Publicité

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

A quand un arrangeur orienté musique électronique ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Leicam
    a répondu
    Evidemment comme certains font des lives de fou avec juste un launchpad :noidea

    Ici on parle bien du concept clavier arrangeur que personnellement j'affectionne beaucoup et que j'ai pas su retrouver un plaisir équivalent avec des contrôleurs + DAW.

    Laisser un commentaire:


  • florent_83
    a répondu
    a mon humble avis rien qu'avec mashine y a de quoi faire, apres il y a les groovebox ( mc505, mc909 de roland)

    Laisser un commentaire:


  • Leicam
    a répondu
    Je me permets de déterrer ce sujet... :up

    Tout d'abord ça été un plaisir de le lire et beaucoup des interventions sont intéressantes et constructives.

    En fait je me suis trouvé pendant plusieurs années dans une grosse frustration musical si on peut dire :mrgreen... celle d'être un adepte des claviers arrangeurs et de ne pas pouvoir obtenir le résultat que je souhaitais en terme de musique électronique moderne. J'étais sur PSR-s950 en clavier arrangeur et Reason + clavier maître en MAO. Pour le type de musique electro y a pas photo les résultats étaient bien plus rapides et convaincants sur Reason mais l'impossibilité de rejouer et réarranger mon morceau en live, comme nous pouvons le faire avec un clavier arrangeur, c'était très frustrant pour moi !

    J'ai eu la chance de pouvoir m'offrir récemment un clavier arrangeur haut de gamme, un Genos, et j'arrive enfin a obtenir des résultats qui lient les deux mondes à mon plus grand bonheur : la composition de musique électronique (avec ces contraintes particulières) et le jeu live de l'arrangeur. Ceci s'explique par une net amélioration et implication de Yamaha sur la qualité et le nombre des sonorités électroniques, l'ajout des knobs et faders pour triturer les sons en live, l'ajout de l'arpeggio etc...
    Attention ce monde n'est pas encore parfait, même si le logiciel YEM permet de créer ses propres sons et kit de batterie avec ses samples persos, on est loin de la puissance d'édition d'un soft ou d'une workstation (type Montage, Kronos etc...) ! Perso ce n'est pas un frein à ma créativité mais pour d'autres ça peut l'être, il faut bien étudier son réel besoin au préalable. Et les claviers arrangeurs haut de gamme (Genos, Pa4x...) sont chers contrairement à une STAN (Ableton Live, Reason...) + contrôleur.

    Il y a aussi un point soulevé par certains intervenant que je trouve particulièrement vrai, je pense que les claviers arrangeurs souffrent d'une image de "clavier pour vieux" qui est souvent injustifiée... Beaucoup de démo Youtube de clavier arrangeur haut de gamme jouant de la musique de bal, musette, thé dansant etc... contribue à cette image "de vieux" d'ou les désintérêts des jeunes générations. J'ai 25 ans et je suis le seul dans mon entourage de musicien (de ma génération) à m’intéresser à ces claviers (ce qui est drôle c'est que à chaque fois que je leurs fait une démo du Genos ils trouvent ça génial comme bécane :tourne...).
    Je suis persuadé que Yamaha essai un peu de casser cette image en ayant changé de nom/design/communication sur ces claviers arrangeurs haut de gamme, comme on a vu avec le Genos par rapport au Tyros.

    Le monde que voit généralement les "jeunes" autour des claviers arrangeurs (que je ne critique pas) :



    Le monde que les jeunes ne voit généralement pas autour des claviers arrangeurs :



    voilà c'était juste pour partager mon avis et participer à ce thread très intéressant je trouve :bravo.

    Laisser un commentaire:


  • equinoxestudio
    a répondu
    Envoyé par equinoxestudio Voir le message
    Est-ce qu'un Korg Karma ou cette technologie ne ferait pas l'affaire : concept arrangeur avec phrase et son évolutif pour la création ??:roll:
    :je sors

    Laisser un commentaire:


  • Seagull29
    a répondu
    La, effectivement, vu sous cet angle .....

    Laisser un commentaire:


  • jeffdigit
    a répondu
    Envoyé par Seagull29 Voir le message
    Euh, tu fais la confusion entre instrument de musique (le moyen) et le musicien (celui qui executes) !
    Ben, le but du musicien non plus, qui est de "participer" à une oeuvre musicale. Peu importe s'il la termine ou pas.

    Laisser un commentaire:


  • Seagull29
    a répondu
    Euh, tu fais la confusion entre instrument de musique (le moyen) et le musicien (celui qui executes) !

    Laisser un commentaire:


  • jeffdigit
    a répondu
    Envoyé par Seagull29 Voir le message
    Donc, lorsque tu improvises une oeuvre, appelons la comme ceci, elle n'a ni debut ni fin ? :mefie
    Pour moi, c'est bien une difficulté de démarrer une impro et de la terminer.

    Laisser un commentaire:


  • jeffdigit
    a répondu
    Wikipedia :
    "
    Un instrument de musique est un objet pouvant produire un son contrôlé par un musicien — que cet objet soit conçu dans cet objectif, ou bien qu'il soit modifié ou écarté de son usage premier. La voix ou les mains, même si elles ne sont pas des objets à proprement parler, sont considérées comme des instruments de musique dès lors qu'elles participent à une œuvre musicale."

    Le but ultime d'un instrument, quel qu'il soit, n'est pas de sortir une oeuvre finie.

    Laisser un commentaire:


  • Seagull29
    a répondu
    C'est ton point de vue et je trouve que tu generalises un peu vite. La majorité ne FAIT ou ne cherche pas à faire une oeuvre finie mais joue plutot ce qu'elle aime, et c'est en general l'oeuvre ou la chanson de quelqu'un d'autre. Et au depart, surtout pour se faire plaisir "egoistement". Apres, que le public aime ou n'aime pas, c'est autre chose.
    Donc, lorsque tu improvises une oeuvre, appelons la comme ceci, elle n'a ni debut ni fin ? :mefie

    Laisser un commentaire:


  • jeffdigit
    a répondu
    Envoyé par Seagull29 Voir le message
    Bon, ce que tu appelles de la perseverance, c'est de la creation evolutive pour aboutir à une oeuvre finie, ce qu'ont fait les grands compositeurs classiques et autres. Il a bien fallu pour eux developper leurs themes pour obtenir les symphonies et autres monuments de la musique classique (ou autre), meme si cela partait (entre autre pour Bach) d'improvisations.
    Par contre, ce que tu decris s'apparenterait plutot au genre "happening" des années 60 et suivantes, meme d'ailleurs encore actuellement, une manifestation artistique, au sens large, ephemere et unique. Et là, effectivement, on ne parle pas de la meme chose car ce que tu executeras sera un moment unique et QUI DOIT LE RESTER pour avoir toute sa signification, qu'il dure 1 minute ou une journée.
    Je vais meme encore plus loin: il ne faut pas, dans ce cas revenir sur un theme qui t'aurait plu, meme en le modifiant car, dans ce cas, ce serait une adaptation et non une oeuvre unique, voire meme n'en garder que le souvenir, aussi bien pour toi que pour l'eventuel public, ne meme pas en faire d'enregistrement ou de video si on veut vraiment aller dans l'absolu du concept.
    Mais je crois qu'on s'egare du sujet:mefie
    La majorité de ceux qui joue d'un instrument ne recherche pas à faire une oeuvre finie il me semble. Ils veulent juste se faire plaisir ou partager durant un moment.

    Laisser un commentaire:


  • Seagull29
    a répondu
    Bon, ce que tu appelles de la perseverance, c'est de la creation evolutive pour aboutir à une oeuvre finie, ce qu'ont fait les grands compositeurs classiques et autres. Il a bien fallu pour eux developper leurs themes pour obtenir les symphonies et autres monuments de la musique classique (ou autre), meme si cela partait (entre autre pour Bach) d'improvisations.
    Par contre, ce que tu decris s'apparenterait plutot au genre "happening" des années 60 et suivantes, meme d'ailleurs encore actuellement, une manifestation artistique, au sens large, ephemere et unique. Et là, effectivement, on ne parle pas de la meme chose car ce que tu executeras sera un moment unique et QUI DOIT LE RESTER pour avoir toute sa signification, qu'il dure 1 minute ou une journée.
    Je vais meme encore plus loin: il ne faut pas, dans ce cas revenir sur un theme qui t'aurait plu, meme en le modifiant car, dans ce cas, ce serait une adaptation et non une oeuvre unique, voire meme n'en garder que le souvenir, aussi bien pour toi que pour l'eventuel public, ne meme pas en faire d'enregistrement ou de video si on veut vraiment aller dans l'absolu du concept. Et le risque courru c'est que ça peut etre absolument genial comme tres ordinaire suivant l'etat d'esprit et l'inspiration du moment. Mais au moins, c'est spontané !
    Mais je crois qu'on s'ecarte du sujet :mefie
    Dernière modification par Seagull29, 06 novembre 2014, 14h42.

    Laisser un commentaire:


  • equinoxestudio
    a répondu
    Envoyé par jeffdigit Voir le message
    Il faut des machines ou des instruments adaptés !!!
    Est-ce qu'un Korg Karma ou cette technologie ne ferait pas l'affaire : concept arrangeur avec phrase et son évolutif pour la création ??:roll:
    Dernière modification par equinoxestudio, 10 décembre 2014, 08h02.

    Laisser un commentaire:


  • jeffdigit
    a répondu
    Envoyé par Seagull29 Voir le message
    C'est aussi ça la creativité, essayer d'aller au bout de ce qu'on veut obtenir, meme et surtout avec les moyens mis à notre disposition, et meme si ce n'est pas exactement ceux que l'on desire car ça n'existe pas ou pas encore.
    Ce n'est pas vraiment de la créativité mais de la persévérance :8)
    Si je dois passer 2 jours pour une impro qui me donnera du plaisir, ça ne m'intéresse pas. Je veux qu'entre le moment où j'ai allumé mes machines et que je les éteints, j'ai pu jouer quelque chose créer de toute pièce ou presque. C'est ce qui est intéressant avec les machines du type groove box ou interfaces comme Push/Live qui permettent de créer tout en jouant et pas devoir créer pour jouer.

    Laisser un commentaire:


  • jeffdigit
    a répondu
    Envoyé par Seagull29 Voir le message
    Et tu sais certainement comme beaucoup d'entre nous qu'il y a des jours avec et des jours sans. Et quoi qu'on fasse, il faut quand meme du temps, toute creativité etant basiquement une recherche plus ou moins fructueuse.
    Enfin, selon son caractere, soit on se contente de ce qu'on fait, soit on essaie de tendre vers le mieux possible, ce qui demande egalement du temps.
    Je ne remets pas en cause le temps que cela demande de faire un morceau même pseudo improvisé.
    Je dis juste que je préfère consacrer mon temps au rendu sonore tout en composant au lieu de travailler suivant un workflow qui ne me semble dépassé et menant à un résultat plus incertain.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X