alesis qui intégre pour sa part des convertisseurs A/D et D/A en 24 bits a priori 96 KHz .... A l'usage, on entend clairement la différence, l'IO dock Alesis étant pour l'instant la seule véritable interface audionumérique pour l'iPad.

                          Commentaire


                          • #14
                            Intéressante votre discussion/comparaison entre la solution MacBook Air et la solution iPad2.

                            De nouveau, c'est un peu comparer des Boscoop et des Golden (si on veut rester dans le domaine des variétés de pommes). Un MacBook Air est un ultra-portable, avec un poids réduit à environ 1 kg, avec une puissance (dans le dernier modèle) pratiquement équivalent au MacBook Pro (manque le quadcore...), avec un disque dur ou du SSD, système d'exploitation OS-X, une autonomie de 5 heures environ (pour le modèle le plus compact), et quelques limites au niveau de la connectique. Mais la puissance suffit pour faire tourner des applications qui tournent également sur d'autres ordinateurs, qu'ils soient de bureau ou portable.

                            Un iPad, c'est avant tout une technologie tactile, une approche complètement différente. C'est le gadget de luxe inutile au premier abord (je vivais très bien sans mon iPad...), mais qui devient rapidement indispensable une fois que l'on a goûté aux possibilités proposées. La puissance n'est pas la même, la polyphonie est limitée, il n'y a donc pas non plus les même applications qui sont proposées, ou des versions simplifiées, moins lourdes, optimisées pour le tactile. Par contre, les 10 heures d'autonomie ne sont pas des conneries...et le côté ludique, le poids de 600 gr, des applications très sympathiques et qui invitent à créer sont des arguments qui peuvent aider à faire avaler la pilule "j'ai investi 400 Euros dans une tablette numérique".

                            L'avenir appartient à ces tablettes. Je suis presque certain que dans 5 ans, elles seront plus ou moins équivalentes, voir plus puissantes que les ultra-portables. La preuve, la vente des ordinateurs portables est en baisse ! Acer tente de redonner un second souffle en se lançant dans le marché des ultra-portables. Mais la raison de la baisse des portables est en grande partie à remettre au compte des tablettes. 90% des utilisateurs de portables l'utilisent pour pouvoir surfer, consulter les mails en chemin, et parfois taper un petit texte...J'en connais très peu qui s'amusent à éditer une vidéo de 90 GB avec Final Cut Pro sur un MacBook Pro alors qu'ils sont dans le train, le métro! C'est tellement plus agréable de pouvoir le faire, au calme à la maison. Pour une utilisation vraiment portable, lire ses mails, surfer, poster quelques répliques sur un forum, écrire un petit texte, une tablette suffit amplement.

                            C'est ce côté ludique, facile, tactile qui est mis en avant. Il existe des applications pour iPad que l'on peut utiliser de façon pro aussi. Mais quand on est en studio, et que j'ai un vrai piano, un Fender Rhodes, des synthés analogiques, je me vois mal sortir mon Ipad et remplacer le son de Rhodes avec celui proposé par Garage Band.

                            En live, j'ai déjà utilisé TouchWizz pour un solo. Cela demande plus de concentration (surtout quand on le joue directement à l'écran) que sur un clavier "normal", mais c'était fun. Et le son est unique ! Par contre, pour développer une idée en vacances, quand je n'ai pas envie de trimbaler un clavier USB, un portable (ça fait vite quelques kilos dans les bagages...), c'est iPad direct. Et on va déjà un petit bout...

                            Commentaire


                            • #15
                              A vrai dire je ne m'attendais pas à ce que cette discussion bifurque à ce point-là !
                              A la base, il s'agissait de comparer des solutions ultra-portables et donc forcément avec des limites en terme de puissance. Limites compensées justement par l'aspect fonctionel et polyvalent (certains disent gadgets) des appareils à écran tactile ... Bref, tout ça pour conclure qu'un Korg TR-61 sonne 100 fois mieux qu'un iPad ! Je cherche encore la logique qui a conduit à cette pirouette !
                              Maintenant, en ce qui concerne les avantages et inconvénients d'un iPad vs un MB Air il est vrai que ce débat est sensé ... Je pense en effet que les tablettes tactiles ont un sérieux avantage fonctionnel par rapport à un ordinateur portable et que l'avenir leur appartient. Le déficit de puissance sera comblé rapidement car c'est LE facteur limitant.
                              Depuis que j'utilise l'iPad, je n'allume mes MacBook Pro que pour des besoins bien spécifiques en MAO ...
                              A terme, l'apparition de véritables ordinateurs sous OSX avec écran tactile semble incontournable. Le succès indiscutable de l'iPad indique la direction à suivre et de constater que iPapy ne s'était pas trompé lorsqu'il affirmait que son gros iBidule était une révolution. Je suis persuadé que dans moins de trois ans on verra débouler un MacPad Pro avec ecran de 15' ultra haute définition, connectique unique ThunderBolt, SSD de grande capacitė, processeur quad-core a très basse consommation électrique et doté d'un OS réelement multi-taches ...
                              Mais pour revenir au sujet, aujourd'hui il ne fait aucun doute que le tandem iPad / IO dock est la solution la plus aboutie pour qui recherche le meilleur rapport mobilité / puissance.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X