Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

A quand un arrangeur orienté musique électronique ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #91
    Envoyé par galettouille Voir le message
    Ce qui est certain c'est que les grands musiciens qui ont laissé un nom dans l'histoire de la musique sont essentiellement ceux qui savaient écrire pour des instruments variés et avaient une grande dextérité dans au moins un instrument.
    Tout à fait d'accord, mais je ne pense pas que l'on ait tous ce talent. En tout cas, pas moi

    Roland Jupiter 80, Ableton Live 9/Push, Yamaha MG82CX, Machie MR8, BeyerDynamic DT 770 Pro, Roland Quad-Capture
    Avant : Kawai K1, GEM WS2, Korg X5DR, Yamaha ES8, Access Virus TI desktop, Korg EMX1, Korg R3, Roland Integra-7, Launchpad/Ableton Live 8, Omnisphere, Roland BK-7m, Korg KingKorg, Elektron Analog Four
    https://www.youtube.com/user/jeffdigit

    Commentaire


    • #92
      Envoyé par galettouille Voir le message
      J'ai le même dans mon PA3X. C'est le style "Ibiza 2002" d'un Tyros.
      Bien vu, c'est exactement ça. :super

      Alors qu'est ce c'est d'être musicien ? Est ce que c'est celui qui passera du temps à programmer ses instruments ou bien celui qui créera de la musique de façon instinctive avec des outils électroniques appropriés ?
      Tout a fait d'accord avec toi pour la notion de "créer de la musique avec des outils électroniques appropriés" je ne pense pas que ce soit forcément utile d'entrer dans les entrailles d'une machine pour pouvoir s'en servir mais comme je ne suis pas du tout d'accord avec "celui qui créera de la musique de façon instinctive" car pour moi ça ne veut rien dire, est d'instinct en musique que ce qui a été appris un jour quelque part, je pense qu'en effet dans ce domaine triturer à fond une machine pour en sortir quelque chose est une bonne chose.

      Tout à fait d'accord, mais je ne pense pas que l'on ait tous ce talent. En tout cas, pas moi
      Et oui, le talent c'est le produit d'un travail, tous les ceux qui font preuve de talent ont un gros travail de réalisé derrière eux, certains l'ont oublié et parlent d'instinct. Quand on donne en modèle le génie inné de Mozart on cache les années de labeur que son père lui a imposé dès son plus jeune âge et on oublie aussi que pour écrire et jouer tout ce qu'il a écrit et bien cela s'appelle "du travail" quand bien même il était facile pour lui.
      http://www.varranger.com

      Commentaire


      • #93
        Envoyé par Lylo Voir le message
        Et oui, le talent c'est le produit d'un travail, tous les ceux qui font preuve de talent ont un gros travail de réalisé derrière eux, certains l'ont oublié et parlent d'instinct. Quand on donne en modèle le génie inné de Mozart on cache les années de labeur que son père lui a imposé dès son plus jeune âge et on oublie aussi que pour écrire et jouer tout ce qu'il a écrit et bien cela s'appelle "du travail" quand bien même il était facile pour lui.
        Plutot que d'instinct, je dirais "automatisme" par rapport à ce qu'on a appris, ecouté et qui, par la magie de notre cerveau, surgit au moment adequat. C'est cet acquis, technique et culturel (dans le sens d'avoir apprehendé beaucoup de genres) qu'on nommera "instinct" ou "inspiration spontanée". Et c'est egalement le melange et la synthèse de tout cela qui fera qu'untel ou untel créera un nouveau style ou une "nouvelle" musique, bien qu'en etudiant un peu le probleme sous une forme "structurelle" (rythmique, harmonique etc...), on s'aperçoit qu'il n'y a presque rien de nouveau sous le soleil. Meme les grands "classiques" se sont inspirés de ce qui existait deja en y apportant leur patte et, de ce fait, créer un "nouveau genre". De toute maniere, inconsciemment, nous sommes tous influencés par quelque chose qui nous a fait "tilt" à un moment ou à un autre, et qui rejaillit soit sur notre façon de jouer, soit dans nos compos. Comme l'a si bien dit Lylo, il n'y a pas de musique passeïste ou ancienne mais la musique tout court qui se renouvelle en permanence, et ceci, on s'en aperçoit assez bien si on fait l'effort d'aller fouiller dans le passé.
        Pour ma part, lorsque je veux obtenir un resultat qui me convienne, je passe le temps qu'il faut et surtout je ne laisse pas un autre le faire à ma place car ce dernier n'est pas dans ma tete.
        Sans doute, comme certains d'entre nous, fais-je partie de cette generation elevée dans le "si tu le veux, fais ce qu'il faut pour". Ce qui ne m'empeche pas d'utiliser de temps à autre des choses qui me conviennent parfaitement et faites par d'autres. Apres tout, nous n'avons pas, tous autant que nous sommes, la science infuse. Le plug and play, c'est pratique mais c'est quand meme limité. Et puis, mettre les mains dans le cambouis, ça me permet aussi de faire fonctionner mes petites cellules grises et de les empecher de s'installer dans un confort destructeur, comme quand j'essaie de faire tourner des choses improbables avec un OS pas vraiment fait pour ça.:oups
        Peu importe le matos, à condition qu'il soit de qualité, ce qui est important c'est ce qu'on a dans la tête et de bonnes oreilles !

        "Man lebt, solang man Traüme noch leben kann" (On reste vivant aussi longtemps qu'on peut encore vivre ses rêves)

        Commentaire


        • #94
          J'avoue avoir un peu de mal à suivre...

          Encore une fois - alors qu'il semble évident à certains - je ne parviens pas à voir le rapport entre le fait de mettre les mains dans le cambouis et le fait d'être musicien. Ou alors, c'est que nous ne donnons pas le même sens au mot "musicien". Pour moi - excusez ma simplicité d'esprit - un musicien, c'est... quelqu'un qui joue de la musique.

          Un pianiste, un violoniste, un harmoniciste, un percussioniste, un machinchosiste... tous sont musiciens dès lors qu'ils jouent de leur instument... qu'est ce que viens faire le cambouis dans tout ça ?

          Et puis je crois qu'il y a amalgame entre le terme "musicien" et le terme "créateur"...
          Mais même là, pareil, depuis quand doit-on en sus être créateur pour avoir le droit de se prétendre musicien ?

          Maintenant, si on restreint le champ de la discussion aux claviers électroniques, ben pareil... certains se contenteront d'utiliser un clavier tel quel, d'autres seront de suite attirés par les entrailles de la bête, mais aucune de ces deux démarches ne prévaut particulièrement à mes yeux à l'heure de juger - si tant est que cela ait un sens - la qualité de leurs productions respectives.

          On est pas tous fait pareils, mettre les mains dans les cambouis, c'est un état d'esprit, pas un passage obligatoire ni la garantie qualitative de quoi que ce soit...
          https://www.youtube.com/user/alaouet/featured?view_as=subscriber

          Commentaire


          • #95
            Certains ne semblent voir qu'une forme de musique. Celui qui apprend la théorie, les bases et qui travaille, travaille, travaille pour sortir quelque chose. (je suis passé par là :roll
            Mais il est où le plaisir de jouer par passion, uniquement pour le plaisir perso ou pour partager ? J'aime bien prendre l'exemple de celui qui joue du tamtam et qui joue à l'oreille et au feeling.
            Alors bien évidemment nos machines ne sont pas aussi simple qu'un tamtam, mais imaginez le potentiel des machines électroniques si elles permettent aux musiciens de revenir à ce qui est fondamental.

            J'aime bien le piano pour ça. Pas parce que je maîtrise toutes les techniques du piano (ce qui est vraiment pas mon cas) mais parce que c'est un instrument simple en soi et que lorsque je pose mes doigts sur les touches, je ne pense qu'au son qu'il en sortira.

            Roland Jupiter 80, Ableton Live 9/Push, Yamaha MG82CX, Machie MR8, BeyerDynamic DT 770 Pro, Roland Quad-Capture
            Avant : Kawai K1, GEM WS2, Korg X5DR, Yamaha ES8, Access Virus TI desktop, Korg EMX1, Korg R3, Roland Integra-7, Launchpad/Ableton Live 8, Omnisphere, Roland BK-7m, Korg KingKorg, Elektron Analog Four
            https://www.youtube.com/user/jeffdigit

            Commentaire


            • #96
              Envoyé par alaouet Voir le message
              J'avoue avoir un peu de mal à suivre...

              Encore une fois - alors qu'il semble évident à certains - je ne parviens pas à voir le rapport entre le fait de mettre les mains dans le cambouis et le fait d'être musicien. Ou alors, c'est que nous ne donnons pas le même sens au mot "musicien". Pour moi - excusez ma simplicité d'esprit - un musicien, c'est... quelqu'un qui joue de la musique.

              Un pianiste, un violoniste, un harmoniciste, un percussioniste, un machinchosiste... tous sont musiciens dès lors qu'ils jouent de leur instument... qu'est ce que viens faire le cambouis dans tout ça ?

              Et puis je crois qu'il y a amalgame entre le terme "musicien" et le terme "créateur"...
              Mais même là, pareil, depuis quand doit-on en sus être créateur pour avoir le droit de se prétendre musicien ?

              Maintenant, si on restreint le champ de la discussion aux claviers électroniques, ben pareil... certains se contenteront d'utiliser un clavier tel quel, d'autres seront de suite attirés par les entrailles de la bête, mais aucune de ces deux démarches ne prévaut particulièrement à mes yeux à l'heure de juger - si tant est que cela ait un sens - la qualité de leurs productions respectives.

              On est pas tous fait pareils, mettre les mains dans les cambouis, c'est un état d'esprit, pas un passage obligatoire ni la garantie qualitative de quoi que ce soit...
              C'est excellent ! Je n'avais pas ton post avant de poster le mien mais c'est exactement ce que je voulais dire.

              Roland Jupiter 80, Ableton Live 9/Push, Yamaha MG82CX, Machie MR8, BeyerDynamic DT 770 Pro, Roland Quad-Capture
              Avant : Kawai K1, GEM WS2, Korg X5DR, Yamaha ES8, Access Virus TI desktop, Korg EMX1, Korg R3, Roland Integra-7, Launchpad/Ableton Live 8, Omnisphere, Roland BK-7m, Korg KingKorg, Elektron Analog Four
              https://www.youtube.com/user/jeffdigit

              Commentaire


              • #97
                On en revient à ce que j'écrivais tout au début : il faut définir ce que veut dire "mettre les mains dans le cambouis". Et surtout ne pas sous-entendre que parce qu'on sait programmer, alors on passe moins de temps à faire de la musique, alors c'est pas bien.
                La question c'est aussi de savoir à partir de quel moment on est créateur.

                A priori un "simple" interprète crée à son niveau : son voisin ne jouera pas exactement la même chose, avec la même partition.
                Néanmoins nombre d'élèves de conservatoire savent lire et sont bons techniciens mais, à mon sens, piètre musicien.

                Un gars qui écrit des textes extras, qui pond des harmonies et des mélodies originales, et qui se sert au final de styles d'usine d'un arrangeur pour finaliser sa création, évidemment que c'est un musicien.

                Un gars qui ouvre et ferme des filtres, assemble des patterns tout faits et empile douze sons d'usine pour ensuite plaquer deux accords et "faire" un morceau de 17 minutes, si il sait pas faire autre chose, ben...

                Commentaire


                • #98
                  Envoyé par jeffdigit Voir le message
                  ...Mais il est où le plaisir de jouer par passion, uniquement pour le plaisir perso ou pour partager...
                  Comme si avoir de la technique empêchait de jouer spontanément. C'est tout le contraire et le débat a déjà eu lieu ici.

                  Le type qui joue du Tam tam et qui n'a pas appris les différentes techniques de frappe ni différents motifs de base et leurs variations, ben il va pas aller aussi loin que son frangin aussi doué qui aura appris tout ça et a autant de talent.

                  Commentaire


                  • #99
                    Je pense, qu'au depart, il y a confusion: la musique n'a pas de forme, elle est la musique. Apres, on peut parler de genre ou de style, bien que cela veuille dire la meme chose à mon avis.
                    Maintenant, meme pour celui qui joue du tam-tam à l'oreille et au feeling, crois tu qu'il a eu la science infuse de l'instrument à sa naissance ? Comme nous tous, il a bien fallu qu'il apprenne les bases avec un professeur ou un maitre , qu'il travaille son instrument puis l'utilise à bon escient, avec le talent qui lui est propre et selon sa sensibilité ! Avoir travaillé sa technique au point de pouvoir jouer n'importe quoi n'empeche pas, et de loin bien au contraire, de jouer par passion et par plaisir car cela tombe naturellement sous les doigts, sans se poser de question. Et pour tout instrument, c'est celui qui le manie qui en fera le son par sa maniere de le jouer et de le penser.
                    Juste une question: qu'entends tu par "fondamental" ?
                    @ alaouet, lorsqu'on emploie cette expression, c'est simplement pour dire qu'en allant un peu plus loin dans l'instrument, on peut lui faire faire des choses qu'on n'a pas l'habitude d'entendre avec cet instrument, et cela est valable pour tous les instruments. En somme, c'est faire preuve de curiosité si on le desire, et c'est peut-etre là qu'on arrivera à innover. En musique dite "contemporaine" (John Cage, par exemple), tu serais etonné de voir comment on peut utiliser un piano en dehors du clavier. J'ai eu cette chance de voir ce grand monsieur à l'oeuvre dans mon jeune temps lors de l'enregistrement d'une de ses compositions et je suis vraiment tombé sur le derriere (pour employer un terme correct) lorsque j'ai entendu ce qu'il arrivait à sortir d'un piano pourtant tres ordinaire. C'etait quasiment synthetique !
                    Peu importe le matos, à condition qu'il soit de qualité, ce qui est important c'est ce qu'on a dans la tête et de bonnes oreilles !

                    "Man lebt, solang man Traüme noch leben kann" (On reste vivant aussi longtemps qu'on peut encore vivre ses rêves)

                    Commentaire


                    • Envoyé par galettouille Voir le message
                      Un gars qui ouvre et ferme des filtres, assemble des patterns tout faits et empile douze sons d'usine pour ensuite plaquer deux accords et "faire" un morceau de 17 minutes, si il sait pas faire autre chose, ben...
                      Attention, ça peut aussi s'appliquer à celui qui joue d'un arrangeur, qui utilise des styles d'usine ou récupéré d'ailleurs, et qui plaque deux accords pour faire un morceau de 17 minutes

                      Mais dans les 2 cas, je considère qu'il joue de la musique car il sort des sons qui lui donne satisfaction

                      Roland Jupiter 80, Ableton Live 9/Push, Yamaha MG82CX, Machie MR8, BeyerDynamic DT 770 Pro, Roland Quad-Capture
                      Avant : Kawai K1, GEM WS2, Korg X5DR, Yamaha ES8, Access Virus TI desktop, Korg EMX1, Korg R3, Roland Integra-7, Launchpad/Ableton Live 8, Omnisphere, Roland BK-7m, Korg KingKorg, Elektron Analog Four
                      https://www.youtube.com/user/jeffdigit

                      Commentaire


                      • Envoyé par galettouille Voir le message
                        Le type qui joue du Tam tam et qui n'a pas appris les différentes techniques de frappe ni différents motifs de base et leurs variations, ben il va pas aller aussi loin que son frangin aussi doué qui aura appris tout ça et a autant de talent.
                        Quelle importance d'aller loin... Ce n'est pas à mon avis l'objet de ce sujet.
                        Je ne parle pas de machine pour aller loin, mais pour pouvoir s'exprimer avec plus de facilité et sans trop de limitation. Des machines axées sur la créativité, le jeu, le live.

                        Roland Jupiter 80, Ableton Live 9/Push, Yamaha MG82CX, Machie MR8, BeyerDynamic DT 770 Pro, Roland Quad-Capture
                        Avant : Kawai K1, GEM WS2, Korg X5DR, Yamaha ES8, Access Virus TI desktop, Korg EMX1, Korg R3, Roland Integra-7, Launchpad/Ableton Live 8, Omnisphere, Roland BK-7m, Korg KingKorg, Elektron Analog Four
                        https://www.youtube.com/user/jeffdigit

                        Commentaire


                        • La, je te rejoins sur ce fait. Il y a meme des morceaux qui ne tourne que sur un seul accord et qui durent un temps certain (exemple: Sex Machine de James Brown) mais ce qui s'y passe est d'une telle force qu'on n'y fait meme pas attention. Et là, ce n'est pas une question de son mais de groove.:oups
                          Le nombre d'harmonie importe peu, dans ces cas là, c'est ce qui se passe dedans qui est important. Ce qui n'empeche pas que, pour obtenir un tres bon resultat, ça demande beaucoup de travail pour ne pas devenir du remplissage ennuyeux.
                          Peu importe le matos, à condition qu'il soit de qualité, ce qui est important c'est ce qu'on a dans la tête et de bonnes oreilles !

                          "Man lebt, solang man Traüme noch leben kann" (On reste vivant aussi longtemps qu'on peut encore vivre ses rêves)

                          Commentaire


                          • Si tu joue d'un instrument c'est que déjà tu as peu ou prou mis les mains dans le cambouis, c'est comme ça.
                            De cette expérience soit tu considères que c'est trop difficile pour toi de persévérer dans ton apprentissage et tu te contentes de ce que tu sais faire sans aller plus loin (que ce soit avec cet instrument ou un autre, voir autre chose comme un daw) auquel cas tu prends le risque de progressivement ne plus faire de la musique, soit tu poursuis le chemin et tu continues d'apprendre encore et encore afin d'élargir ton champs musical et ta compréhension de la musique, donc tu restes les mains dans le cambouis.

                            Pour ce qui est de la question d'être créateur ou non pour être musicien je pense qu'il faut l'être dans tous les cas de figure.
                            C'est une erreur par exemple de penser qu'un interprète de musique classique n'est qu'un récitant, en fait c'est un re-créateur car à chaque exécution des œuvres qu'il se propose de jouer il doit créer les conditions qui vont lui permettre de les jouer (et là il est en plein dans le cambouis)
                            Est créateur aussi le gamin qui va s'entendre dire qu'il doit aller faire ses devoirs plutôt que de jouer de la guitare, il se met en situation de devoir lutter pour matérialiser son projet de savoir jouer de la guitare. Dans le même ordre d'idée ne sera pas nécessairement musicien le gamin qui fera ses exo de guitare parce que ses parents lui demanderont, là il créera quelque chose mais ça n'aura pas de valeur musical dans le sens ou ce sera pour s'écarter d'une sanction et non pas aller vers un idéal qu'il aura construit de lui-même (quoique ça peut déboucher néanmoins sur de la musique malgré tout).

                            En fait les exemples pour expliquer ce qui fait de quelqu'un qu'il est musicien comparativement à quelqu'un qui à défaut de ne pas être foncièrement non-musicien mais qui ne fera pas réellement de la musique sont multiples, la frontière entre un gamin passionné musicien dans l'âme et un musicien confirmé mais musicien parce qu'il a croisé la route de l’intermittence du spectacle étant assez flou et ne se révélant qu'avec le temps.
                            Le temps, une notion que bien peu de non-musiciens maîtrisent à la différence de celui qu'il l'est au fond de son âme.

                            Edit : je me retrouve avec 3 ou 4 posts de retard, vous écrivez trop vite les gars !
                            http://www.varranger.com

                            Commentaire


                            • Purée, il a tout compris finalement David Guetta..... Il fait donc tout sauf être musicien mais par contre il gagne sa vie sur le travail des autres en utilisant ce qu'on créer les autres et depensent les quelques millions d'euros qu'il gagne en vendant ses albums dont il n'a finalement rien créer lui même....
                              J'extrapole mes propos exprès mais en gros, ce que je retiens de vos propos (soit dit en passant : que je respecte entièrement) c'est que je n'en comprends que : un pilote de F1 doit avoir construit sa voiture lui même avant de la conduire afin d'être capable d'en exploiter tout le potentiel pour pouvoir ensuite être appelé Pilote !
                              Suis je le seul dans ce cas là ? Suis pas sûr où soyez sympa et dites le moi.

                              Commentaire


                              • Envoyé par Seagull29 Voir le message
                                La, je te rejoins sur ce fait. Il y a meme des morceaux qui ne tourne que sur un seul accord et qui durent un temps certain (exemple: Sex Machine de James Brown) mais ce qui s'y passe est d'une telle force qu'on n'y fait meme pas attention. Et là, ce n'est pas une question de son mais de groove.:oups
                                Le nombre d'harmonie importe peu, dans ces cas là, c'est ce qui se passe dedans qui est important. Ce qui n'empeche pas que, pour obtenir un tres bon resultat, ça demande beaucoup de travail pour ne pas devenir du remplissage ennuyeux.
                                Pour reprendre cet exemple tu souhaiterais peut être interagir sur le groove de l'arrangeur pour ce que cela ne soit pas trop ennuyeux... Et pas seulement en changeant de variations.
                                Dernière modification par jeffdigit, 04 novembre 2014, 14h00.

                                Roland Jupiter 80, Ableton Live 9/Push, Yamaha MG82CX, Machie MR8, BeyerDynamic DT 770 Pro, Roland Quad-Capture
                                Avant : Kawai K1, GEM WS2, Korg X5DR, Yamaha ES8, Access Virus TI desktop, Korg EMX1, Korg R3, Roland Integra-7, Launchpad/Ableton Live 8, Omnisphere, Roland BK-7m, Korg KingKorg, Elektron Analog Four
                                https://www.youtube.com/user/jeffdigit

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X